« Le Père Pé­dro, géant du sau­ve­tage »

Em­blème du com­bat contre la pau­vre­té à Ma­da­gas­car, le Père Pé­dro a ani­mé une soi­rée ven­dre­di, à Notre-Dame (voir par ailleurs). Il a été re­çu en mai­rie au­pa­ra­vant.

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Mi­chel Mo­ri­ceau

La so­li­da­ri­té et l’amour de son pro­chain : deux thèmes qui réunissent l’as­so­cia­tion fer­toise So­li­dar’Mômes et le Père Pé­dro. Aus­si, les bé­né­voles fer­tois ayant ache­mi­né vers Ma­da­gas­car un contai­ner de 75 m3 de ma­té­riel mé­di­cal, sco­laire, pro­duits d’hy­giène, pour ve­nir en aide à son as­so­cia­tion Aka­ma­soa, l’homme d’Eglise a sou­hai­té pro­fi­ter d’un sé­jour en France, pour ve­nir les re­mer­cier.

Quand on sait que de­puis 26 ans, le Père Pé­dro a sau­vé de la mi­sère plus de 500 000 per­sonnes qui vi­vaient sur la dé­charge et dans les rues d’An­ta­na­na­ri­vo, on com­prend l’émo­tion res­sen­tie ven­dre­di soir, à la mai­rie. « Face à vous, je me sens tout pe­tit, vous qui avez sau­vé un de­mi-mil­lion d’hommes, de femmes et d’en­fants, avouait Jean-Yves Tal­lois, vice-pré­sident de So­li­dar’mômes. Cha­peau bas mon Père. Vous êtes l’exemple que l’hu­ma­ni­té existe en­core dans ce monde. Si on fai­sait le cen­tième de ce que vous avez fait, le monde se por­te­rait beau­coup mieux. Ici, nous agis­sons à notre ni­veau ».

Un grand homme

Pré­sident de So­li­dar’Mômes, Jacques Ro­mé a as­so­cié dans ses pen­sées les vic­times des at­ten­tats pa­ri­siens, mais aus­si les mil­liers d’hommes, de femmes et d’en­fants qui meurent sous les bombes à tra­vers le monde. « Père Pé­dro, vous êtes un grand homme, un géant du sau­ve­tage des po­pu­la­tions dé­fa­vo­ri­sées » a-t-il lan­cé.

Pour sa part, Jo­sé Col­la­do, conseiller dé­par­te­men­tal, a rap­pe­lé l’im­por­tance de la so­li­da­ri­té dans l’ac­tion du dé­par­te­ment de l’Orne, et es­ti­mé que les sy­ner­gies entre col­lec­ti­vi­tés et as­so­cia­tions étaient ca­pi­tales dans le com­bat contre les ex­clu­sions, sa­luant l’oeuvre de So­li­dar’Mômes.

L’en­ga­ge­ment

Rap­pe­lant l’ac­tion du Père Pé­dro et la si­tua­tion à Ma­da­gas­car, le maire a confié qu’il avait le sen­ti­ment « de ne pas être sur la même pla­nète. Même si nous avons des dif­fi­cul­tés chez nous avec des in­jus­tices, des in­éga­li­tés, ce­la n’est pas de la même am­pleur ». S’adres­sant à son hôte, Jacques Dal­mont a sou­li­gné l’im­por­tance de sa pa­role : « l’ef­fi­ca­ci­té est liée à la puis­sance de votre en­ga­ge­ment, qui dé­cuple les forces chez les gens qui vous en­tourent. Il y a le com­bat, mais aus­si un mes­sage d’amour, une écoute de l’autre. Au­jourd’hui, dans notre monde, c’est très com­pli­qué à main­te­nir, mais c’est ça qui fait avan­cer les choses » a-t-il conclu, re­pre­nant une dé­cla­ra­tion du Père Pé­dro concer­nant les at­ten­tats à Pa­ris : « L’amour, la li­ber­té, la jus­tice, la fra­ter­ni­té sont plus forts que la vio­lence et les crimes de per­sonnes rem­plies de haine, d’en­doc­tri­ne­ment d’un autre âge et sans scru­pules ! ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.