Sex­tape pré­su­mée : deux jeunes fer­toises se battent

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage et Suisse normande -

Deux jeunes femmes de 20 ans étaient pour­sui­vies de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Ar­gen­tan, mar­di, pour vio­lence avec arme. Elles s’étaient res­pec­ti­ve­ment agres­sées. L’une des deux a été condam­née entre autres à deux mois de pri­son avec sur­sis, l’autre a été re­laxée.

Les faits re­montent au 22 sep­tembre 2014. Les deux pré­ve­nues se connaissent, elles ont tra­vaillé en­semble. Ce jour-là elles se croisent par ha­sard dans les rues la ville. C’est une his­toire d’en­re­gis­tre­ment de vi­déo in­time que dé­tien­drait l’une de l’autre qui se­rait à l’ori­gine de la dis­pute. L’une des pré­ve­nues, ab­sente à l’au­dience, avait dé­cla­ré dans son au­di­tion qu’elle avait été vio­lem­ment in­ter­pel­lée puis frap­pée et agres­sée au Ta­ser. Elle a ajou­té qu’elle avait sor­ti sa bombe la­cry­mo­gène pour se dé­fendre. « C’est vrai je l’ai croi­sée et on a dis­cu­té. Je vou­lais sa­voir si elle avait cette vi­déo. Je lui ai mis la pre­mière claque, elle m’a trai­tée », a mi­ni­mi­sé la pré­ve­nue pré­sente à l’au­dience. Pour le mi­nis­tère pu­blic, il y a une vo­lon­té mar­quée d’al­ler à l’af­fron­te­ment, « elle va à son en­contre en s’at­ta­chant les che­veux, l’équi­valent fé­mi­nin du ’je re­monte mes manches’. Puis la claque part vite et comme ce­la ne suf­fit pas on sort un Ta­ser avec le­quel on donne un coup sur la tête et une im­pul­sion élec­trique dans le dos, ce qui si­gni­fie qu’elle était en train de s’en­fuir ». Pour lui, les faits sont ca­rac­té­ri­sés, il y a eu vio­lence et lé­gi­time dé­fense concer­nant la vic­time des coups. Le tri­bu­nal a condam­né la pré­ve­nue ori­gi­naire des vio­lences à deux mois de pri­son avec sur­sis. Elle a été condam­née à une peine com­plé­men­taire, il lui est in­ter­dit de dé­te­nir une arme sou­mise à au­to­ri­sa­tion pen­dant cinq ans. Elle de­vra ver­ser 150 eu­ros de dom­mages et in­té­rêts à celle qu’elle a agres­sée no­tam­ment au Ta­ser pour toutes les souf­frances en­du­rées, pré­ju­dice mo­ral com­pris. L’autre jeune femme a été re­laxée car consi­dé­rée en état de lé­gi­time dé­fense.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.