L’écla­te­ment de l’in­ter­com di­vise tou­jours les élus

Réunis mar­di 10 no­vembre, les élus de la com­mu­nau­té de com­munes ont à nou­veau évo­qué le pro­jet de la nou­velle carte des in­ter­com­mu­na­li­tés de l’Orne. La division de la CDC du Pays de Briouze vers Flers ou Pu­tanges di­vise tou­jours au­tant les élus.

L'Orne Combattante (SN) - - Briouze Et Son Pays - Lu­do­vic Le­moine

Qu’il est dif­fi­cile de trou­ver une uni­té dans le ter­ri­toire de la com­mu­nau­té de Briouze. La nou­velle réunion des élus dé­lé­gués à la com­mu­nau­té de com­munes du Pays de Briouze, mar­di 10 no­vembre en at­teste, tout comme le der­nier con­seil mu­ni­ci­pal (lire par ailleurs). Par­mi les points à l’ordre du jour, l’épi­neux dos­sier de l’écla­te­ment de la col­lec­ti­vi­té entre le Pays de Flers et ce­lui de Pu­tanges. Cinq com­munes se­ront rat­ta­chées à Flers, les autres à Pu­tanges. Les élus de­vaient se pro­non­cer sur le pro­jet de carte. « L’una­ni­mi­té au­rait été jo­lie pour le ter­ri­toire » lance la maire des Yve­teaux. Mal­heu­reu­se­ment pour l’élu, au terme d’un vote à bul­le­tins se­crets, 10 élus se sont pro­non­cés contre ce pro­jet, 9 ont vo­té blanc et 1 a vo­té pour.

Es­sayons plu­tôt

la di­plo­ma­tie

À nou­veau, comme trop sou­vent, la col­lec­ti­vi­té se montre di­vi­sée. « Je ne peux pas vo­ter contre ce pro­jet puisque Briouze veut al­ler de­puis des mois avec Flers » ex­plique JeanPierre Salles, maire de Briouze, qui sié­ge­ra à la com­mis­sion dé­par­te­men­tale qui se pro­non­ce­ra sur le su­jet. L’élu re­grette l’écla­te­ment du can­ton et évoque une hyp­to­hèse. « Le pro­blème de cette carte, c’est sur­tout ce­lui du Val d’Orne. Elle a été faite car il faut pro­té­ger le ter­ri­toire d’Alain Lam­bert et gar­der son po­ten­tiel pour Sé­bas­tien Le­roux, son pou­lain. Le maire de Briouze a en­suite mis en garde les élus sur leur vo­lon­té d’adres­ser un cour­rier au pré­fet et à cha­cun des membres de la com­mis­sion dé­par­te­men­tale. « Ce n’est pas comme ce­la qu’il faut agir, es­sayons plu­tôt

la di­plo­ma­tie ».

Il faut in­for­mer

les gens de notre mé­con­ten­te­ment

Pour un grand nombre d’élus dé­lé­gués des com­munes qui se­ront rat­ta­chées à Pu­tanges, l’avis est dif­fé­rent. « Il faut in­for­mer les gens de notre mé­con­ten­te­ment » pour­suit le pré­sident de la CDC, Bru­no Auvray. « Il faut qu’ils sachent que ce pro­jet ne res­pecte ab­vie, so­lu­ment pas nos bas­sins de qu’ils dé­struc­turent notre ter­ri­toire ».

« Il faut al­ler en­core plus loin » pour Gilles De­lau­nay, dé­lé­gué de Saint-Hi­laire-deB­riouze. « Plu­sieurs ha­bi­tants, des membres d’as­so­cia­tion viennent nous voir pour sa­voir ce qu’ils peuvent faire. Il faut in­vi­ter les gens à écrire au pré­fet, à ma­ni­fes­ter. Mon­trer qu’on est prêt à al­ler loin dans notre com­bat ». Mais vi­si­ble­ment, c’est la fa­ta­li­té qui semble pré­do­mi­ner au­tour de la table. « Yves Goas­doué a dit que c’était fi­ce­lé, ça ne va plus chan­ger » an­nonce Jacques Mar­tin, maire de Poin­tel qui en com­pa­gnie des autres maires concer­nés par un rap­pro­che­ment avec Flers a ren­con­tré le dé­pu­té-maire ven­dre­di 6 no­vembre. Une dé­cla­ra­tion confir­mée par Jean-Pierre Salles.

Manque d’an­ti­ci­pa­tion

Fi­na­le­ment, un pro­jet de cour­rier que doit être co­si­gné par les 12 com­munes pour dé­non­cer l’écla­te­ment de la CDC de Briouze a été en­té­ri­né. Une in­tia­tive peut-être tar­dive. Après le manque d’an­ti­ci­pa­tion pour ini­tier un rap­pro­che­ment avec une autre com­mu­nau­té de com­munes ou créer une com­mune nou­velle, en­core une fois, les élus du can­ton semblent su­bir et man­quer le train en marche, faute d’uni­té.

Seule lueur d’es­poir, la nais­sance de la com­mune nou­velle Pu­tanges Le Lac. « Elle pour­rait être rat­ta­chée à la CAPF » évoque Jean-Pierre Salles. Si c’était le cas, les autres com­munes de la CDC de Pu­tanges pour­rait re­joindre Ar­gen­tan et per­mettre aux 12 com­munes de Briouze de bas­cu­ler en­semble vers Flers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.