Un hom­mage aux défunts de la com­mune

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays - TG TG

Le 12 dé­cembre, le co­mi­té des fêtes de Bel­lou-en-Houlme or­ga­nise son tra­di­tion­nel concours de be­lote. À 20 h 45, les bé­né­voles au­ront pré­pa­ré la salle des fêtes pour re­ce­voir tous les par­ti­ci­pants.

Concer­nant le ta­bleau des lots de ce concours, le co­mi­té a dé­ci­dé de chan­ger un peu. Une grosse nou­veau­té est au pro­gramme, comme l’ex­plique le pré­sident, Mi­ckaël Fou­cault, « les an­nées pré­cé­dentes, on fai­sait ga­gner des vo­lailles vi­vantes. Cette fois, le 1er prix c’est deux jam­bons en­tiers et deux bou­teilles de cham­pagne. C’est 6 € par joueur avec un lot pour chaque par­ti­ci­pant »

Pour cette as­so­cia­tion, ce concours peut s’avé­rer utile. « C’est le seul concours que l’on or­ga­nise dans l’an­née. On ai­me­rait bien faire un peu d’ar­gent car ça nous sert à payer le concert gra­tuit que l’on or­ga­nise au mo­ment des trois jours de Bel­lou ».

En ré­su­mé, ce type de ma­ni­fes­ta­tions per­met au co­mi­té des fêtes de ré­col­ter des fonds pour ani­mer le vil­lage. « Nous al­lons aus­si ac­cueillir la Troupe du Ma­rais, le sa­me­di 30 jan­vier à 20 h 30 et le di­manche 31 jan­vier à 14 h dans la salle des fêtes de Bel­lou. C’est une des ani­ma­tions que la be­lote per­met de payer ».

Pour ap­por­ter son sou­tien d’une autre ma­nière au co­mi­té des fêtes, les ha­bi­tants de la com­mune peuvent par­ti­ci­per à l’as­sem­blée gé­né­rale qui est pré­vue le ven­dre­di 15 jan­vier à 20 h 30. « Nous sommes à la re­cherche de bé­né­voles. Toute per­sonne qui veut par­ti­ci­per peut ve­nir à l’as­sem­blée gé­né­rale ou nous contac­ter di­rec­te­ment à ce nu­mé­ro : 06 21 16 26 66 »

La pre­mière tranche de ce chan­tier est en cours. Elle vise à re­faire les abords de l’église pour en amé­lio­rer l’ac­ces­si­bi­li­té, pour mettre aux normes l’ar­rêt de bus et dé­pla­cer le mo­nu­ment aux morts. « Les bus se­ront cen­tra­li­sés de­vant la mai­rie. Le mo­nu­ment aux morts va être rap­pro­ché de l’église et se­ra, du coup, moins proche de la route pour des ques­tions de sécurité. D’ailleurs, un par­vis de­vant ce mo­nu­ment se­ra créé », ex­plique le maire, Gé­rard Ber­trand.

Cette pre­mière tranche pren­dra fin le 18 dé­cembre.

Une zone 30 km/h

La suite des tra­vaux com­men­ce­ra le 21 jan­vier et vi­se­ra la ré­fec­tion d’une par­tie du centre bourg.

« Un pla­teau sur­éle­vé va

À Bel­lou-en-Houlme, comme par­tout en France, le 5 dé­cembre était consa­cré à l’hom­mage na­tio­nal aux « morts pour la France » pen­dant la guerre d’Al­gé­rie et les com­bats du Ma­roc et de la Tu­ni­sie.

Dans le ci­me­tière de la com­mune, des re­pré­sen­tants des an­ciens com­bat­tants (membres de l’Union na­tio­nale des com­bat­tants), porte-dra­peaux et res­pon­sables de sec­tion, étaient réunis pour une cé­ré­mo­nie can­to­nale sur ce thème.

Plu­sieurs élus lo­caux étaient éga­le­ment mo­bi­li­sés dont le maire de Bel­lou-en-Houlme, Gé­rard Ber­trand, la conseillère dé­par­te­men­tale et ajointe au maire de Mes­sei, Bri­gitte Viar­mé et le conseiller dé­par­te­men­tal, Jo­sé Col­la­do. La gen­dar­me­rie était re­pré­sen­tée par l’ad­ju­dant­chef Prin­gault, de la bri­gade de gen­dar­me­rie de Mes­sei, qui dé­pend de la com­mu­nau­té de bri­gades de Dom­front.

Lors de cette cé­ré­mo­nie, un hom­mage ap­puyé a été ren­du à deux sol­dats du vil­lage, dont les sé­pul­tures sont dans le ci­me­tière.

An­dré Hau­rée

Le pre­mier, An­dré Hau­rée, est né à Lan­di­gou le 29 juillet 1934. Il a vé­cu à Bel­lou-en-Houlme, a tra­vaillé comme jour­na­lier. Ap­pe­lé être réa­li­sé au ni­veau du car­re­four afin de créer une zone li­mi­tée à 30 km/h. Une par­tie de la rue prin­ci­pale se­ra ré­duite en une voie de cir­cu­la­tion pour li­mi­ter la vi­tesse et per­mettre l’élar­gis­se­ment des trot­toirs », dé­taille Gé­rard Ber­trand.

Aus­si, dans cette même rue, six places de par­king se­ront créées. En­fin, du gou­dron se­ra sous les dra­peaux le 17 oc­tobre 1955. Il a pris un ba­teau pour l’Al­gé­rie à Mar­seille trois jours plus tard pour re­joindre le 15e ré­gi­ment de ti­railleurs sé­né­ga­lais. Il était vo­lon­taire pour ser­vir comme com­man­do et a par­ti­ci­pé à de nom­breuses opé­ra­tions. Il a été mor­tel­le­ment bles­sé au cours d’une em­bus­cade le 16 août 1956 à Me­raya, en Al­gé­rie. Il est mort de ses bles­sures le 19 août 1956. Il a ap­pli­qué sur le che­min pié­ton qui per­met de se rendre au ci­me­tière.

Le coût glo­bal de ces in­ter­ven­tions s’élève à 326 290 €. En pa­ral­lèle, l’éclai­rage de l’église et du mo­nu­ment aux morts se­ra fait pour un mon­tant de 35 391 €.

Pour ce pro­jet, la com­mune de Bel­lou-en-Houlme bé­né­fi­cie de quelques sub­ven­tions : re­çu la mé­daille mi­li­taire et son nom est ins­crit au mo­nu­ment aux morts.

Ber­nard Tou­tain

Le se­cond, Ber­nard Tou­tain, né à Bel­lou-en-Houlme le 13 août 1935. Tra­vaillant à la ferme, avec ses pa­rents, il est ap­pe­lé pour faire son ser­vice mi­li­taire le 5 mars 1956 au 71e ba­taillon d’in­fan­te­rie. Le 4 juillet 1956, il re­joint l’Al­gé­rie avant 74 723 € au titre de la do­ta­tion d’équi­pe­ment des ter­ri­toires ru­raux (DETR), 40 857 € du fonds de concours de la Com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion du pays de Flers (CAPF), 12 000 € au titre du Fonds d’amé­na­ge­ment lo­cal (FAL). La mai­rie an­nonce avoir ef­fec­tué des de­mandes de sub­ven­tions pour la se­conde tranche. d’être af­fec­té au 6e ré­gi­ment d’in­fan­te­rie. Le 8 fé­vrier 1958, il est mor­tel­le­ment bles­sé au cours d’un com­bat. Ses ob­sèques se sont dé­rou­lées à Bel­lou-enHoulme en 1956. Ti­tu­laire de la mé­daille mi­li­taire, son nom est ins­crit sur le mo­nu­ment aux morts.

Une mi­nute de si­lence a été ob­ser­vée en mé­moire de ces défunts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.