Un ra­dar à Flers

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE - L.L.

D’ici quelques se­maines, un nou­veau ra­dar au­to­ma­tique dit de chan­tier se­ra im­plan­té sur la Dé­par­te­men­tale 962, l’axe FlersDom­front, à la sor­tie de Flers.

Dans cette lé­gère cu­vette, un mo­tard avait per­du la vie en avril 2015, après avoir per­cu­té un vé­hi­cule qui tour­nait sur la gauche. « Nous avons ef­fec­ti­ve­ment le pro­jet de créer une im­plan­ta­tion entre Flers et Dom­front » confirme Guillaume Ray­mond, di­rec­teur de ca­bi­net du pré­fet de l’Orne, en charge de la sé­cu­ri­té rou­tière.

Peut-être ce­lui de Tin­che­bray

Une ins­tal­la­tion pro­vi­soire à l’image de ce­lui ins­tal­lé sur la RD 924 à Tin­che­bray. « Il est pro­bable que ce soit ce­lui-ci qui migre à la sor­tie de Flers ». Le ra­dar de Tin­che­bray dé­pla­cé ou l’un des deux autres ap­pa­reils du même type ins­tal­lés dans le dé­par­te­ment, à Gouf­fern-en-Auge et à Croi­silles. Ce­lui de la RN 12 res­te­ra quant à lui en place.

Entre Flers et La Cha­pelle au Moine, la vi­tesse est li­mi­tée à 90 km/h pour les voi­tures et les deux-roues, mais « les poids lourds sur cette route prio­ri­taire sont eux li­mi­tés à 80 km/h voire 70 km/h sui­vant leur char­ge­ment ». L’ap­pa­reil comme ce­lui si­tué 5 ki­lo­mètres plus au Sud, au Cha­tel­lier, fla­she­ra les contre­ve­nants dans les deux sens de cir­cu­la­tion.

Pic d’ac­ci­dents au cours de l’été

Cet équi­pe­ment mis à dis­po­si­tion par l’Etat aux pré­fec­tures vient com­plé­ter les moyens dé­diés à la sé­cu­ri­té rou­tière. « Nous pour­sui­vons nos mes­sages de pré­ven­tion, me­nons des contrôles rou­tiers ré­gu­liers » dé­taille Guillaume Ray­mond. Alors que l’au­tomne est une pé­riode sou­vent ac­ci­den­to­gène dans l’Orne, la pré­fec­ture a en­re­gis­tré un pic d’ac­ci­dent au cours de l’été. « Nous dé­plo­rons 15 tués sur la pé­riode de juin, juillet août ».

De­puis le dé­but de l’an­née, 20 per­sonnes ont per­du la vie sur les routes or­naises (l’ado­les­cent tué à Saint-Sau­veur de Car­rouges ven­dre­di est la 21e vic­time). « Nous avons 4 vies épar­gnées par rap­port à l’an­née pré­cé­dente ». Mais au-de­là de ce bi­lan comp­table, Guillaume Ray­mond veut in­sis­ter sur le com­por­te­ment de chaque usa­ger. « Dans ces ac­ci­dents mor­tels, nous dé­nom­brons ma­jo­ri­tai­re­ment des re­fus de prio­ri­té et des pertes de contrôle. Nous sommes tous ex­po­sés, il s’agit vrai­ment de san­té pu­blique ». D’ici la fin de l’an­née, des ac­tions de pré­ven­tion se­ront en­core me­nées. « Nous met­tons no­tam­ment l’ac­cent sur les risques rou­tiers pro­fes­sion­nels, nous col­la­bo­rons avec des en­tre­prises pour sen­si­bi­li­ser leur per­son­nel ».

Pré­ven­tion, ré­pres­sion, deux pi­liers pour chan­ger les com­por­te­ments.

À la sor­tie de Flers, en di­rec­tion de Dom­front, une plate-forme des­ti­née à ac­cueillir le ra­dar a été amé­na­gée.

Le ra­dar ins­tal­lé se­ra peut-être ce­lui de Tin­che­bray en place de­puis dé­cembre 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.