Sécurité rou­tière : im­por­tant dis­po­si­tif de contrôles

Ven­dre­di 13 no­vembre, Flers était qua­drillée par la po­lice et la gen­dar­me­rie. Une im­por­tante opé­ra­tion de sécurité rou­tière me­née après une sé­rie d’ac­ci­dents mor­tels.

L'Orne Combattante (SN) - - La Une - Tho­mas Gour­lin et Maxime Tur­ber­ville

De­puis le 1er jan­vier 2015, 28 ac­ci­dents mor­tels se sont pro­duits dans l’Orne, soit 50 % de plus que l’an der­nier. Pour ré­agir et mon­trer que l’État et les forces de l’ordre sont mo­bi­li­sés pour lut­ter contre la mor­ta­li­té rou­tière, une im­por­tante opé­ra­tion de contrôles rou­tiers était or­ga­ni­sée ven­dre­di 13 no­vembre.

Entre 13 h et 16 h, trente fonc­tion­naires de po­lice et de gen­dar­me­rie (17 gen­darmes, 13 po­li­ciers) étaient pos­tés au­tour de Flers pour re­pé­rer et sanc­tion­ner les au­to­mo­bi­listes ayant des com­por­te­ments dan­ge­reux. 7 points de contrôles étaient ins­tal­lés à Lan­di­gou (sur la D924, à l’en­droit même où un au­to­mo­bi­liste a per­du la vie sa­me­di 31 oc­tobre 2015), entre Flers et Mon­tilly-sur-Noi­reau sur la D962, à Lan­di­sacq, à la Cha­pelle-au-Moine, à La Sel­le­la-Forge et à Saint-Georges-des-Gro­seillers.

Le but de ce dis­po­si­tif, or­ga­ni­sé par la pré­fec­ture de l’Orne, la po­lice et la gen­dar­me­rie, était très clair : sanc­tion­ner les in­frac­tions rou­tières comme la vi­tesse ex­ces­sive, et la conduite sous l’em­prise de stu­pé­fiants ou d’al­cool. D’autres in­frac­tions étaient éga­le­ment vi­sées : por­table au vo­lant, non-port de la cein­ture, dé­faut d’as­su­rance…

Si elle pou­vait pa­raître im­pres­sion­nante par l’im­por­tance du dis­po­si­tif en­ga­gé, cette opé­ra­tion n’est pour­tant pas la seule. Au cours de toute une an­née, la po­lice ou la gen­dar­me­rie ef­fec­tuent ré­gu­liè­re­ment des contrôles. « Dans chaque com­mu­nau­té de bri­gades, il y a une opé­ra­tion cen­tra­li­sée de lutte contre l’in­sé­cu­ri­té rou­tière qui est or­ga­ni­sée par se­maine. En plus, à l’oc­ca­sion du ser­vice quo­ti­dien, les gen­darmes sont en pa­trouille sont ame­nés à faire des contrôles, de po­lice de la route, tout au long de la jour­née, de la soi­rée ou de la nuit », a in­di­qué le com­man­dant de la com­pa­gnie de gen­dar­me­rie de Dom­front, Laurent Cau­dan.

En somme, leur mes­sage est clair : ce n’est pas l’im­pli­ca­tion des forces de l’ordre à lut­ter contre les mau­vais com­por­te­ments qui a bais­sé, c’est la vi­gi­lance des conduc­teurs qui s’est re­lâ­chée. Une ten­dance illus­trée par cette phrase du chef d’es­ca­dron Cau­dan : « Je le vois au ni­veau des uni­tés de gen­dar­me­rie : l’ac­ti­vi­té est au moins aus­si consé­quente que par le pas­sé. Le nombre d’in­frac­tions re­le­vées est même su­pé­rieur. Donc il n’y a pas eu un flé­chis­se­ment de l’ac­ti­vi­té des forces de po­lice ou de gen­dar­me­rie de ce point de vue là. Par contre, il y a eu un re­lâ­che­ment des usa­gers ».

Ce pro­pos semble par­ta­gé par le com­man­dant de po­lice Ber­nard Kras­ka qui a ajou­té : « En ville, nous n’avons pas les mêmes com­por­te­ments rou­tiers, donc le tra­vail de fonds n’est pas le même. Mais la thé­ma­tique reste la même. La lutte contre l’in­sé­cu­ri­té rou­tière est ex­trê­me­ment pré­sente en zone po­lice comme en zone gen­dar­me­rie. Et elle se­ra in­ten­si­fiée si né­ces­saire »

Le bi­lan de cette opé­ra­tion fait état de 146 voi­tures contrô­lées pour 23 in­frac­tions. Dans le dé­tail, ce­la re­pré­sente 17 ex­cès de vi­tesse, un dé­faut de cein­ture, deux usages du té­lé­phone au vo­lant et trois in­frac­tions dites « di­verses ».

Une im­por­tante opé­ra­tion de contrôles rou­tiers était or­ga­ni­sée ven­dre­di 13 no­vembre tout au­tour de Flers. Ici, les po­li­ciers sur­veillent au rond-point de La Selle-la-Forge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.