Des mu­ni­tions re­trou­vées près de Con­dé

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Con­dé-en-Nor­man­die.

La se­maine der­nière, le mer­cre­di 7 juin, des pe­tites mu­ni­tions ont été re­trou­vées dans un champ à La Cha­pelle-En­ger­bold, près de Con­dé-sur-Noi­reau.

Re­trou­vées par le pro­prié­taire du champ de la com­mune nou­velle, le ser­vice de dé­mi­nage de la pré­fec­ture du Cal­va­dos a été pré­ve­nu. « Ils sont in­ter­ve­nus dans la fou­lée pour ré­cu­pé­rer les mu­ni­tions », in­dique Sa­muel La­haye, 1er maire ad­joint de Con­dé-en-Nor­man­die.

« Cette in­ter­ven­tion était loin de l’épi­sode qu’a connu Con­dé-sur-Noi­reau il y a un an avec la dé­cou­verte d’une bombe. Ces mu­ni­tions ne re­pré­sen­taient pas de dan­ger ma­jeur. Elles étaient as­sez clas­siques et ap­par­te­naient à une arme lé­gère comme on en re­trouve as­sez sou­vent dans le bo­cage, mal­heu­reu­se­ment », pré­cise le 1er maire ad­joint.

En rai­son de son his­toire, le Cal­va­dos est un ter­ri­toire riche en dé­cou­vertes de mu­ni­tions. Le ser­vice de dé­mi­nage du Cal­va­dos est très sou­vent sol­li­ci­té. Lors d’une trou­vaille de ce genre, plu­sieurs pro­cé­dures peuvent être en­ga­gées. La pro­cé­dure d’ur­gence va im­pli­quer l’in­ter­ven­tion im­mé­diate des dé­mi­neurs de la sé­cu­ri­té ci­vile. Cette aide dis­po­nible 7jours/7, 24 heures/24 ne peut être dé­clen­chée qu’à cer­taines condi­tions comme une me­nace ter­ro­riste, ur­gence sur un lieu pu­blic fré­quen­té, flammes…

La pro­cé­dure nor­male s’ap­plique, quant à elle, dans toutes les autres si­tua­tions de dé­cou­vertes de mu­ni­tions. Dans ce cas, il faut pré­ve­nir le ser­vice de pro­tec­tion du­rant leurs heures ou­vrables. Il de­man­de­ra alors l’en­lè­ve­ment d’en­gins de guerre au­près de la Pré­fec­ture du Cal­va­dos en pré­ci­sant la na­ture de l’en­gin, le lieu de dé­cou­verte et les co­or­don­nées de la per­sonne concer­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.