Un homme fau­ché au pas­sage à ni­veau de La Lande-Pa­try

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage et Suisse normande - L.L.

Di­manche 15 no­vembre, un homme a été re­trou­vé mort de­vant la porte d’une lon­gère à Chau­lieu com­mune li­mi­trophe des dé­par­te­ments du Cal­va­dos, de la Manche et de l’Orne. Griè­ve­ment bles­sée, une autre vic­time a été prise en charge.

Les faits se sont dé­rou­lés au Hameau de la Moi­ne­rie vers 17 h 45 . A proxi­mi­té du corps sans vie de cet ha­bi­tant de la com­mune de 48 ans, ce­lui d’un autre homme ori­gi­naire du Cal­va­dos. Griè­ve­ment bles­sé à l’ab­do­men, il au­rait re­çu un coup de feu, l’homme a été hé­li­por­té au centre hos­pi­ta­lier de Caen.

Se­lon les pre­miers élé­ments de l’en­quête, c’est une querelle amou­reuse qui pour­rait être à l’ori­gine du drame.

Mar­di 17 no­vembre, le TER Gran­ville-Pa­ris a heur­té un pié­ton à hau­teur du pas­sage à ni­veau de la lande-Pa­try sur la dé­par­te­men­tale 924, l’axe Flers-Vire.

Le TER était im­mo­bi­li­sé quelques mètres après le pas­sage à ni­veau de La Lande-Pa­try. Ce ma­tin vers 5 h 45, le train qui as­su­rait la liai­son entre Gran­ville et Ar­gen­tan a per­cu­té un pié­ton.

Se­lon les pre­miers élé­ments, il s’agi­rait d’un geste déses­pé­ré. L’homme, âgé d’une ving­taine d’an­nées, au­rait mar­ché sur la voie en di­rec­tion de Vire avant de s’étendre sur les rails. Le conduc­teur du train n’a rien pu faire pour évi­ter la col­li­sion. Le jeune homme est dé­cé­dé.

La cir­cu­la­tion sur la dé­par­te­men­tale 924, l’axe Flers/Vire a bien en­ten­du été per­tur­bée, le temps qu’une équipe d’as­treinte de la SNCF n’in­ter­vienne pour re­le­ver les bar­rières du pas­sage à ni­veau et li­bé­rer le tra­fic.

Un autre conduc­teur a dû être ache­mi­né sur les lieux pour re­prendre la conduite du train. Les pas­sa­gers, quant à eux, ont été pris en charge par des taxis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.