Un ju­me­lage entre le col­lège et le théâtre de la Bo­de­rie

Un ju­me­lage vient d’être réa­li­sé avec la com­pa­gnie théâ­trale de la Bo­de­rie avec le concours de la di­rec­tion des af­faires cultu­relles (DRAC) et le con­seil dé­par­te­men­tal.

L'Orne Combattante (SN) - - Athis Et Son Pays -

Pa­roisse Saint-Vi­gor du Bo­cage athi­sien. Of­fice re­li­gieux. Di­manche 29 no­vembre, église. Confé­rence de Guy Four­nier, diacre : « En­trons en Avent avec Louis et Zé­lie Mar­tin, des saints de notre temps ». À par­tir de 9 h 30 au pres­by­tère avec les en­fants, dé­cou­verte du temps de l’Avent. 10 h 30, à la crypte, éveil à la foi pour les 3-6 ans, sui­vi de la messe des fa­milles à 11 h à l’église.

Un ju­me­lage ori­gi­nal vient d’être créé entre le col­lège et la com­pa­gnie théâ­trale de la Bo­de­rie, di­ri­gée par Ma­rie Mar­tin-Guyon­net. L’ob­jec­tif est de per­mettre aux 65 élèves des trois classes de 3e de dé­cou­vrir le théâtre de A à Z. De l’écri­ture jus­qu’au mon­tage d’une pièce sur scène.

« Le théâtre est un spec­tacle vi­vant que cer­tains élèves ne connaissent pas du tout » ex­plique So­phie Ha­rel, l’une des deux pro­fes­seurs de fran­çais avec Gwe­naëlle Bé­cart. Ce ju­me­lage a été ren­du pos­sible avec le concours de la di­rec­tion ré­gio­nale de Basse-Nor­man­die des af­faires cultu­relles (DRAC) et le con­seil dé­par­te­men­tal de l’Orne.

« Mon in­ter­ven­tion au­près des élèves est une ini­tia­tion au pro­jet théâtre qui couvre plu­sieurs dis­ci­plines avec l’ima­gi­na­tion, l’écri­ture et la réa­li­sa­tion. C’est un en­ga­ge­ment per­son­nel qui est de­man­dé aux en­fants au sein d’un pro­jet de groupe qu’ils n’ont pas tou­jours l’oc­ca­sion de faire. Ce­la confirme les va­leurs pé­da­go­giques et ça leur donne une autre fa­çon de dé­ve­lop­per les res­sources créa­tives de cha­cun » in­siste Ma­rie Mar­tin-Guyon­net.

Ce mar­di 24 no­vembre, elle in­ter­ve­nait pour la troi­sième fois dans le cadre de ce pro­jet.

La pre­mière in­ter­ven­tion consis­tait à pré­sen­ter sa dé­marche. Au cours de la deuxième, elle a in­ter­pré­té une say­nète au­tour de l’his­toire de Char­lotte Delbo, une ré­sis­tante pen­dant la Se­conde guerre mon­diale.

Trou­ver sa place

La troi­sième ren­contre consis­tait à faire tra­vailler les élèves au­tour de quelques im­pro­vi­sa­tions sur le thème choi­si du pro­jet qui est : Sou­ve­nirs d’en­fance et rêves d’ave­nir. Les élèves vont de­voir écrire cha­cun un texte dont une ving­taine se­ra re­te­nue par un co­mi­té de sélection com­po­sé d’élèves, des deux pro­fes­seurs et de Ma­rie Mar­tin-Guyon­net.

À terme, les textes re­te­nus fe­ront l’ob­jet d’une re­pré­sen­ta­tion théâ­trale de­vant les pa­rents d’élèves. Tous les élèves se­ront im­pli­qués dans cette re­pré­sen­ta­tion. Il y au­ra d’un cô­té les ac­teurs et de l’autre, ceux char­gés de la mise en scène, de la réa­li­sa­tion et de la tech­nique.

« Cha­cun doit trou­ver sa place dans ce spec­tacle et pour­quoi pas, se dé­cou­vrir une vo­ca­tion » in­siste So­phie Ha­rel.

De son cô­té Ma­rie Mar­tin-Guyon­net vien­dra jouer ’’Un coeur simple’’ de Gus­tave Flau­bert, juste avant les va­cances de Noël. Après la ren­trée, les élèves iront dé­cou­vrir le théâtre de la Bo­de­rie avec la troupe ama­teur qui de­vrait in­ter­pré­ter à cette oc­ca­sion ’’Les fian­cés de Loches’’, un vau­de­ville en trois actes écrit en 1888 par Georges Fey­deau.

En ce qui concerne le théâtre de la Bo­de­rie, à Sainte-Ho­no­ri­ne­la-Char­donne, un ren­dez-vous im­por­tant est fixé à toutes et tous, ven­dre­di 27 no­vembre, à 20 h, avec une pré­sen­ta­tion par la troupe ama­teur de la soi­rée du sa­me­di 19 dé­cembre où des textes écrits par tout le monde suite aux at­ten­tats de Pa­ris se­ront lus sur scène. Les per­sonnes in­té­res­sées pour écrire, où faire lire leur texte, s’ils n’osent le faire eux-mêmes, peuvent contac­ter di­rec­te­ment Ma­rie Mar­tin-Guyon­net dès ce ven­dre­di 27 no­vembre ou l’ap­pe­ler au 06.13.82.37.21.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.