L’ac­cès à In­ter­net s’amé­liore pour tous les foyers de la com­mune

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

L’ac­cès à In­ter­net s’amé­liore jus­qu’à 50 Mbit/s pour 68 % des foyers de la com­mune. Voi­ci la pro­messe for­mu­lée par Orange, lun­di 16 no­vembre à La Cha­pelle-Biche. Ac­com­pa­gnés du maire, Jean-Claude Dor­sy, des conseillers dé­par­te­men­taux di­vers gauche, Gé­rard Co­lin, Lo­ri Hel­lo­co et Béa­trice Guyot, et du conseiller dé­par­te­men­tal Les Ré­pu­bli­cains, Jé­rôme Nu­ry, les re­pré­sen­tants d’Orange ont inau­gu­ré un noeud de rac­cor­de­ment d’abon­nés, sorte d’ar­moire qui rac­corde un ré­seau de fibre op­tique au cuivre amé­lio­rant très net­te­ment l’ac­cès au ré­seau dans la com­mune.

« 140 lignes de la com­mune ont ain­si été trai­tées et 120 ont, main­te­nant, du très haut dé­bit In­ter­net. Ils sont en VDSL. Et les 20 autres ont du 20 mé­ga. Cet in­ves­tis­se­ment est im­por­tant et s’ins­crit dans une po­li­tique glo­bale na­tio­nale qui vise à amé­lio­rer, en per­ma­nence, les ré­seaux fixes et mo­biles dé­ployés par Orange », a in­di­qué Marc Maouche, dé­lé­gué Orange Basse-Nor­man­die, avant d’in­sis­ter sur le fait que « main­te­nant, la té­lé­vi­sion est pos­sible sur les lignes ADSL, ce qui n’était pas le cas avant ».

Sa­luant cette ar­ri­vée, en­tiè­re­ment fi­nan­cée par Orange, le maire, Jean-Claude Dor­sy a dit : « de­puis plu­sieurs an­nées, La Cha­pelle-Biche at­ten­dait le haut dé­bit. Nous sommes donc très sa­tis­faits de son ar­ri­vée.

À la qua­li­té et au cadre de vie dont nous bé­né­fi­cions, nous ajou­tons main­te­nant les moyens de com­mu­ni­ca­tion né­ces­saires à notre époque ».

Dans l’Orne, le con­seil dé­par­te­men­tal et Orange se sont concer­tés afin de sa­voir ce que cha­cun comp­tait faire comme in­ves­tis­se­ment. Marc Maouche a par­lé d’un « en­ga­ge­ment qui a été pris de­puis très long­temps avec le dé­par­te­ment de l’Orne de fa­çon à ce que le dé­par­te­ment puisse lui-même sa­voir ce que nous avions pré­vu comme in­ves­tis­se­ments pour, lui-même, pré­voir ses in­ves­tis­se­ments com­plé­men­taires pour les com­munes sur les­quelles ont ne fe­rait pas d’in­ves­tis­se­ments en propre ».

Une ma­nière d’évi­ter les dou­blons et de rendre com­plé­men­taires les in­ves­tis­se­ments de l’en­tre­prise et du con­seil dé­par­te­men­tal dans le cadre de son plan nu­mé­rique or­nais (PNR).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.