Un de­voir de mé­moire né­ces­saire avec la jeune gé­né­ra­tion

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays -

Mer­cre­di 11 no­vembre, au mo­nu­ment aux morts, la ci­té fer­toise a cé­lé­bré le 97e an­ni­ver­saire de la fin des com­bats de la pre­mière Guerre mon­diale de 1918.

Ac­com­pa­gnés de la fan­fare des pom­piers, les élus, les élèves des écoles Paul-Sou­vray et Sainte-Ma­rie, les re­pré­sen­tants de la gen­dar­me­rie, les an­ciens com­bat­tants et leurs porte-dra­peaux ont re­joint la po­pu­la­tion pour une cé­ré­mo­nie sobre et émou­vante.

Fran­cis Ra­voire, pré­sident des An­ciens com­bat­tants du Pays

Fer­tois a sou­li­gné le de­voir de mé­moire né­ces­saire, « les bles­sures de l’His­toire étant ra­vi­vées par les conflits ac­tuels font qu’il nous ap­par­tient d’en­tre­te­nir le sou­ve­nir, car ne pas ou­blier est un de­voir. » Après son in­ter­ven­tion, c’est le maire, Jacques Dal­mont, qui a lu la lettre du se­cré­taire d’Etat aux An­ciens com­bat­tants.

« Ne pas ou­blier »

En­suite, ce sont les élèves qui ont ral­lu­mé la flamme du sou­ve­nir, avant une mi­nute de si­lence, la son­ne­rie aux morts et l’hymne na­tio­nal, chan­té en choeur par l’as­sis­tance. Pour clore cette com­mé­mo­ra­tion, Fran­cis Ra­voire a te­nu, au nom de toutes les veuves de com­bat­tants et an­ciens com­bat­tants, à dire « un grand mer­ci aux élus pour leur pré­sence, ain­si qu’aux forces de l’ordre, re­pré­sen­tants d’as­so­cia­tions, ad­mi­nis­tra­tions et ins­ti­tu­tions, di­rec­trices et éco­liers, et aux membres des oeillets de France ». La ma­ti­née s’est pro­lon­gée par une messe cé­lé­brée en l’église Notre-Dame.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.