Flers donne l’avan­tage à Isa­belle Bo­scher sur Jé­rôme Nu­ry

Le pays de Flers a pla­cé Isa­belle Bo­scher, can­di­date in­ves­tie par la Ré­pu­blique en Marche, en tête du pre­mier tour des lé­gis­la­tives, de­vant Jé­rôme Nu­ry du par­ti Les Ré­pu­bli­cains. Un faible écart qui tient aux ré­sul­tats de la ville centre.

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS - M. M.

Le pays de Flers a pla­cé la can­di­date in­ves­tie par La Ré­pu­blique en Marche, Isa­belle Bo­scher, en tête des suf­frages à l’is­sue du pre­mier tour des élec­tions lé­gis­la­tives, di­manche 11 juin. Avec 36,78 % des votes ex­pri­més, elle se place de­vant le can­di­dat Les Ré­pu­bli­cains, Jé­rôme Nu­ry, qui to­ta­lise 33,53 % des voix.

Les ex­trêmes perdent des voix

Le Front na­tio­nal ar­rive en troi­sième po­si­tion. Ka­tia Fré­mont re­cueille 11,58 % des votes. Si l’on com­pare ce ré­sul­tat au pre­mier tour de la pré­si­den­tielle, l’ex­trême droite perd près de 9 points. Une chute com­pa­rable à celle de la France in­sou­mise dont le can­di­dat, Clé­ment Bu­jar­ra­bal, réa­lise 9,01 %.

Le cham­pion du pre­mier tour reste tou­te­fois l’abs­ten­tion. 48,52 % des élec­teurs ne se sont pas dé­pla­cés aux urnes. Ils sont 53,27 %, à Flers.

Si l’on re­garde de plus près les ré­sul­tats dans l’en­semble des 14 com­munes, c’est dans la ville centre, qui compte près de la moi­tié des élec­teurs, qu’Isa­belle Bo­scher creuse l’écart sur Jé­rôme Nu­ry. A Flers, elle de­vance son ri­val de 438 voix, alors que dans le pays de Flers, l’écart entre les deux can­di­dats se ré­duit à 322 voix.

La can­di­date ar­gen­ta­naise ar­rive en tête dans six com­munes sur les 14 que compte le pays de Flers. Elle réa­lise ses meilleurs scores à Au­bus­son (40,71 %), La Selle-la-Forge (40,06 %) et Flers (39,67 %). En re­vanche, à Ce­ri­sy-Belle-Etoile et Saint-Paul, elle re­cueille moins de 30 % des suf­frages.

Le can­di­dat tin­che­brayen est pre­mier dans les huit autres com­munes du pays de Flers. Ses meilleurs ré­sul­tats sont en­re­gis­trés à Ce­ri­sy-Belle-Etoile (41,42 %), La Cha­pelle-au-Moine (39,92 %) et Saint-Georges-des-Gro­seillers (39,27 %). Il est en des­sous de la barre des 30 % à Mon­tilly, Lan­di­gou et Flers.

Le Front Na­tio­nal, quant à lui, ne par­vient pas à pas­ser les 20 % dans le pays de Flers. Il réa­lise ses scores les plus hauts à Lan­di­gou (19,41 %) et Mon­tilly (19, 33 %). Il est en des­sous des 10 % à Au­bus­son (8,85 %), La Cha­pelle-au-Moine (9,05 %) et Saint-Georges-des-Gro­seillers (9,37 %).

Le se­cond tour s’an­nonce ser­ré

Sur le ter­ri­toire, à l’image de l’en­semble de la cir­cons­crip­tion, le se­cond tour de l’élec­tion qui op­po­se­ra Isa­belle Bo­scher à Jé­rôme Nu­ry, di­manche 18 juin, s’an­nonce par­ti­cu­liè­re­ment ser­ré même si la can­di­date En Marche, en vi­rant en tête à l’is­sue du pre­mier tour, prend in­dé­nia­ble­ment un avan­tage sur son ri­val Les Ré­pu­bli­cains.

Lors des élec­tions lé­gis­la­tives de 2012, la vic­toire s’était jouée à quelques cen­taines de voix entre Yves Goas­doué et Jé­rôme Nu­ry. Le même scé­na­rio se pro­file di­manche. Une plus forte mo­bi­li­sa­tion peut-elle jouer en fa­veur d’un des can­di­dats ? Vers qui les élec­teurs du Front Na­tio­nal et de La France In­sou­mise vont-ils re­por­ter leur vote di­manche ? Au­tant de ques­tions qui se­ront la clé de ce se­cond tour.

Le se­cond tour de l’élec­tion op­po­se­ra Isa­belle Bo­scher à Jé­rôme Nu­ry, di­manche 18 juin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.