Le Co­mi­té Dé­par­te­men­tal d’Echecs choi­sit un pré­sident cha­nu­sien

L'Orne Combattante (SN) - - Tinchebray Et Son Pays -

À 34 ans, Frédéric Du­che­min vient d’être nom­mé à la pré­si­dence du Co­mi­té de l’Orne des Echecs. Suite à la dé­mis­sion de Pas­cal Le­four­nier, après 30 an­nées à la tête du co­mi­té, le joueur de Cha­nu Echecs 61 est mon­té au cré­neau sans hé­si­ter.

« J’ai choi­si de me pré­sen­ter pour que le co­mi­té puisse conti­nuer d’or­ga­ni­ser des com­pé­ti­tions li­bre­ment et puisse ain­si dé­ci­der des dates ou des lieux. Sans co­mi­té dé­par­te­men­tal ; c’est la Fé­dé­ra­tion Na­tio­nale des Echecs qui s’en char­ge­rait. Ce se­rait à notre désa­van­tage »

Au­to­di­dacte

L’au­to­di­dacte a tou­jours été pas­sion­né par les échecs « j’ai ap­pris tout seul les règles, des dé­ve­lop­pe­ments ou les pièces ». En 1997, alors qu’il prend des cours de ten­nis à Flers avec Eric Mé­na­ger, il se rend compte que son en­traî­neur est lui aus­si un pas­sion­né d’échecs. « On com­men­çait à dé­cou­vrir nos pas­sions, lui aus­si avait ap­pris seul. Au club de ten­nis, il y avait aus­si De­nis Fré­tel, un autre au­to­di­dacte des échecs ».

L’ami­tié naît entre les trois pas­sion­nés qui prennent l’ha­bi­tude de se re­trou­ver après le tra­vail pour s’af­fron­ter au­tour de l’échi­quier.

« Il y avait à Cha­nu une as­so­cia­tion AVN (Ani­ma­tions Vi­sance et Noi­reau), Eric a ten­té d’y pro­po­ser un ate­lier d’échecs afin de faire connaître cette dis­ci­pline »

Des ri­go­los

En 2008, après quelques an­nonces dans la presse, les trois co­pains se lancent et montent leur propre club. Ils sont très vite re­joints par une tren­taine de per­sonnes. « Nous vou­lions plus de com­pé­ti­tion et plus de li­ber­té. Mais on était pris pour des ri­go­los par les pré­si­dents de clubs ».

Dans l’Orne, il existe les clubs de Briouze-Flers, Ba­gnole-del’Orne, l’Aigle, Ga­cé et Mor­tagne-au-Perche.

En 2010, pen­dant un an, les 3 co­pains font in­ter­ve­nir un maître de Saint Lô. « Il nous a per­mis d’ac­qué­rir des tech­niques. Peu à peu, nos ré­sul­tats ont pro­gres­sé, comme ceux des adhé­rents du club. Cha­nu a fait par­ler de lui, a or­ga­ni­sé de plus en plus de com­pé­ti­tions, ob­te­nant ain­si la re­con­nais­sance.

Un ni­veau re­le­vé

De­puis 2008, Frédéric Du­che­min est par­ve­nu 2 fois à faire mon­ter son équipe en phase ré­gio­nale. En 2015, il a par­ti­ci­pé aux cham­pion­nats de France d’échecs à Saint Quen­tin (02) « le ni­veau était as­sez re­le­vé, je suis as­sez dé­çu de ma pres­ta­tion, mais j’es­père le re­faire en 2016 »

Le jeune club et son pré­sident sont pleins d’am­bi­tions pour le fu­tur « mal­heu­reu­se­ment, il ne se­ra pas ques­tion d’or­ga­ni­ser des cham­pion­nats de France à Cha­nu, nous n’y avons pas les in­fra­struc­tures ».

En at­ten­dant, le nou­veau pré­sident sou­haite en­traî­ner suf­fi­sam­ment un jeune pour le pré­sen­ter aux cham­pion­nats de France « nous avons frô­lé cet ex­ploit, avec Théo Mar­tin, nous étions tous très fiers de ses ca­pa­ci­tés »

Très fiers

Frédéric Du­che­min a par­ti­ci­pé à une ving­taine de tour­nois im­por­tants. Cette an­née à Lif­fré (35) il a ob­te­nu 4,5 points sur 9 « c’est pas mal ! Je sou­haite m’amé­lio­rer, pro­gres­ser plus en­core. Pour ce­la il fau­drait que je m’en­traîne au mi­ni­mum une heure par jour aux échecs »

Le 26 sep­tembre der­nier, lors de son élec­tion, Jacques Mi­clo du club Flers-Briouze a été élu tré­so­rier et Louis Gar­nier de l’Aigle se­cré­taire. « Tous les adhé­rents cha­nu­siens sont contents de cette élec­tion, nous al­lons por­ter bien haut les cou­leurs de Cha­nu ! »

Frédéric Du­che­min, avec la coupe Lou­ba­tière 2015, rem­por­tée en phase dé­par­te­men­tale à Briouze, en équipe avec Ronan et Be­noît Poin­si­gnon et Rov Sa­lem.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.