Le din­don de la farce a fait salle comble

L'Orne Combattante (FL) - - LA FER­TÉ ET SON PAYS -

Le19 juin, les 4e et 3e du col­lège Notre Dame ont pré­sen­té le spec­tacle de fin d’an­née salle Gé­rardP­hi­lipe.

Ac­com­pa­gnés de leur pro­fes­seur de chant Ma­nue­la Che­va­lier et Sé­ve­rine No­bis-Blan­chet pro­fes­seur de fran­çais, 43 élèves du col­lège Notre-Dame se sont re­trou­vés sur scène pour chan­ter et jouer la co­mé­die. Une tra­gé­die dé­ca­lée ou les portes claquent, avec les ma­ris trom­pés, l’amant plan­qué dans l’ar­moire. Les ap­pren­tis co­mé­diens ont joué de­vant une salle ar­chi­comble. « En par­te­na­riat avec l’Ate­lier mé­ca­nique, les ados ont ré­pé­té tout au long de l’an­née, a confié le pro­fes­seur de fran­çais. Ce soir, c’est un peu le grand oral, le fruit d’un tra­vail in­di­vi­duel, avec tout ce qu’ils ont ap­pris et re­te­nu, c’est le mo­ment de tout en­voyer sur scène ».

Rires et chan­sons

Les élèves s’en sont don­nés à coeur joie, en chan­tant ou en jouant les ma­ris in­fi­dèles. Mais, ils avaient pré­ve­nu la salle sur le pro­gramme : « ca­ma­rade pu­blic, gare à cette ré­vo­lu­tion car l’évé­ne­ment prompt et dé­ca­lé d’un nou­veau genre et d’une autre cui­sine théâ­trale ». Au me­nu, une di­zaine de scènes co­casses ont fait rire le pu­blic, en­tre­cou­pées de chan­sons fran­çaises comme, En rouge et noir ou À cause des gar­çons. Les ados ont of­fert un me­nu bien fi­ce­lé et les ap­plau­dis­se­ments ont ré­com­pen­sé leur tra­vail, avec Sté­phane Che­va­lier au son et à l’éclai­rage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.