Ch­ris­tophe Coin et Pa­trick Co­hen en concert

Pour ai­der au fi­nan­ce­ment des tra­vaux de ré­fec­tion de la toi­ture, l’as­so­cia­tion des amis de l’église d’Ha­blo­ville or­ga­nise un concert dans l’église, di­manche 25 juin, à 16 h 30.

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Concert.

Pa­trick Co­hen, pia­no-forte, Ch­ris­tophe Coin, ar­peg­gione, Ma­ria-Te­cla An­dreot­ti, flûte, Maya Villa­nue­va, so­pra­no, in­ter­pré­te­ront des oeuvres de Franz Schu­bert, va­ria­tions sur Tro­ckne Blu­men pour flûte et pia­no, so­nate en la mi­neur pour ar­peg­gione et pia­no, im­promp­tu pour pia­no, lie­der.

Pa­trick Co­hen

Le pia­niste Pa­trick Co­hen a rem­por­té dès l’âge de 11 ans, le pre­mier prix du Concours du Royaume de la musique, ce qui lui a va­lu d’avoir re­çu une mé­daille d’or des mains d’An­dré Mal­raux, alors mi­nistre de la culture.

À 16 ans, il entre à l’Aca­dé­mie de musique de Bâle où il de­vient, quatre ans plus tard, le plus jeune pro­fes­seur. De re­nom­mée in­ter­na­tio­nale, il joue dans les plus grandes salles de concerts du monde, New York, Ber­lin, Vienne, Salz­bourg, Am­ster­dam, Londres, Ma­drid, Zu­rich, Ge­nève…

Il est aus­si in­vi­té dans de nom­breux fes­ti­vals. Il a en­re­gis­tré une cin­quan­taine de disques et en­seigne tou­jours le pia­no­forte au Con­ser­va­toire de Pa­ris. Il col­la­bore ré­gu­liè­re­ment avec Ch­ris­tophe Coin.

Pas­sion­né d’ins­tru­ments his­to­riques, Pa­trick Co­hen joue­ra le 25 juin, sur un pia­no-forte de fac­ture vien­noise de 1815.

Ch­ris­tophe Coin

Vio­lon­celle ba­roque et viole de gambe, Ch­ris­tophe Coin obtient son pre­mier prix à l’âge de 16 ans.

Tout en en­sei­gnant au Con­ser­va­toire de Pa­ris et à Bâle, en Suisse, il joue au Con­cen­tus Mu­si­cus de Vienne et ac­com­pagne Ru­dolf Nou­reev pour la créa­tion de son so­lo sur la Troi­sième suite pour vio­lon­celle de Bach.

De 1991 à 2013, il a di­ri­gé l’en­semble ba­roque de Li­moges. Né à Caen, il est très at­ta­ché à Ha­blo­ville et ap­pré­cie la très belle acous­tique de l’église, où il joue ré­gu­liè­re­ment et où il y a en­re­gis­tré cinq disques.

Le 25 juin, il joue­ra la so­nate ar­pag­gione de Shu­bert, avec l’ins­tru­ment ori­gi­nal, très rare. Cet ins­tru­ment, in­ven­té à Vienne, ne sur­vi­vra que quelques an­nées à la so­nate que lui dé­dia Shu­bert.

Ma­ria-Te­cla An­dreot­ti

Née à Tu­rin, Ma­ria-Te­cla An­dreot­ti a étu­dié la musique à l’uni­ver­si­té de Stan­ford en Ca­li­for­nie. À Stras­bourg, elle étu­die le cla­ve­cin et la flûte à bec au con­ser­va­toire, tout en pre­nant des cours de flûte tra­ver­sière à Pa­ris. En 1986, elle obtient son di­plôme de so­liste au con­ser­va­toire royal de La Haye. Flûte so­lo de l’en­semble ba­roque de Li­moges, elle par­ti­cipe à la pro­duc­tion du Bour­geois gen­til­homme aux Bouffes du Nord de mai 2012 à mars 2014.

Maya Villa­nue­va

Vio­lo­niste et pia­niste de for­ma­tion, Maya Villa­nue­va in­tègre la Maî­trise de Ra­dio France dès l’âge de 10 ans. Elle étu­die le chant et de­vient une so­pra­no ré­pu­tée, al­lant du ré­per­toire ba­roque, de Mo­zart, aux com­po­si­teurs ac­tuels.

Elle en­re­gistre des chan­sons de Pré­vert et de Kos­ma et ré­cem­ment l’in­té­grale des mé­lo­dies d’Al­ber­to Gi­nas­te­ra, ré­gu­liè­re­ment dif­fu­sée sur France Musique. Elle chante en ré­ci­tal à la salle Ga­veau et par­ti­cipe à la créa­tion de l’opé­ra Le Pe­tit Prince. Elle crée le conte mu­si­cal Le chant du Ma­rais et est par­tie en tour­née avec l’opé­ra en Plein Air, pour les Noces de Fi­ga­ro, de Mo­zart.

Une gé­né­reuse sub­ven­tion

Ces quatre mu­si­ciens d’ex­cep­tion, très at­ta­chés à l’église d’Ha­blo­ville, se mo­bi­lisent pour la sau­ve­garde du mo­nu­ment.

Thi­bault Che­va­lier, pré­sident de l’as­so­cia­tion, sou­ligne que « le Lions club d’Ar­gen­tan s’en­gage à nos cô­tés et nous ac­corde une gé­né­reuse sub­ven­tion. Tous les bé­né­fices se­ront re­ver­sés à la mu­ni­ci­pa­li­té. Ce jour-là, nous ren­drons hom­mage à Marthe Lasne dis­pa­rue le 19 no­vembre 2016. Nous conser­vons d’elle le beau sou­ve­nir de sa dis­crète et im­pres­sion­nante ef­fi­ca­ci­té, de son éter­nelle bonne hu­meur et, dès la pre­mière heure, de son dé­voue­ment sans faille à l’as­so­cia­tion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.