Le che­min du vieux pres­by­tère li­mi­té à 30 km/h

L'Orne Combattante (FL) - - BRIOUZE ET SON PAYS - M.T.

La mai­rie va pro­chai­ne­ment pu­blier un ar­rê­té pour li­mi­ter à 30 km/h la vi­tesse dans le che­min du vieux pres­by­tère.

Le maire de Briouze, JeanPierre Salles en a fait l’an­nonce, mar­di 20 juin, lors du con­seil mu­ni­ci­pal. Il fau­dra bien­tôt rou­ler à 30 km/h dans le che­min du vieux pres­by­tère près de l’Eh­pad.

« Il y a des risques d’ac­ci­dent à cet en­droit », in­forme Jean-Pierre Salles. Mettre la rue à sens unique avait été en­vi­sa­gé dans un pre­mier temps.

« Fi­na­le­ment nous met­trons un pan­neau de li­mi­ta­tion à chaque en­trée du che­min. »

Une cha­pelle sans gar­dien

La cha­pelle a l’al­lure d’un far­deau pour la com­mune. De­puis le 1er juin, le lieu n’a plus de gar­dien. « Dans un cour­rier, le res­pon­sable a in­di­qué qu’il par­tait », in­forme Jean-Pierre Salles, maire de Briouze.

Ce gar­dien, ré­mu­né­ré par la com­mune, ou­vrait aux vi­si­teurs d’un jour le lieu. Un autre gar­dien se­ra-t-il re­cru­té ? « On va cher­cher quel­qu’un », an­nonce Jean-Pierre Salles.

La cha­pelle, du 12e siècle, est ins­crite aux Bâ­ti­ments de France. « Elle est en très mau­vais état et on doit y faire des tra­vaux », ajoute le maire de Briouze.

Le temps de trou­ver un gar­dien ou pas, pour les fu­tures vi­sites, il fau­dra se rendre en mai­rie pour ré­cu­pé­rer les clés.

La taxe d’amé­na­ge­ment évolue

Avec l’in­té­gra­tion à Flers Ag­glo, la taxe d’amé­na­ge­ment de la com­mune évolue. « Nous sommes ac­tuel­le­ment à 1 %. Flers Ag­glo à 3 % », dé­taille Jean-Pierre Salles.

Le nombre de com­munes ayant aug­men­té, les ser­vices de Flers Ag­glo ont be­soin d’en­ga­ger deux per­sonnes en plus. Au 1er jan­vier 2018, la taxe d’amé­na­ge­ment pas­se­ra à 3 %.

En­trée en vi­gueur en 2012, elle doit être payée lorsque vous construi­sez un espace de plus de 5m² sur votre ter­rain : une mai­son, un ga­rage, une grange et même un abri de jar­din.

Com­mu­nau­té de com­munes du pays de Briouze

Mar­di 20 juin, les élus ont va­li­dé le pro­to­cole de dis­so­lu­tion de la com­mu­nau­té de com­munes du pays de Briouze. « Il fal­lait le faire avant le 30 juin 2017 », ex­plique le maire de Briouze. Der­nier acte donc du long feuille­ton po­li­tique lo­cal qui a beau­coup fait par­ler.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.