Un bon bi­lan pour l’Or­nais Fran­çois Bi­dard

Pro­fes­sion­nel chez AG2R-La Mon­diale de­puis le 1er jan­vier 2016, l’Or­nais Fran­çois Bi­dard vient de bou­cler son pre­mier Gi­ro d’Ita­lie.

L'Orne Combattante (FL) - - SPORTS -

Après la Vuel­ta d’Es­pagne à l’is­sue de sa pre­mière sai­son pro­fes­sion­nelle, l’Or­nais Fran­çois Bi­dard (do­mi­ci­lié dans la ferme fa­mi­liale à Lon­lay-l’Ab­baye) vient de bou­cler son 2e grand tour na­tio­nal, avec la 100e édi­tion du Gi­ro d’Ita­lie.

Une course au ni­veau re­le­vé dis­pu­tée cette an­née sans une seule goutte de pluie ce qui est ex­cep­tion­nel à cette pé­riode de l’an­née dans la pé­nin­sule ita­lienne. L’Or­nais de 25 ans, por­tait pour l’oc­ca­sion le dos­sard n°13 dont il avait re­tour­né un exem­plaire par su­per­sti­tion sur son maillot.

Un choix ju­di­cieux puisque pen­dant les 21 étapes de la course, du 5 au 28 mai, l’Or­nais n’a pas connu un seul pé­pin de course. Ali­gné sur ce Gi­ro en qua­li­té d’équi­pier au ser­vice de son lea­der Ita­lien Do­me­ni­co Poz­zo­vi­vo, Fran­çois Bi­dard a par­fai­te­ment rem­pli son rôle du­rant trois se­maines. Il était char­gé de pro­té­ger le plus loin pos­sible son lea­der dans les étapes de mon­tagne où de plaine afin de le pla­cer dans les meilleures condi­tions pos­sibles dans le fi­nal.

Mis­sion ac­com­plie pour Fran­çois Bi­dard qui a ache­vé la course à la 39e place du clas­se­ment gé­né­ral fi­nal avec un temps de 92 h 43’57’’ soit 2 h 09’03’’ de plus que le maillot rose le Néer­lan­dais Tom Du­mou­lin.

Pas spé­cia­liste du contre-la-montre

Dans le clas­se­ment des jeunes, ma­té­ria­li­sé par le maillot blanc, Fran­çois Bi­dard est 8e, à 2 h 01’59’’ du Luxem­bour­geois Bob Jun­gels, an­cien maillot rose de ce 100e Gi­ro d’Ita­lie.

« C’est un bi­lan po­si­tif. En de­hors de mon clas­se­ment fi­nal qui est aléa­toire, je ter­mine tout de même dans les 40 pre­miers. L’ob­jec­tif prio­ri­taire était de per­mettre à Do­me­ni­co Poz­zo­vi­vo de ter­mi­ner dans les dix pre­miers. Il est sixième. La course a été très ra­pide tous les jours et nous avons eu très chaud pen­dant 3 se­maines. Nous n’avons pas eu une seule goutte de pluie. La cerise sur le gâ­teau, c’est notre 2e place au clas­se­ment gé­né­ral par équipes » com­mente Fran­çois Bi­dard dont la course s’est réel­le­ment ter­mi­née, sa­me­di 27 mai à l’ar­ri­vée de la der­nière étape en ligne, le contre-la-montre fi­nal du 28 mai n’étant pas dans ses cordes.

« Je ne suis pas un spé­cia­liste du chro­no ! » lance le jeune cou­reur avec le sou­rire dans la voix.

Après ce Gi­ro, il est ren­tré à Lon­lay-l’Ab­baye où il va ré­cu­pé­rer avant de re­par­tir en Suisse pour re­prendre la com­pé­ti­tion, jeu­di 8 juin, avec le grand prix du can­ton d’Ar­go­vie. En­suite, il de­vrait s’ali­gner au dé­part de la Route du sud puis fi­nir le mois de juin avec le cham­pion­nat de France, di­manche 25, à SaintO­mer, dans le Pas-de-Ca­lais. Pas ques­tion de Tour de France cette an­née pour Fran­çois Bi­dard qui va le­ver le pied durand ce mois de juillet où il de­vrait re­trou­ver ses sup­por­ters nor­mands, au cri­té­rium de Li­sieux, mar­di 25, et à la Po­ly­nor­mande entre Avranches et Saint-Mar­tin-deLan­delles, di­manche 30 (sous toutes ré­serves pour ces deux ren­dez-vous). Guy Val­lée

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.