Flers plus près de l’au­to­route

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE - M.T.

La sec­tion Lan­di­gou-Dur­cet (4 km) ouvre ce jeu­di 15 juin. En­suite l’amé­na­ge­ment jus­qu’à Sainte-Op­por­tune dé­bu­te­ra dès cet été. Le point en chiffres sur ces tra­vaux.

2011

Il y a six ans dé­bu­tait l’amé­na­ge­ment en 2x2 voies de l’axe Flers - Ar­gen­tan. La mise en ser­vice de la sec­tion jus­qu’à Lan­di­gou avait lieu en 2012. À l’Est à Se­vrai jus­qu’à l’A88, les tra­vaux s’éta­laient entre 2011 et 2014. Pour la deuxième por­tion Lan­di­gou - Dur­cet, les tra­vaux ont été un plus longs. Ils ont dé­bu­té en 2012 pour se ter­mi­ner en 2017. Les tra­vaux pré­pa­ra­toires vers les étangs de Gine, les dé­fri­che­ments et les dé­pla­ce­ments de ré­seaux ont du­ré trois ans. À par­tir d’août 2015, les tra­vaux prin­ci­paux de cette sec­tion com­men­çaient. De­puis ce jeu­di 15 juin, on peut rou­ler en 2x2 voies de­puis Flers jus­qu’à Dur­cet.

25 mil­lions

C’est le coût des deux sec­tions Flers-Lan­di­gou et Lan­di­gou-Dur­cet. 25 mil­lions d’eu­ros au to­tal qui com­prend éga­le­ment les études, les ac­qui­si­tions fon­cières et tous les tra­vaux connexes.

2 km

Une nou­velle sec­tion va être en­tre­prise entre la sec­tion ac­tuelle et le lieu-dit La Saus­saie à Sainte-Op­por­tune, soit sur en­vi­ron 2 km maxi­mum, avec l’im­por­tant échan­geur du Ro­cher. « L’ap­pel d’offres pour ces tra­vaux est ad­ju­gé et les tra­vaux in­ter­vien­dront dès l’été 2017 jus­qu’à fin 2018 (18 mois de tra­vaux) », ex­plique le Dé­par­te­ment.

19 km

Il reste 19 km en­vi­ron à réa­li­ser entre Se­vrai et la li­mite de la troi­sième sec­tion men­tion­née avant. « À ce jour, il n’y a pas de ca­len­drier pré­vi­sion­nel d’exé­cu­tion, qui dé­pen­dra du par­te­na­riat mis en place avec la Ré­gion et du bon dé­rou­le­ment des pro­cé­dures ad­mi­nis­tra­tives et tech­niques préa­lables aux tra­vaux », ajoute le Dé­par­te­ment. Le coût de ces 19 km est es­ti­mé som­mai­re­ment à 80 mil­lions d’eu­ros € TTC. Pour rap­pel, la Ré­gion s’est en­ga­gée à fi­nan­cer 50 % des tra­vaux.

7 mi­nutes

Com­bien de temps al­lons­nous ga­gner entre Flers et Ar­gen­tan avec l’amé­na­ge­ment en 2x2 voies ? Les gains de temps sur 36 km entre un vé­hi­cule rou­lant à 110 km/h d’une part et 90 km/h, 70 km/h ou 50 km/h d’autre part (vi­tesses théo­riques maxi­males) sont as­sez sen­sibles, de l’ordre de 7 mi­nutes, mais si on peut rou­ler à 110 km/h sur une 2x2 voies sans dif­fi­cul­té, on roule ra­re­ment aux vi­tesses maxi­males au­to­ri­sées sur une deux voies avec tra­ver­sées d’ag­glo­mé­ra­tion, poids lourds ou trac­teurs à dou­bler, etc. Les gains de temps sont donc plus im­por­tants.

Un axe da­van­tage sé­cu­ri­sé ?

« Pen­sez-vous que la 2x2 voies va amé­lio­rer la sé­cu­ri­té des usa­gers de la route entre Flers et Ar­gen­tan ? ». In­ter­ro­gés sur notre page Fa­ce­book, vous avez été nom­breux à ré­pondre à notre son­dage. Et dans l’en­semble, vous sem­blez convain­cus. Pour Syl­vie : « Oui. Je l’em­prunte tous les jours et on risque sa vie à chaque fois. Les gens doublent alors qu’on ar­rive en face. »

Pour Ali­cia : « Oui et un gain de temps pour ceux qui em­pruntent cette route pour se rendre au tra­vail. Une bonne chose de faite ! »

Pour Syl­vie, la sé­cu­ri­té se­ra éga­le­ment amé­lio­rée. « Oui dans le sens où la route est de meilleure qua­li­té, non si on l’uti­lise comme un cir­cuit de for­mule 1. »

Cette sec­tion longue de 4 km ouvre ce jeu­di 15 juin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.