Cam­brio­lé 4 fois en 1 an !

Près de Con­dé-sur-Noi­reau, un couple a été vic­time de 4 cam­brio­lages ou ten­ta­tives en moins d’un an. Té­moi­gnage.

L'Orne Combattante (SN) - - La Une - M.T.

Les in­tru­sions chez les par­ti­cu­liers semblent se mul­ti­plier de­puis quelque temps à Saint-De­nis-deMé­ré. Té­moi­gnage de l’une des vic­times.

Entre le 30 no­vembre et le 4 dé­cembre, une mai­son a été cam­brio­lée à Saint-De­nis- deMé­ré, près de Con­dé-sur-Noi­reau, alors que les oc­cu­pants étaient ab­sents. Le ou les au­teurs sont en­trés dans l’ha­bi­ta­tion en frac­tu­rant une vieille fe­nêtre en bois don­nant au sous-sol de la mai­son (voir OC du jeu­di 10 dé­cembre.) Un fait qui ne semble pas être iso­lé. « Ce­la fait quatre fois en un an qu’on es­saye de me cam­brio­ler », té­moigne un autre mé­rois ha­bi­tant le bourg de la com­mune.

À chaque fois, l’alarme a son­né. « Une son­ne­rie re­ten­tit et les lu­mières s’al­lument. La der­nière fois, j’ai eu à peine le temps d’ou­vrir mes vo­lets qu’ils étaient dé­jà par­tis. »

Une fois, ce Mé­rois a aper­çu un homme dans son ga­rage. « Il s’est dé­fen­du en me di­sant que la porte d’en­trée était ou­verte et il a fuit… »

Pour le mo­ment, rien d’im­por­tant n’a été vo­lé à part des ci­trouilles.

« Pour­tant je n’ai pas de grosse voi­ture ni de grande mai­son. J’ai un cam­ping-car, c’est peut-être ça qui les at­tire… »

À chaque fois, les ten­ta­tives de cam­brio­lage se passent la nuit. « On est un peu sur le qui-vive. Quand il y a du bruit la nuit, je me lève di­rec­te­ment pour voir. »

Une en­quête est en cours à la bri­gade de Vas­sy.

Un mé­rois a re­cen­sé quatre ten­ta­tives de cam­brio­lage chez lui en un an. (Pho­to d’illus­tra­tion)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.