CO­RINNE MALIGNAC (EU­ROPE ECO­LO­GIE LES VERTS)

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Age : 60 ans Si­tua­tion de fa­mille : - 3 en­fants

Pro­fes­sion : De­si­gner mul­ti­mé­dia / Chef de Pro­jet Sé­nior dans la com­mu­ni­ca­tion

Lieu de ré­si­dence prin­ci­pale : Echauf­four

Quel(s) par­ti(s) re­pré­sen­tez-vous ? : Eu­rope Eco­lo­gie Les Verts Pour­quoi dé­fendre les cou­leurs de ce par­ti ? :

C’est le par­ti le plus éco­lo­giste qui res­pecte la na­ture et les êtres vi­vants… Les membres du par­ti ont com­pris que l’on ne peut pas conti­nuer à s’em­poi­son­ner avec des pro­duits phy­to­sa­ni­taires qui aus­si dé­truisent la bio­di­ver­si­té.

Avec une as­so­cia­tion nous met­trons en place des jar­dins po­ta­gers bio partagés aux abords des grandes villes (pour ceux qui ha­bitent en ap­par­te­ment) ain­si que dans les écoles, les mai­sons de re­traite et les pri­sons…

Nous tra­vaillons aus­si sur l’amé­lio­ra­tion du tra­fic fer­ro­viaire pour évi­ter la dé­ser­ti­fi­ca­tion… Vous de­ve­nez dé­pu­té, quelle est votre dé­ci­sion prio­ri­taire pour la 3e cir­cons­crip­tion ? :

J’uti­li­se­rai ma do­ta­tion pour fi­nan­cer des for­ma­tions aux agri­cul­teurs pour la conser­va­tion des sols et al­ler vers :

La sup­pres­sion de l’éro­sion des sols, des inon­da­tions et des cou­lées de boue.

Le gain en qua­li­té de l’eau et en ef­fi­ca­ci­té pour les cul­tures.

Le dé­ve­lop­pe­ment de la bio­di­ver­si­té.

La sé­cu­ri­sa­tion des re­ve­nus. sé­pa­rée

La ré­duc­tion des in­ves­tis­se­ments ma­té­riels et de la consom­ma­tion en éner­gies fos­siles.

Le sys­tème agri­cole plus ré­si­lient face aux crises éco­no­miques. Quelle est la pre­mière loi que vous chan­ge­riez ? :

La loi sur la bio­di­ver­si­té vo­tée le 24 juillet 2016, a in­tro­duit l’in­ter­dic­tion to­tale des sub­stances néo­ni­co­ti­noïdes «tueurs d’abeilles» (connus no­tam­ment sous les marques Gau­cho et Crui­ser) ac­cu­sés de dé­ci­mer les abeilles. Cette in­ter­dic­tion a tou­te­fois été re­pous­sée au 1er sep­tembre 2018… Je de­man­de­rai la mise en ap­pli­ca­tion im­mé­diate…

Je de­man­de­rai de re­tra­vailler sur toutes les au­to­ri­sa­tions de pro­duits phy­to­sa­ni­taires… L’ob­jec­tif de 50 % de pro­duits phy­to­sa­ni­taires en moins d’ici 2025 doit être mis en place bien plus tôt… Notre santé n’at­ten­dra pas. Êtes-vous Ma­cron com­pa­tible ? (Pour­riez-vous sou­te­nir l’ac­tion du pré­sident de la Ré­pu­blique) 400 ca­rac­tères maxi­mum

Oui le code du tra­vail est à sim­pli­fier… Lais­ser aux tra­vailleurs la li­ber­té de tra­vailler au­tant d’heures qu’ils le sou­haitent dans la se­maine tant que ce­la ne met pas en dan­ger la santé et la sé­cu­ri­té. Fa­ci­li­ter l’or­ga­ni­sa­tion au­tour de quel­qu’un qui ne vou­drait tra­vailler que 4 jours ou 6 jours pour prendre en­suite plus de va­cances. Je connais une per­sonne qui a fait cou­ler une im­pri­me­rie à Li­va­rot et mis au chô­mage 80 per­sonnes à cause de ses in­dem­ni­tés prud’ho­males. Il doit y avoir un pla­fond… Quelle(s) per­sonne(s) ad­mi­rez-vous le plus ?

Al­gore - Beate & Serge Klars­feld - Co­rinne Le­page - Dian Fos­sey - Leo­nar­do Di Ca­prio Ni­co­las Hu­lot - Noëlle San­doz Phi­lippe Des­brosse - Pierre Rha­bi - Ro­bert Red­ford - Si­mone Weil - Yan­nick Ja­dot… Une ci­ta­tion ?

«Si vous avez l’im­pres­sion que vous êtes trop pe­tit pour pou­voir chan­ger quelque chose, es­sayez donc de dormir avec un mous­tique… Et vous ver­rez le­quel des deux em­pêche l’autre de dormir.» [Le Da­laï-La­ma] Votre livre pré­fé­ré ?

Les tha­na­to­nautes de Ber­nard Wer­ber Un film à conseiller ?

De bon ma­tin… de Jean-Marc Mou­tout Votre passe-temps fa­vo­ri ?

Le ci­né­ma L’air que vous fre­don­nez le plus ?

C’est juste une pe­tite chan­son, une chan­son d’amour…

Nom, pré­nom, âge, pro­fes­sion, de votre sup­pléant : Mi­chel Güet, 64 ans, écri­vain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.