Un Flé­rien sur les traces d’un hé­ros ca­na­dien

Ed­ward Ray­mond Rudd a dé­bar­qué le 6 juin 1944 en Nor­man­die. Un Flé­rien a re­tra­cé son his­toire après avoir re­trou­vé son li­vret militaire, par ha­sard, à Ca­li­gny.

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Tout est par­ti d’un li­vret militaire re­trou­vé par ha­sard, en 2010, à Ca­li­gny.

En se ren­dant à la dé­chet­te­rie, Eric De­lo­ry, un Flé­rien pas­sion­né par la Ba­taille de Nor­man­die, tombe sur ce do­cu­ment de l’ar­mée ca­na­dienne. Toutes les pages ont été dé­chi­rées. Il ne reste plus que la cou­ver­ture, un nom, Ed­ward Ray­mond Rudd, et un ma­tri­cule : H103881.

Le Flé­rien compte bien en sa­voir plus sur ce mys­té­rieux militaire ca­na­dien et com­ment ce car­net s’est re­trou­vé ici. « Je ne sa­vais rien de son his­toire », se rap­pelle le Flé­rien.

Cap­tu­ré par les Waf­fen-SS

Eric De­lo­ry pié­tine et dé­cide de contac­ter une mai­son d’édi­tion de Bayeux spé­cia­li­sée dans les pu­bli­ca­tions sur la Ba­taille de Nor­man­die. Il est mis en re­la­tion avec Fré­dé­rick Jeanne. L’his­to­rien est jus­te­ment en train de pré­pa­rer un livre sur la 7e bri­gade d’in­fan­te­rie ca­na­dienne… à la­quelle ap­par­te­nait Ed­ward Ray­mond Rudd. Eric De­lo­ry lui confie­ra d’ailleurs le li­vret militaire dont la pho­to se­ra pu­bliée dans l’ou­vrage in­ti­tu­lé Hold the Oak Line pa­ru en 2014.

Fré­dé­rick Jeanne a ren­con­tré le vé­té­ran plu­sieurs an­nées au­pa­ra­vant. Le voile se lève un peu plus sur l’his­toire de ce sol­dat.

« Ed­ward Ray­mond Rudd est né en 1923 dans la pro­vince du Ma­ni­to­ba », ex­plique Eric De­lo­ry. Il tra­vaille dans la ferme fa­mi­liale lors­qu’il s’en­gage dans l’ar­mée en dé­cembre 1942. Le sol­dat n’a que 21 ans lors­qu’il dé­barque à Ju­no Beach, le 6 juin 1944. « Il fait par­tie de la com­pa­gnie B du Royal Win­ni­peg Rifles », sou­ligne le pas­sion­né d’his­toire. Sur les 160 hommes de la com­pa­gnie, 48 sont tués et 85 sont bles­sés. Seuls 27 mi­li­taires, dont Ed­ward Ray­mond Rudd, sont en­core en état de com­battre le soir du Jour J.

Le sol­dat pro­gresse dans les terres jus­qu’à Pu­tot-en-Bes­sin, entre Caen et Bayeux. Mais le 8 juin, les Ca­na­diens sont at­ta­qués par la 12e Pan­zer­di­vi­sion SS Hit­ler­ju­gend. « Il est por­té dis­pa­ru, dans un pre­mier temps. En fait, il a été cap­tu­ré par les Waf­fen-SS ».

Son li­vret per­du à Saint-Georges ?

Ed­ward Ray­mond Rudd se re­trouve avec quelque 300 autres pri­son­niers ca­na­diens pour être ache­mi­né à Rennes. Il est le té­moin d’exé­cu­tions de plu­sieurs de ses ca­ma­rades. Le jeune homme de 21 ans échappe une nou­velle fois à la mort, le 11 juin. A Saint-Georges-des-Gro­seillers, au lieu-dit le Mes­le­ret, la co­lonne de pri­son­niers, en route vers la Bre­tagne, est mi­traillée par des Mus­tang, des avions de chasse amé­ri­cains. Les al­liés pensent qu’il s’agit d’Al­le­mands. 15 Ca­na­diens sont tués. « Il a dû perdre son li­vret militaire lors du mi­traillage et quel­qu’un l’a ré­cu­pé­ré », pense Eric De­lo­ry.

Le sol­dat ca­na­dien se­ra en­suite trans­fé­ré en Al­le­magne où il res­te­ra en cap­ti­vi­té jus­qu’à la fin de la guerre. « Il s’est en­traî­né deux ans pour deux jours de com­bat », re­marque le Flé­rien.

Il y a quelques jours, le pas­sion­né d’his­toire a en­fin dé­cou­vert la pho­to de ce hé­ros de la Se­conde guerre mon­diale. Il a pu en­fin mettre un vi­sage sur ce nom qui lui est de­ve­nu si fa­mi­lier. « Ma fille a re­trou­vé des pho­tos sur In­ter­net », ex­plique-t-il. Eric De­lo­ry a pu ap­prendre éga­le­ment qu’Ed­ward Ray­mond Rudd est dé­cé­dé en jan­vier 2009, à 85 ans, à Ma­ni­tou, au Ca­na­da. Il avait 85 ans.

« Les Fran­çais se sou­viennent »

Le Flé­rien veut rendre hom­mage à ce hé­ros du Dé­bar­que­ment et es­père que le fruit de ses re­cherches par­vien­dra jus­qu’au Ca­na­da « pour leur dire que les Fran­çais se sou­viennent ».

Reste une énigme : qui a bien pu ré­cu­pé­rer ce li­vret militaire et le conser­ver pen­dant plus de 60 ans avant de s’en dé­bar­ras­ser ?

M. M.

Le Flé­rien Eric De­lo­ry s’est pas­sion­né pour l’his­toire d’Ed­ward Ray­mond Rudd, un sol­dat ca­na­dien, dont il a re­trou­vé le li­vret militaire, par ha­sard, à Ca­li­gny.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.