Les Nor­mands conqué­rants

Le cou­reur nor­mand d’AG2R-La Mon­diale, Alexis Gou­geard, a rem­por­té la 38e édi­tion, à Saint-Mar­tin-de-Lan­delles. Il a mis fin à la do­mi­na­tion Belge, vain­queur des 3 der­nières édi­tions.

L'Orne Combattante (FL) - - SPORTS -

Les cou­reurs nor­mands ont été très en vue, dans la 38e Polynormande, entre Avranches et Saint-Mar­tin-de-Lan­delles, dans la Manche.

C’est le cou­reur lo­cal du HBBTP Au­ber 93, Pierre Gouault qui a été le pre­mier à l’at­taque dès le dé­part d’Avranches. Il est res­té dans le groupe de tête du­rant toute la course ce qui lui a va­lu le prix de su­per­com­ba­tif. Les deux Or­nais au dé­part, Guillaume Mar­tin (Wan­ty-Groupe Go­bert) et Jé­ré­my Le­veau (Rou­baix-Lille Mé­tro­pole) ont fi­gu­ré dans la bonne échap­pée qui s’est for­mée à 9 des 11 tours de l’ar­ri­vée. Le 3e Or­nais, Romain Har­dy (For­tu­neo-Os­ca­ro) a dû dé­cla­rer for­fait en rai­son d’un re­froi­dis­se­ment contrac­té dans la se­maine.

Guillaume Mar­tin a été l’un des plus ac­tifs de cette échap­pée dans le fi­nal en sor­tant dans le der­nier tour en com­pa­gnie d’Alexis Gou­geard, Di­mi­tri Claeys (Co­fi­dis) et de Laurent Pi­chon, lea­der de la coupe de France. Hé­las, leur avance n’a ja­mais dé­pas­sé 17 se­condes et ils se sont fait re­joindre dans le der­nier ki­lo­mètre par leurs der­niers com­pa­gnons. Dans le fi­nal, Alexis Gou­geard a sur­pris tous ses ad­ver­saires pour s’im­po­ser avec 3 se­condes d’avance sur Jo­han Le Bon (FDJ), Laurent Pi­chon (For­tu­neo-Os­ca­ro), Jé­ré­my Le­veau et Romain Le Roux (Ar­mée de Terre). Guillaume Mar­tin est 6e à 5 se­condes. Di­mi­try Claeys est 7e ; Ken­neth Van­bil­sen (Co­fi­dis), 8e, dans le même temps. Fa­bien Grel­lier, 9e à 9 se­condes, Ké­vin Le­da­nois (For­tu­neo-Os­ca­ro) est 10e à 15 se­condes.

Guillaume Mar­tin est sa­tis­fait de sa course.

« Je suis content d’avoir cou­ru à l’avant dans un groupe as­sez nom­breux qui s’est dis­pu­té la vic­toire. J’étais le seul Wan­ty, mais ce­la ne m’a pas trop han­di­ca­pé. Alexis Gou­geard était vrai­ment très fort, c’était dif­fi­cile de la battre. Je re­grette seule­ment que notre groupe se soit fait re­joindre dans le der­nier ki­lo­mètre, j’au­rais fait un Top cinq. Ce qui m’a le plus man­qué, c’est un peu d’ex­plo­si­vi­tés. Après le Tour on est un peu die­sel, et les chan­ge­ments de rythme sont un peu plus dif­fi­ciles ».

Après la Polynormande, le li­cen­cié de l’ECC a cou­ru, lun­di 31 juillet le cri­té­rium de Long­ju­meau, en ré­gion pa­ri­sienne. C’était sa der­nière course avant sa pro­chaine, le Tour de l’Ain, du 9 au 13 août, pour la­quelle il a quelques am­bi­tions au clas­se­ment gé­né­ral.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.