Du ma­té­riel réformé ven­du aux en­chères sur in­ter­net

De­puis une quin­zaine de jours, la Cdc La Fer­té/St-Mi­chel a mis du ma­té­riel en vente sur We­ben­chères.com, un site spé­ci­fique pour les col­lec­ti­vi­tés et éta­blis­se­ments pu­blics.

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Mi­chel Mo­ri­ceau Contact : Da­mien Vatinel, 02.33.14.00.44. Email : dec@ la­fer­te­mace.fr. Vi­site pos­sible sur ren­dez-vous.

Créé voi­là sept ans, sous l’égide de la so­cié­té bres­toise Ges­land Dé­ve­lop­pe­ments, le site we­ben­chères.com s’étend peu à peu à tra­vers toute la France. De­puis avril der­nier, il compte un nou­veau membre : la Com­mu­nau­té de com­munes La Fer­té/ Saint-Mi­chel.

« Nous avons été contac­tés par cette so­cié­té qui nous a pro­po­sé une dé­mons­tra­tion en ligne, ra­content An­nick Jar­ry, maire-ad­joint et dé­lé­guée com­mu­nau­taire, et Sé­ve­rine Gouault, res­pon­sable du ser­vice com­mu­ni­ca­tion et dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique. Ce concept nous a in­té­res­sé, car ce­la fait des mois, voire des an­nées, que nous sto­ckons du ma­té­riel réformé, que ce soit du mo­bi­lier, du ma­té­riel in­for­ma­tique. Ac­tuel­le­ment, un in­ven­taire est en cours dans tous les ser­vices avec des fiches des­crip­tives pour le ma­té­riel que nous al­lons mettre aux en­chères sur ce site ».

Com­ment ça marche ?

Moyen­nant un contrat an­nuel de 700 €, la Cdc va donc pou­voir dé­sto­cker au­tant d’ar­ticles qu’elle le sou­haite sur ce site où seules les col­lec­ti­vi­tés (mai­rie, Cdc, Con­seil ré­gio­nal, con­seil dé­par­te­men­tal) et les éta­blisse- ments pu­blics (hô­pi­tal, SDIS*) sont ha­bi­li­tés à le faire. « En re­vanche, la vente est ou­verte aus­si bien aux col­lec­ti­vi­tés, qu’aux par­ti­cu­liers, as­so­cia- tions, pré­cise Sé­ve­rine Gouault. Il suf­fit pour ce­la de s’ins­crire gra­tui­te­ment pour par­ti­ci­per aux en­chères ».

Le prin­cipe est le sui­vant. Un ar­ticle est mis en ligne avec une pho­to et un des­crip­tif, et un prix de dé­part, mais égale- ment : un prix de ré­serve (qui doit être at­teint, pour consi­dé­rer que la vente est par­faite) ; le pas d’en­chère (la somme mi­ni­male à sai­sir pour pro­po­ser une meilleure en­chère que celle en cours. Par exemple, si le mon­tant de l’en­chère en cours est de 10 € et que le pas d’en­chère est de 2 €, l’en­chère mi­ni­male à sai­sir est 12 €).

Compte à re­bours

Autre pa­ra­mètre im­por­tant : le temps. « Pour chaque ar­ticle mis aux en­chères, on dé­ter­mine un dé­lai du­rant le­quel les in­ter­nautes vont pou­voir faire mon­ter les en­chères, avec un compte à re­bours, ex­plique Sé­ve­rine Gouault. Pour les pre­miers ar­ticles que nous avons mis en ligne, nous avons ta­blé sur 15 jours ».

Ain­si, la Cdc La Fer­té/St-Mi­chel a mis aux en­chères : un billard fran­çais (qui pro­vient du foyer de la ré­si­dence du Val Vert) ; un bu­reau et sa chaise ; un ap­pa­reil de car­dio-trai­ning - step­per care. « On a fixé les prix de dé­part en fonc­tion de l’état de l’ob­jet, de la vé­tus­té. On fait en sorte que la somme soit abor­dable. Notre but n’est pas de nous faire de l’ar­gent, mais de dé­sto­cker au maxi­mum ». Pour ces trois pre­miers ar­ticles, il ne reste plus que quelques jours pour vous mettre sur les rangs afin de les ac­qué­rir, la date bu­toir étant le 15 dé­cembre. « Pen­dant la pé­riode d’en­chères, il est pos­sible de joindre notre ser­vice pour avoir des in­for­ma­tions, ou de­man­der à ve­nir voir sur place le ma­té­riel, note Sé­ve­rine Gouault. La per­sonne qui rem­porte l’en­chère est aver­tie par mail. Elle doit en­suite nous contac­ter. Nous al­lons émettre un titre de re­cette qui va être adres­sé au Tré­sor pu­blic. Une fois le paie­ment ac­té, l’ache­teur pour­ra ve­nir cher­cher l’ar­ticle, car nous ne li­vrons pas ».

Dans les pro­chaines se­maines, et les pro­chains mois, d’autres ar­ticles vont ve­nir s’ajou­ter. Alors, tous à vos cla­viers pour dé­ni­cher la bonne af­faire sur we­ben­chères.com.

*Ser­vice dé­par­te­men­tal d’in­cen­die et de se­cours

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.