Ce ser­vice a per­du sept voi­tures neuves en une seule nuit

L'Orne Combattante (FL) - - INCENDIES DANS LES RUES FLERS DE -

Ils sta­tionnent souvent leurs voi­tures ici. Avant, ils avaient des pe­tites voi­tures rouges. Elles ont été chan­gées ré­cem­ment pour de belles Clio blanches neuves.

Sur le par­king du châ­teau de Flers, le ser­vice de soins à do­mi­cile de la Mu­tua­li­té Fran­çaise de Nor­man­die a per­du sept vé­hi­cules dans les in­cen­dies qui ont mar­qué la nuit du jeu­di 5 au ven­dre­di 6 oc­tobre.

Dès le ven­dre­di ma­tin, son per­son­nel fai­sait son pos­sible pour as­su­rer les soins aux pa­tients mal­gré cette perte. La res­pon­sable du ser­vice a dû al­ler au com­mis­sa­riat, puis gé­rer cet im­pré­vu très fâ­cheux.

« Ce ma­tin, tout le monde était at­ter­ré. Nous avons per­du 7 vé­hi­cules neufs. Ce sont des voi­tures de ser­vice qui servent à se rendre chez les pa­tients qui sont des per­sonnes âgées dé­pen­dantes ou des per­sonnes han­di­ca­pées. Nous avions fait le plein dans la jour­née, donc les ré­ser­voirs étaient rem­plis », se dé­so­lait Fran­çoise Brioche, in­fir­mière coor­di­na­trice de ce ser­vice de soins à do­mi­cile, le 6 oc­tobre.

Elle ex­pli­quait que cet acte « a des consé­quences sur l’en­tre­prise » avant d’ajou­ter : « On ré­pond aux be­soins des pa­tients 7 jours sur 7. On ne peut pas les lais­ser. On va conti­nuer à tra­vailler mais nos in­fir­mières le font avec leurs vé­hi­cules per­son­nels. Elles se­ront rem­bour­sées. Nous n’avons pas eu de re­tard chez nos pa­tients ». Tho­mas Gour­lin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.