55 000 bulbes de tu­lipes plan­tés contre le can­cer

L'Orne Combattante (SN) - - Tinchebray Et Son Pays -

Pour la 21e an­née, une di­zaine de bé­né­voles du Lions Club Con­dé-Tin­che­bray plantent des bulbes de tu­lipes pour l’opé­ra­tion « Des tu­lipes contre le can­cer , sur un hec­tare à Tin­che­bray et Mon­tilly­sur-Noi­reau.

« Cette an­née, nous avons de la chance, ex­plique Do­mi­nique De­veaux, an­cien agri­cul­teur, bé­né­vole « main verte » du groupe, la mé­téo est avec nous. Il y a des an­nées ou l’on est obli­gé de s’ar­rê­ter tel­le­ment il pleut ! » De­puis 15 ans, le club fait tout par lui-même « on sup­prime ain­si des coûts. Avant, on louait une ma­chine plan­teuse de bulbes, le tra­vail se fai­sait en quelques heures car la ma­chine plan­tait el­le­même plu­sieurs bulbes à la fois. Au­jourd’hui nous uti­li­sons une vieille plan­teuse à pa­tates. C’est beau­coup plus long, on ne plante qu’un bulbe à la fois. On tra­vaille en fonc­tion des condi­tions cli­ma­tiques, alors comme ça, on s’en­tre­tient, on dis­cute, des vrais re­trai­tés quoi ! C’est beau­coup plus convi­vial »

Vente di­recte et dans les com­merces

35 000 bulbes sont plan­tés sur un ter­rain à Mon­tilly, en bord de route « il se­ra pour la cueillette di­recte, à Tin­che­bray, nous avons plan­té 20 000 bulbes. Ce se­ront les tu­lipes que nous met­trons en vente dans les com­merces ».

En tout, près d’un hec­tare est ain­si oc­cu­pé de tu­lipes, « nous va­rions beau­coup les ter­rains pour la cueillette, nous ne pou­vons pas mo­bi­li­ser un champ d’un même agri­cul­teur chaque an­née. Et puis les tu­lipes n’aiment pas suc­cé­der aux tu­lipes dans les champs. Par contre le maïs pousse bien après les tu­lipes ! »

Le Lions Club a ache­té 4 000 € de bulbes à une as­so­cia­tion « c’est aus­si une fa­çon de se res­pon­sa­bi­li­ser, c’est une somme, on doit bien s’en oc­cu­per ».

Con­trai­re­ment à d’autres Lions clubs, ce­lui de Con­déTin­che­bray di­vise tou­jours sa pro­duc­tion sur deux ter­rains « on ne sait ja­mais, s’il ar­ri­vait une ca­tas­trophe de grêle, ou un champ inon­dé, alors nous ne per­drions qu’une par­tie de la ré­colte, en di­vi­sant les ter­rains, on di­vise aus­si les risques ».

Ren­dez-vous en avril

Ces bulbes de­vraient être en vente ou dis­po­nibles à la cueillette au prin­temps, en avril. Juste avant, fin mars, le Lions Club re­met­tra un chèque au centre Ba­clesse, cor­res­pon­dant aux bé­né­fices des ventes de tu­lipes 2015.

Le Lions Club a ac­quis le ma­té­riel et éco­no­mise ain­si des frais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.