Thier­ry Fa­let­to aime les vieilles mé­ca­niques

Ins­tal­lé de­puis 17 ans à son compte. Thier­ry Fa­let­to se pas­sionne pour les vieilles voi­tures. Il vient d’ac­qué­rir une Ca­dillac de 1976.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

Thier­ry Fa­let­to est dans la mé­ca­nique de­puis 1973. De­puis 17 ans, il est son propre pa­tron à Cahan. Amou­reux de la mé­ca­nique mais sur­tout des vé­hi­cules un peu rares, il vient d’ac­qué­rir une Ca­dillac El­do­ra­do cy­lin­drée de jan­vier 1976.

Équi­pée de sièges et ca­pote élec­trique, elle pos­sède 47 che­vaux sous le ca­pot et fonc­tionne en hy­bride soit au gaz ou à l’es­sence en consom­mant 25 litres aux 100 km. D’une lon­gueur de 5,90 m pour une lar­geur de 2,48 m, Thier­ry ne passe pas in­aper­çu dans le bo­cage.

150 tron­çon­neuses, 320 mo­by­lettes

«C’était une voi­ture que j’en­tre­te­nais. Son pro­prié­taire vou­lait la vendre, on m’a fait la pro­po­si­tion je l’ai tout de suite ache­tée. Je suis pas­sion­né de mo­dèles un peu rares, mais ce­la ne s’ar­rête pas aux voi­tures, je pos­sède aus­si 150 tron­çon­neuses an­ciennes hors pair, ain­si que 320 mo­by­lettes de tous âges et de tous mo­dèles… J’aime ces ob­jets d’époque qui tra­versent le temps et qui fonc­tionnent tou­jours. »

Quand on lui de­mande s’il re­cherche quelque chose de par­ti­cu­lier en ce mo­ment, il ac­quiesce.

« Je re­cherche une Cor­vette Stin­gray… C’est rare mais ça existe, il faut juste tom­ber des­sus au bon mo­ment. »

Pour ce­la, et mo­ti­vé par sa pas­sion sans li­mite et gui­dé par le plai­sir, il par­ti­cipe à quelques ma­ni­fes­ta­tions avec des ex­pos et des ras­sem­ble­ments de vé­hi­cules an­ciens dans la ré­gion. La der­nière c’était, di­manche 3 sep­tembre, pour la tra­ver­sée de Caen.

La Ca­dillac El­do­ra­do de Thier­ry Fa­let­to, (pho­to en mé­daillon).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.