Bas­sin fer­tois : Pueyo en tête de­vant De­niaud et Roi­mier

A l’image de la France en­tière, un élec­teur du bas­sin fer­tois sur deux seule­ment s’est dé­pla­cé ce di­manche 11 juin pour élire son dé­pu­té. Ce 1er tour a pla­cé en tête Joa­quim Pueyo, can­di­dat Di­vers gauche.

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ - Mi­chel Mo­ri­ceau

Di­manche à 18 h, sur les 3 833 élec­teurs ins­crits dans les cinq bu­reaux de vote de La Fer­té-Ma­cé (Orne), 1 936 seule­ment étaient ve­nus dé­po­ser leur bul­le­tin, soit 50,51 %. Pour mé­moire, ils étaient 79,63 % à avoir ac­com­pli leur de­voir de ci­toyen au 1er tour de la Pré­si­den­tielle le 23 avril der­nier. « C’est un peu plus que le na­tio­nal, mais ce­la reste très faible, a es­ti­mé

le maire Jacques Dal­mont. Cette ten­dance pose ques­tion dans le cadre du re­nou­vel­le­ment de la vie po­li­tique vou­lue par les Fran­çais ».

Pour ce 1er tour, le bu­reau n° 1 de La Fer­té-Ma­cé était un bu­reau « test » sur la 1re cir­cons­crip­tion avec Ju­vi­gny-Val-d’An­daine et Berd’huis. Dé­pê­chée par la pré­fec­ture, Ch­ris­tine Fro­men­tin

est ve­nue col­lec­ter les pre­miers

ré­sul­tats. « Dans un bu­reau test, on prend en compte les 100 pre­mières en­ve­loppes, ce qui per­met de dé­ga­ger une ten­dance. Et, en règle gé­né­rale, les ré­sul­tats sont conformes aux pré­vi­sions » a-t-elle ex­pli­qué.

Le FN re­cule

An­crée à gauche de­puis des an­nées, la Ville de La Fer­téMa­cé confirme sa ré­pu­ta­tion en pla­çant le can­di­dat sor­tant Di­vers gauche Joa­quim Pueyo, lar­ge­ment en tête avec 34,32 %. Contrai­re­ment aux ré­sul­tats glo­baux de la 1re cir­cons­crip­tion de l’Orne, les Fer­tois ont choi­si de pla­cer en 2e po­si­tion le can­di­dat les Ré­pu­bli­cains Ber­trand De­niaud (19,03 %), puis Ch­ris­tine Roi­mier, Di­vers droite (14,21 %). Le Front na­tio­nal ar­rive en 4e po­si­tion avec Ray­mond Her­be­teau (11,69 %) alors que le par­ti de Ma­rine le Pen avait at­teint 19,81 % au 1er tour de la Pré­si­den­tielle le 23 avril.

« Pour le se­cond tour, il est dif­fi­cile d’ad­di­tion­ner des voix, d’éva­luer les dif­fé­rents re­ports. En re­vanche, je suis sa­tis­fait du re­cul du Front na­tio­nal car ce n’est pas en éle­vant les gens les uns contre les autres que l’on fait avan­cer les choses. Il n’y a pas d’ave­nir avec ce genre de po­li­tique, es­time

Jacques Dal­mont. Pour ce qui est de la po­si­tion de Joa­quim Pueyo, elle est claire et hon­nête quant aux fu­tures dé­ci­sions du gou­ver­ne­ment d’Em­ma­nuel Ma­cron. Il gardera un es­prit ou­vert. S’agis­sant de la loi tra­vail, si une cer­taine flexi­bi­li­té est né­ces­saire pour s’adap­ter aux mar­chés, il doit aus­si y avoir des garde-fous ».

Par ailleurs

Le bas­sin fer­tois est à l’image de la ville centre avec un faible taux de par­ti­ci­pa­tion (50,95 %) alors qu’il était de 82,70 % au 1er tour de la Pré­si­den­tielle. Le dé­pu­té sor­tant réa­lise un très beau score glo­bal de près de 30 % : à 8 points de­vant Ber­trand De­niaud et le double d’élec­teurs par rap­port à Ch­ris­tine Roi­mier. Alors que JeanLuc Mé­len­chon avait rem­por­té 15,11 % des voix ex­pri­mées à la Pré­si­den­tielle le 23 avril, Mar­tine Ha­mel, can­di­date de la France in­sou­mise n’at­teint pas ici les 8 %. Le FN, lui aus­si est en net re­cul : 22,29 % au 1er tour de la Pré­si­den­tielle et 13,39 % di­manche der­nier, avec Ray­mond Herbreteau.

Le bu­reau 1 de La Fer­té-Ma­cé (Orne) était bu­reau test pour la 1re cir­cons­crip­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.