Une mi­nute de si­lence à la mé­moire des vic­times

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage et Suisse normande -

Par­tout dans le pays, ce lun­di 16 no­vembre, à mi­di, les Fran­çais ont ob­ser­vé une mi­nute de si­lence en hom­mage aux vic­times des at­ten­tats de Pa­ris, sur­ve­nus ven­dre­di 13 no­vembre.

A Flers, élus, agents com­mu­naux et in­ter­com­mu­naux étaient réunis dans la salle des ma­riages de l’hô­tel de ville.

Irène Co­jean, ad­jointe au maire, a pro­non­cé un dis­cours de­vant une cen­taine de per­sonnes, ha­gardes, avant la mi­nute de si­lence.

« Ven­dre­di soir, des per­sonnes ont été tuées froi­de­ment et lâ­che­ment parce qu’elles étaient à un concert, parce qu’elles al­laient boire un pot avec des amis ou man­ger au res­tau­rant. D’autres au­raient pu avoir le même sort parce qu’ils as­sis­taient à un match spor­tif. Des cen­taines de fa­milles sont au­jourd’hui en­deuillées et d’autres sur­vi­vants gar­de­ront les sé­quelles de cette tue­rie toute leur vie. Par res­pect pour ces in­no­cents dis­pa­rus, dans l’es­pé­rance que les bles­sés ac­tuel­le­ment en ur­gence ab­so­lue conti­nue­ront à vivre, uni­té et so­li­da­ri­té au­tour des va­leurs de la Ré­pu­blique doivent être nos maîtres mots dans les jours et les se­maines à ve­nir. Nous de­vons res­ter de­bout et ne pas cé­der à la peur », a dit l’élue.

Irène Co­jean, a aus­si vou­lu as­so­cier à cet hom­mage, « les per­son­nels des ser­vices d’ur­gence, les forces de l’ordre et de sécurité qui oeuvrent sans re­lâche ».

Le dé­pu­té-maire de Flers, Yves Goas­doué, convo­qué en Congrès, à Ver­sailles, était ab­sent ain­si que Gaëlle Pio­line, 1re ad­jointe, re­te­nue à Caen au con­seil ré­gio­nal, dont elle est vice-pré­si­dente.

Voir la vi­déo sur notre site : www.lor­ne­com­bat­tante.fr

Une cen­taine de per­sonnes se sont re­cueillies, lun­di, à la mai­rie de Flers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.