In­cen­die à Con­dé : quatre éva­cua­tions

L'Orne Combattante (SN) - - La Une -

Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Ar­gen­tan a con­dam­né un homme de 49 ans, à 3 ans de pri­son, dont un an avec sur­sis et mise à l’épreuve du­rant 2 ans, ce mar­di 19 jan­vier. Pour­sui­vi pour ho­mi­cide in­vo­lon­taire sous l’em­pire d’un état al­coo­lique, il était éga­le­ment pour­sui­vi pour conduite sans as­su­rance, vi­tesse ex­ces­sive et cir­cu­la­tion à gauche.

Les faits se sont dé­rou­lés en dé­cembre 2014, à Ha­blo­ville, dans le canton de Pu­tanges. Il était en­vi­ron 17 heures, ce jour­là.

La vic­time est un re­trai­té qui était ve­nu ai­der son fils agri­cul­teur à net­toyer la chaus­sée suite au ra­mas­sage de bet­te­raves.

Mal­gré le port d’un gi­let jaune, il avait été per­cu­té par le qua­dra­gé­naire qui a dé­cla­ré, à la barre du tri­bu­nal, ne pas avoir vu le pié­ton qui se trou­vait pour­tant de l’autre cô­té de la route.

« Je suis dé­so­lé, je re­grette », dé­clare-t-il à l’au­dience re­con­nais­sant ce­pen­dant avoir pris le vo­lant après avoir bu une bou­teille de vin dans l’après-mi­di. Ac­com­pa­gné de son jeune fils, il se ren­dait à la gare d’Ar­gen­tan pour ré­cu­pé­rer ses deux autres en­fants.

« Qu’est-ce que vous vou­lez que je vous dise ? »

Le pré­ve­nu était éga­le­ment pour­sui­vi pour conduite d’un vé­hi­cule sans as­su­rance. « C’est trop cher qu’est-ce que vous vou­lez que je vous dise ? ».

« Vous aviez bu, vous aviez 1,16 g d’al­cool dans le sang. Non seule­ment vous avez ôté la vie à quel­qu’un et vous condui­sez avec votre fils de 14 ans à vos cô­tés ! Vous payez plus cher votre cré­dit pour la voi­ture que l’as­su­rance par mois et vous n’avez rien d’autre à ajou­ter que : « qu’est-ce que vous vou­lez que je vous dise ? », lui fait re­mar­quer le tri­bu­nal avant de lui rap­pe­ler ses an­té­cé­dents ju­di­ciaires.

Son ca­sier ju­di­ciaire fait état de cinq condam­na­tions pour conduite sous l’em­pire d’un état al­coo­lique dont une condam­na­tion pour avoir bles­sé gra­ve­ment un cy­clo­mo­teur qu’il a per­cu­té de face alors qu’il condui­sait en état d’ivresse et sans as­su­rance.

« C’est in­to­lé­rable que mal­gré tous ces rap­pels à l’ordre, il ait cru pos­sible de re­prendre la route. On ne peut pas faire pire que la mort d’un homme », a dé­cla­ré le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique avant de re­qué­rir une peine de 2 ans de pri­son dont 6 mois avec sur­sis et mise à l’épreuve du­rant 2 ans avec obli­ga­tion de soins. Il a de­man­dé éga­le­ment l’an­nu­la­tion de son per­mis de conduire avec in­ter­dic­tion de le re­pas­ser pen­dant 5 ans.

Per­mis de conduire

an­nu­lé

Le tri­bu­nal est al­lé au-de­là des ré­qui­si­tions du mi­nis­tère pu­blic et a con­dam­né le pré­ve­nu à 3 ans de pri­son dont 1 an avec sur­sis et mise à l’épreuve du­rant 2 ans avec obli­ga­tion de soins, de tra­vailler ou de suivre une for­ma­tion. Il a l’obli­ga­tion d’in­dem­ni­ser les par­ties ci­viles.

Son per­mis de conduire a été an­nu­lé, il lui est in­ter­dit de le re­pas­ser pen­dant 3 ans. Il a éga­le­ment été con­dam­né à payer 100 € d’amende pour dé­faut de maî­trise et 100 € pour conduite à gauche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.