Des ar­chi­tectes du monde en­tier dé­barquent en ville

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

Garde in­fir­mier. 02 33 65 00 24 Ob­jets trou­vés. Il a été trou­vé : 1 trous­seau de 3 clés avec porte-clés, 1 VTT rouge pour femme, 1 porte-mon­naie orange, 1 paire de lu­nettes de vue contour mar­ron, 1 CNI au nom de Ar­melle Mon­te­cot, 1 por­te­feuille noir conte­nant une Carte Vi­tale, un per­mis de conduire, une CBI au nom de De­nis Her­vé, 1 per­mis de conduire au nom d’Anaïs Hous­set, 1 trous­seau de 2 clés de mai­son. A ré­cla­mer au ser­vice des ob­jets trou­vés, ser­vice Ci­toyen­ne­té et vie quo­ti­dienne au 02 33 64 66 27. MSA. La per­ma­nence a lieu le mer­cre­di, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 15 h, 5A, rue Jo­seph-Mo­rin. UFC Que choi­sir. Une per­ma­nence est or­ga­ni­sée chaque mar­di de 16 h à 18 h au 33, rue Jules-Gé­ve­lot (près du tri­bu­nal d’ins­tance). Union lo­cale C.F.T.C. La per­ma­nence de l’Union lo­cale CFTC se tient tous les mar­dis de 10 h 30 à 12 h dans les lo­caux, al­lée des Fleurs. La pro­chaine per­ma­nence ju­ri­dique et re­traite au­ra le mer­cre­di 22 dé­cembre, de 17 h à 19 h. Per­ma­nence ha­bi­tat. Le centre de dé­ve­lop­pe­ment pour l’ha­bi­tat et l’amé­na­ge­ment des ter­ri­toires (CDHAT) tient une per­ma­nence tous les mer­cre­dis, dans le cadre de l’OPAH, de 8 h 30 à 12 h 15, au CAPF, 41, rue de la Boule. Le CDHAT est à la dis­po­si­tion des pro­prié­taires oc­cu­pants et bailleurs pour les ren­sei­gner gra­tui­te­ment sur les aides. Contact pour ren­dez-vous au 02 31 53 73 73, contact@cdhat.fr, www.cdhat.fr As­so­cia­tion Vie libre. Per­ma­nence ven­dre­di 11 dé­cembre, 17 h à 18 h 30, mai­son de la famille, rez-de-chaus­sée, 2, place Du­per­ron. Aides aux ma­lades vic­times de l’al­cool. Contact : 02 33 66 08 79, vie. li­bre­flersst­georges@orange.fr. Cercle des re­trou­vailles. Le cercle des re­trou­vailles re­prend ses ac­ti­vi­tés mar­di 15 dé­cembre, de 13 h 30 à 16 h 30, salle Cons­tantGayet. Tous les nou­veaux adhé­rents sont les bien­ve­nus.

Flers :

di­manche 13 dé­cembre,

Mme Ro­blin, tél.

La XIIe édi­tion du Fo­rum mon­dial de jeunes ar­chi­tectes a com­men­cé ! Et c’est à Flers qu’il va se dé­rou­ler jus­qu’au ven­dre­di 18 dé­cembre.

Pen­dant ces 10 jours, 25 ar­chi­tectes de moins de 40 ans de 22 na­tio­na­li­tés dif­fé­rentes vont confron­ter leurs idées et po­ser un re­gard neuf sur la ville. Ils don­ne­ront en­suite leurs idées de dé­ve­lop­pe­ment pour Flers. Le thème de cette édi­tion : la mé­tro­pole ru­rale. Ça peut pa­raître an­ti­thé­tique mais Flers, avec ses 15 000 ha­bi­tants, rayonne sur un ter­ri­toire qui va bien au-de­là des fron­tières de l’Ag­glo­mé­ra­tion.

Mar­di ma­tin, les ar­chi­tectes, qui tra­vaillent par groupe de cinq, ont dé­cou­vert le cen­tre­ville et la gare. Ce quar­tier fe­ra l’ob­jet d’une étude toute par­ti­cu­lière. Thier­ry Loyer, ar­chi­tecte du CAUE de l’Orne, le con­seil d’ar­chi­tec­ture, d’ur­ba­nisme et d’en­vi­ron­ne­ment, a fait la vi­site en com­pa­gnie de l’ar­chi­tecte d’ori­gine flé­rienne, Claude Gi­rar­det. Il a tra­vaillé sur la Re­cons­truc­tion de Flers aux cô­tés de Pierre Com­mu­nal.

Fa­çades, fer­ron­ne­ries, ma­té­riaux uti­li­sés… Les jeunes ar­chi­tectes ont pu avoir une vi­sion glo­bale de la ville. L’as­pect so­cial n’a pas été ou­blié non plus. No­tam­ment le pro­blème de va­cances des lo­ge­ments en cen­tre­ville. Pour Thier­ry Loyer, il tient à trois rai­sons : « Les coûts éle­vés des taxes, la qua­li­té qui ne ré­pond plus au confort d’au­jourd’hui et le pro­blème de sta­tion­ne­ment des voi­tures sur­tout lorsque les fa­milles en pos­sèdent deux. A l’époque, il n’y en avait pas au­tant ».

Les ar­chi­tectes vont avoir beau­coup de tra­vail pour re­pen­ser la ville. C’est la pre­mière fois qu’Amir Dou­zi, ar­chi­tecte de Stras­bourg, vient dans l’ouest. Le pa­tri­moine de la Re­cons­truc­tion, il connaît à tra­vers les villes de Fir­mi­ny, près de Saint-Etienne, et Saint-Dié, dans les Vosges. Avant de ti­rer des pre­mières conclu­sions et de pen­ser à ce qu’il pour­rait chan­ger à Flers, il veut s’im­pré­gner des lieux. « Il faut deux ou trois jours pour voir com­ment les gens vivent ». Il est un peu scep­tique pour le mo­ment sur la no­tion de mé­tro­pole ru­rale… « un terme au­da­cieux ». Lui et ses 24 ca­ma­rades pré­sen­te­ront leurs tra­vaux, ven­dre­di 18 dé­cembre, à la salle de la Va­renne, à Mes­sei. Et le pu­blic pour­ra y par­ti­ci­per !

Leur production de haute qua­li­té ser­vi­ra de base de tra­vail pour la col­lec­ti­vi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.