Des as­so­cia­tions montent au front

L'Orne Combattante (SN) - - Briouze Et Son Pays - M.T.

Jeu­di 3 dé­cembre, à la salle om­ni­sports de Briouze, les en­fants de la grande sec­tion au CM2 de l’école Notre-Dame et Saint-Louis, soit 120 en­fants en­vi­ron, ont par­ti­ci­pé à un après­mi­di spor­tif sous la ban­nière du té­lé­thon.

Les jeux étaient au nombre de 8. Cette an­née en­core, ce sont les élèves de CM1 avec quelques adultes et les en­sei­gnants qui ont te­nu les ate­liers. Jean-Noël Pru­vost co­or­di­na­teur du té­lé­thon sur le sec­teur ouest est ra­vi de voir l’in­ves­tis­se­ment « des en­sei­gnants et des en­fants » même si l’école ne récolte pas les dons, elle in­vite les pa­rents à com­po­ser le 3637 pour les pro­messes de dons par té­lé­phone ou in­ter­net.

Le té­lé­thon per­met de conci­lier l’ap­pren­tis­sage sco­laire et so­li­daire, cette opé­ra­tion per­met de dé­ve­lop­per la ci­toyen­ne­té au­tour d’un évé­ne­ment fes­tif de di­men­sion na­tio­nale.

Après les élus, cer­taines as­so­cia­tions vont lan­cer à leur tour une pé­ti­tion pour dire non à l’écla­te­ment de la CDC du Pays de Briouze.

Pour rap­pel, le pro­jet de sché­ma dé­par­te­men­tal de co­opé­ra­tion in­ter­com­mu­nale a été pro­po­sé par la pré­fète en oc­tobre. Cette carte en­voie une par­tie des 12 com­munes de la CDC à Pu­tanges et d’autres à Flers.

En no­vembre der­nier, les élus de la CDC avaient lan­cé une pé­ti­tion (voir OC du jeu­di 26 no­vembre), au­jourd’hui, c’est au tour des as­so­cia­tions par la voix de Da­niel Go­hier de mon­ter au front.

« En­vi­ron­ne­ment en pays de Briouze, l’école de mu­sique et l’OCB se sont dé­jà ma­ni­fes­tés pour lan­cer une pé­ti­tion. Ce­la re­groupe en­vi­ron 1 000 per­sonnes. Des jeunes et des moins jeunes », ex­plique cet an­cien élu de Briouze.

« On n’écoute pas les cam­pagnes »

D’autres as­so­cia­tions vont être contac­tées. « Elles s’in­quiètent de ce qu’il se passe et ne veulent pas être mises en pé­ril. »

L’an­cien dé­lé­gué com­mu­nau­taire est à l’ori­gine de la créa­tion de l’école de mu­sique. « On ne veut pas que 20 ans de tra­vail soient mis en l’air. Des choses ont été faites comme l’es­pace cultu­rel. Le pro­jet de carte va cas­ser les cou­rants na­tu­rels. Le bas­sin de vie est à Briouze pas à Pu­tanges. »

Un mé­con­ten­te­ment re­joint par Pa­trice Da­vy, conseiller mu­ni­ci­pal de Li­gnou. « On n’écoute pas les cam­pagnes. Notre lien so­cial est à Briouze. La nou­velle carte si brillam­ment pen­sée par mon­sieur Lam­bert, très fort en cal­cul mais beau­coup moins en dé­cou­page et va­li­dée par ma­dame le pré­fet va obli­ger la com­mune de Poin­tel a re­voir sa si­gna­li­sa­tion », pré­voit l’au­teur de la pho­to ci-contre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.