De nou­velles di­men­sions et pers­pec­tives pour Ma­nu­vit

De­puis mars der­nier, l’en­tre­prise Ma­nu­vit a in­té­gré les an­ciens lo­caux d’Eu­rop­fil, zone Beau­re­gard. Ven­dre­di 18 dé­cembre, l’inau­gu­ra­tion a per­mis d’ap­pré­cier ce nou­veau site à « géo­mé­trie va­riable ».

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Mi­chel Mo­ri­ceau Contact : Ma­nu­vit, rue des Peu­pliers, zone Beau­re­gard, 02.33.37.31.64.

Ger­beurs, trans­pa­lettes, diables spé­ci­fiques, tables élé­va­trices, cha­riots, po­tences, pinces et ma­ni­pu­la­teurs : au­tant de pro­duits fa­bri­qués de A à Z chez Ma­nu­vit, et qui ont pour point com­mun le concept de géo­mé­trie va­riable.

Pré­sente de­puis 34 ans à La Fer­té-Ma­cé, avec deux bâ­ti­ments voi­sins zone Beau­re­gard, l’en­tre­prise a res­sen­ti le be­soin de­puis plu­sieurs mois dé­jà de pous­ser les murs et de ré­or­ga­ni­ser la production. « Ce pro­jet a été ini­tié par son PDG Ro­land Cat­tin, qui, mal­heu­reu­se­ment, n’au­ra pas eu le plai­sir de le voir abou­tir, confie An­dré Bex, son suc­ces­seur. C’est un pro­jet in­tel­li­gent qui a été sou­te­nu par la Cdc La Fer­té/Saint-Mi­chel. Il a per­mis à l’en­tre­prise de pou­voir main­te­nir et dé­ve­lop­per son ac­ti­vi­té sur place, et à la col­lec­ti­vi­té de trou­ver un ac­qué­reur à cette friche in­dus­trielle et à main­te­nir des em­plois ». Pour mé­moire, les tra­vaux se sont éle­vés à 800 000 €. Les lo­caux sont mis à dis­po­si­tion sous la forme d’un cré­dit-bail sur 12 ans. Ma­nu­vit oc­cupe 3 000 m2 et les 2 000 m2 res­tants sont dé­sor­mais oc­cu­pés par la so­cié­té Wip­truck, fa­bri­cant de trans­pa­lettes, que le groupe FIMM a ra­che­tée.

De A à Z

L’inau­gu­ra­tion s’est donc dé­rou­lée en pré­sence de Ju­lia Cat­tin, pré­si­dente du groupe FIMM et An­dré Bex, qui ont pro­po­sé à Jacques Dal­mont, pré­sident de la Cdc et aux in­vi­tés, une vi­site de la ligne de fa­bri­ca­tion.

Di­rec­teur in­dus­triel de FIMM, Pa­trick Milet a ser­vi de guide. Du bu­reau d’études à l’ate­lier pein­ture, en pas­sant par l’em­bou­tis­sage, l’usi­nage, la sou­dure, les ou­vriers ont été as­so­ciés à l’évé­ne­ment en pré­sen­tant leurs rôles res­pec­tifs. « Nous fa­bri­quons les pièces en in­terne de A à Z, a in­di­qué le res­pon­sable. Nous sommes donc maîtres de notre production, ce qui nous per­met une plus grande ré­ac­ti­vi­té, no­tam­ment pour le ser­vice après-vente avec les pièces de re­change ». Fûts, bo­bines, bacs, pa­lettes, bou­teilles de gaz : les vi­si­teurs ont pu dé­cou­vrir les moyens de ma­nu­ten­tion adap­tés à ces charges, et l’éten­due de l’ac­ti­vi­té de Ma­nu­vit qui compte par­mi ses clients des so­cié­tés dans la phar­ma­cie, la chi­mie, l’in­dus­trie ali­men­taire, l’aé­ro­nau­tique, les équi­pe­men­tiers au­to­mo­biles, des hô­pi­taux.

L’hu­main avant tout

A 56 ans, Louis Sa­ve­nay Après avoir été di­ri­gé de 1986 à 2014 par Ro­land Cat­tin, le groupe FIMM (Fa­bri­ca­tion in­dus­trielle de ma­té­riel de ma­nu­ten­tion) a été re­pris à son décès par sa fille Ju­lia. De­puis sa créa­tion en 1956, et grâce à un bu­reau d’étude in­té­gré, le groupe dé­ve­loppe de­puis près de 60 ans, des pro­duits in­no­vants, per­for­mants, ré­sis­tants et sûrs ré­pon­dant aux at­tentes des pro­fes­sion­nels, avec plus de 1 000 ré­fé­rences. Son siège est à Joi­gny (89). Chiffre d’af­faires : 11 M€. Nombre de sa­la­riés : 85 sa­la­riés. De­puis 11 ans, Ma­nu­vit ap­par­tient au groupe FIMM, qui vient de ra­che­ter à Ga­cé la so­cié­té Whip­truck dont l’ac­ti­vi­té est trans­fé­rée sur le site fer­tois de Ma­nu­vit. tra­vaille chez Ma­nu­vit de­puis sa créa­tion. Il est res­pon­sable de l’équipe com­mer­ciale dont un membre est char­gé de l’ex­port. « Notre spé­ci­fi­ci­té est la géo­mé­trie va­riable qui est mise au ser­vice des sa­la­riés, pour fa­ci­li­ter la ma­nu­ten­tion de charges plus ou moins lourdes, jus­qu’à 1000 kg. Nous avons quelques mo­dèles stan­dards, mais nous fai­sons es­sen­tiel­le­ment du sur me­sure. Quand nous al­lons en clien­tèle, nous avons un ca­mion avec du ma­té­riel de dé­mons­tra­tion, ce qui est un plus par rap­port à un ca­ta­logue ». Ré­cem­ment, Ma­nu­vit a pas­sé un mar­ché avec la Poste pour des ger­beurs au­to­ma­tiques des­ti­nés aux bacs des Pos­tiers.

« L’hu­main et la qua­li­té du pro­duit sont vrai­ment au centre de nos pré­oc­cu­pa­tions, avec une écoute et un ac­com­pa­gne­ment du client, même plu­sieurs an­nées après la vente, in­siste Lau­rence Dart, res­pon­sable mar­ke­ting. Notre ac­ti­vi­té s’ins­crit dans une dé­marche d’éco-res­pon­sa­bi­li­té. Nous ne sommes pas dans le concept du je­table car, chez nous, tout est re­cy­clé. Mis à part quelques mo­teurs, toute notre production se fait en France ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.