« Un sur­saut de par­ti­ci­pa­tion »

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage Et Suisse Normande -

Dans un com­mu­ni­qué, Pas­cal Al­li­zard (LR), sé­na­teur-maire de Con­dé- sur- Noi­reau, ré­agit au se­cond tour des élec­tions Ré­gio­nales. « (…) je veux d’abord re­mar­quer et sa­luer le sur­saut de par­ti­ci­pa­tion, à l’exemple de Con­dé-sur-Noi­reau avec 59,10 % (+8 % par rap­port au pre­mier tour), (…) la pro­cla­ma­tion de résultats ne s’est faite qu’au terme du dé­pouille­ment de tous les bu­reaux de vote, avec au fi­nal, ce ré­sul­tat ac­quis, néan­moins ser­ré.

Ce­ci montre à mon sens, qu’en si­tua­tion de tri­an­gu­laire, les élec­teurs peuvent se mo­bi­li­ser. La droite et le centre unis peuvent rem­por- ter l’élec­tion. Au-de­là de ces résultats, la crise de la ru­ra­li­té reste une réa­li­té, la crise éco­no­mique et in­dus­trielle aus­si, et la sécurité et la crise mi­gra­toire res­tent un vrai su­jet de pré­oc­cu­pa­tion pour les Fran­çais.

Ce sont des su­jets aux­quels il faut ap­por­ter de vraies so­lu­tions et non des ré­ponses ra­pides, po­pu­listes et dan­ge­reuses comme le fait la famille Le Pen. En­core une fois, avec sang-froid et re­cul, il faut re­fon­der notre famille po­li­tique sur des mé­thodes et des va­leurs claires et so­lides, il faut fé­dé­rer, ras­su­rer et ré­for­mer. »

« Les élec­tions ré­gio­nales ont vu en Nor­man­die la vic­toire de la liste de droite em­me­née par Her­vé Mo­rin.

Comme la tra­di­tion le veut, nous lui adres­sons nos fé­li­ci­ta­tions et nous sau­rons lui rap­pe­ler ses en­ga­ge­ments pour faire de la Nor­man­die une ré­gion conqué­rante au ser­vice des Nor­mands, où Caen, lieu du Con­seil ré­gio­nal, de­vra jouer tout son rôle, no­tam­ment sur le plan uni­ver­si­taire.

Ni­co­las Mayer-Ros­si­gnol a fait hon­neur au poste qui lui avait été dé­vo­lu. Il a su avec in­tel­li­gence et hu­ma­nisme im­po­ser sa per­son­na­li­té qu’il a mise au ser­vice de la Ré­gion. Dans l’ave­nir, la Nor­man­die pour­ra comp­ter sur lui.

Le Front na­tio­nal est le grand per­dant de cette élec­tion, mais il fau­dra don­ner des ré­ponses au vote de co­lère et de pro­tes­ta­tion de ceux qui l’ont sou­te­nu.

Il ap­par­tien­dra au gou­ver­ne­ment de se rap­pe­ler le rôle des ru­raux qui ont eu le sen­ti­ment de n’être plus écou­tés.

Les Ra­di­caux de gauche sau­ront se faire en­tendre avec leurs élus Mu­riel Jo­zeau-Ma­ri­gné et Franck Gué­gué­niat, no­tam­ment sur les dos­siers concer­nant la laï­ci­té et les droits de l’Homme. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.