Ils tentent d’ai­der des vil­lages au Ma­li de­puis 30 ans

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

Ils ont re­trou­vé les tables de la can­tine sco­laire mais ce n’était pas pour se res­tau­rer. Di­manche 29 no­vembre, le co­mi­té des fêtes de Mon­tilly-sur-Noi­reau a or­ga­ni­sé la qua­trième édi­tion de son concours de be­lote dans la can­tine sco­laire. 40 équipes de deux joueurs ont ba­taillé du­rant toute l’après-mi­di.

« Par­mi les par­ti­ci­pants, nous avons comp­té la pré­sence d’une équipe de jeunes et de onze équipes fé­mi­nines. C’est une pre­mière », se ré­jouit Ma­nuel­la Har­dy, membre ac­tif du co­mi­té.

Le but de cette ma­ni­fes­ta­tion était de per­mettre à tous de pas­ser un mo­ment convi­vial, de faire dé­cou­vrir ce jeu de cartes, mais aus­si, comme l’ex­plique Ma­nuelle Har­dy, « de faire fonc­tion­ner les res­tau­ra­teurs du coin sa­chant que les 19 pre­mières équipes ont ga­gné des re­pas chez ces der­niers ».

Chaque par­ti­ci­pant a re­çu un lot et cer­tains ont, aus­si, joué à la lo­te­rie pour rem­por­ter un pa­nier gar­ni.

Les bé­né­fices ré­col­tés lors de cette ma­ni­fes­ta­tion sont des­ti­nés à faire fonc­tion­ner les nom­breuses autres ac­ti­vi­tés du co­mi­té des fêtes. En 2016, une ex­po­si­tion de pein­ture se tien­dra le 9 et 10 jan­vier, une re­pré­sen­ta­tion théâ­trale va être pro­po­sée le 6 fé­vrier, le fes­ti­val du cirque se­ra re­con­duit le 5 et 6 mars, un vide-gre­niers se dé­rou­le­ra le 1er mai et la jour­née des Mon­tillais au­ra lieu dé­but sep­tembre.

De­puis 1984, l’as­so­cia­tion Au­bus­son tiers-monde Ma­li ap­porte son sou­tien à dif­fé­rents vil­lages ma­liens. Les bé­né­voles se rap­pellent des ac­tions mises en place au dé­but sur des pe­tits vil­lages aux alen­tours de Kou­ta­lia et Fana.

Les ac­tions conti­nuent à per­du­rer dans le temps avec l’as­so­cia­tion si­tuée à Au­bus­son qui cherche à ré­pondre ac­tuel­le­ment aux be­soins et at­tentes des vil­lages de Dié et Dio­ke­le­bou­gou.

Afin de faire le point sur les pro­jets fi­na­li­sés et ceux en cours, les bé­né­voles se sont réunis lors de leur as­sem­blée gé­né­rale qui s’est te­nue à Au­bus­son, ven­dre­di 27 no­vembre.

En cette an­née qui se ter­mine, les ac­tions pour l’édu­ca­tion, la san­té et l’amé­lio­ra­tion de la vie quo­ti­dienne étaient nom­breuses d’après le pré­sident, Alain Ré­gné : « Nous ré­pon­dons aux pro­jets de construc­tion d’écoles, de ma­ter­ni­té et de centre de san­té. Nous ap­por­tons éga­le­ment une aide dans l’achat de ma­té­riels et équi­pe­ments sco­laires ain­si que dans les four­ni­tures d’ou­tils de tra­vail. »

Contact heb­do­ma­daire

Afin de connaître les re­tom­bées concrètes des réa­li­sa­tions fi­nan­cées, les bé­né­voles de l’as­so­cia­tion réa­lisent des vi­sites an­nuelles. Ces der­nières sont ac­tuel­le­ment sus­pen­dues en rai­son de l’in­sé­cu­ri­té qui règne au sein du pays.

« Pour conti­nuer à échan­ger et à nous te­nir in­for­més, nous res­tons en contact de fa­çon heb­do­ma­daire avec nos cor­res­pon­dants nés dans les vil­lages de Dié et de Dio, à sa­voir Ya­cou­ba Doum­bia et Ada­ma Ma­ri­ko », pré­cise Alain Ré­gné.

Aide de 8 900 €

L’as­so­cia­tion fi­nance ses pro­jets grâce aux do­na­teurs (qui re­çoivent un re­çu fiscal) et grâce aux dif­fé­rentes ma­ni­fes­ta­tions pro­po­sées. Ain­si, en 2015, l’as­so­cia­tion a fi­nan­cé des pro­jets à hau­teur de 8 900 €.

En 2016, l’as­so­cia­tion en­tend se concen­trer sur « la construc­tion du centre de san­té et l’achat de ma­té­riel sco­laire ».

« Pour le vil­lage de Dié, il se­ra ques­tion d’achat de ba­ratte à Ka­ri­té, de mo­to­cul­teur avec char­rue, de ma­té­riel sco­laire et d’agran­dis­se­ment du bâ­ti­ment du mou­lin. Nous sou­hai­tons éga­le­ment mettre en place l’éclai­rage pu­blic de la zone du mou­lin », dé­taille le pré­sident.

Une soi­rée et un re­pas

Pour ai­der à fi­nan­cer ces pro­jets, l’as­so­cia­tion or­ga­nise une soi­rée Ma­li le 19 mars 2016 et un re­pas ma­lien le 18 sep­tembre 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.