Pour se ven­ger, il dif­fuse leurs ébats

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Un quin­qua­gé­naire a été condam­né mar­di par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Ar­gen­tan à 6 mois de pri­son. Il n’avait pas sup­por­té que sa filleule rompe avec lui.

La Fer­té-Ma­cé.

Dé­cembre 2014, une en­quête est ou­verte à l’en­contre d’un homme main­te­nant âgé de 56 ans. Ce der­nier a en­tre­te­nu du­rant deux ans une re­la­tion amou­reuse et sexuelle avec sa filleule, âgée de 16 ans. A sa ma­jo­ri­té, elle a rom­pu avec son par­rain. Ce der­nier ne l’ad­met pas et adresse à dif­fé­rents membres de la fa­mille de la jeune fille des pho­to­gra­phies por­no­gra­phiques les mon­trant tous les deux.

Par la suite, la vic­time, son amie et sa mère écri­ront des cour­riers pour re­ti­rer leurs plaintes. L’homme était ju­gé mar­di, de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Ar­gen­tan. La jeune femme est pré­sente à l’au­dience. In­ter­ro­gée, elle dit qu’elle était sous l’em­prise du pré­ve­nu, af­firme que les re­la­tions sexuelles étaient im­po­sées et que les cour­riers de re­traits de plainte ont été faits sous la dic­tée du mis en cause. Elle dé­clare que l’in­té­res­sé cherche tou­jours à la contac­ter, qu’à sa de­mande elle lui en­voie de l’ar­gent. «J’ai peur qu’il vienne chez moi ». Et d’ajou­ter, « je vis dans la peur à cause de lui ».

Il s’avère de plus que le pré­ve­nu a com­mis des vio­lences en­vers un beau-frère de la vic­time qu’il a at­tra­pé par la gorge et qu’il a me­na­cé une re­la­tion de celle-ci.

L’ex­per­tise psy­chia­trique du mis en cause men­tionne qu’il ne pré­sente pas de ma­la­die avé­rée et qu’en cas de condam­na­tion une in­jonc­tion de soins est né­ces­saire dans le cadre d’un sui­vi ju­di­ciaire.

L’avo­cat de la vic­time sti­pule que sa cliente n’était qu’un ins­tru­ment pour le pré­ve­nu. Le mi­nis­tère pu­blic dé­plore l’ab­sence du mis en cause qui vit do­ré­na­vant en Rus­sie. Fai­sant état d’un contexte mal­sain, il re­quiert une peine d’em­pri­son­ne­ment de 8 mois et une amende de 300 € pour les me­naces.

L’in­té­res­sé est condam­né à 6 mois d’em­pri­son­ne­ment et à une amende de 300 € pour les me­naces.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.