Les mé­faits de l’al­cool pas­sés au crible avec les élèves

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté -

Pa­roisse Saint Jean-Bap­tiste Sa­me­di 23 : 18 h, La Ferté, Ba­gnoles Sa­cré-coeur.

Di­manche 24 : 10 h 30, La Ferté, Ba­gnoles Ste-Ma­de­leine, Cou­terne, Rânes, Lon­lay-le-Tes­son ; 11 h 30, St-Mi­chel-desAn­daines (rite tri­den­tin) ; 17 h, St-Or­taire.

La se­maine der­nière Ch­ris­tian Le­mée, du PIJ*, est in­ter­ve­nu à plu­sieurs re­prises au ly­cée Flo­raT­ris­tan, sur la pré­ven­tion de l’al­coo­lisme.

Jeu­di 14 jan­vier en dé­but d’après-mi­di, 10 élèves en 2e an­née de CAP ATMFC* et leur pro­fes­seur de bio­tech­no­lo­gie, Anne Char­rie­ras ont vé­cu un mo­ment de pé­da­go­gie pra­tique et sans équi­voque, sur le thème des mé­faits de l’al­cool. Cet ate­lier était ani­mé par Ch­ris­tian Le­mée.

Le thème abor­dé est es­sen­tiel­le­ment ce­lui des dan­gers liés à la consom­ma­tion d’al­cool et à son ad­dic­tion, avec, pour dé­ve­lop­per son ar­gu­men­ta­tion, une simple paire de lu­nettes ! Elles ont ce­pen­dant ce­ci de par­ti­cu­lier qu’elles si­mulent l’état d’ébrié­té d’une per­sonne ayant 1,5 g/litre d’al­cool dans le sang. Après 45 mi­nutes d’ar­gu­men­ta­tion théo­rique, où un ta­bleau a dé­mon­tré les doses suf­fi­santes pour être hors la loi en consom­mant bière, cock­tail, vin, co­gnac et autres whis­ky, il a été dé­mon­tré par le concret ce que pro­duisent les fa­meux 1,5 g d’al­cool dans le sang, pour bien faire voir le dan­ger réel lié à une consom­ma­tion abu­sive.

Mé­faits in­dis­cu­tables

Rien de tel qu’une im­mer­sion dans le su­jet concer­né pour bien l’ap­pré­hen­der : c’est ce qu’a per­mis le port de lu­nettes « éthy­liques », que cha­cun a pu chausser. Ré­sul­tats sans ap­pel : le simple fait de ten­ter de mar­cher droit re­lève d’un épi­sode de mis­sion im­pos­sible. D’où la né­ces­si­té de pous­ser plus loin l’ex­pé­rience : tou­jours en por­tant ces lu­nettes, les élèves ont été mis en si­tua­tion de mis­sions à réa­li­ser dans le cadre de leur fu­ture ac­ti­vi­té. Des tests concrets ont été pro­po­sés, en te­nant compte du fait qu’ils se­ront ap­pe­lés au ser­vice à do­mi­cile au­près de per­sonnes âgées ou dé­pen­dantes : pré­pa­rer un re­pas, faire la vais­selle, étendre du linge et autres si­tua­tions.

Le faire avec ces 1,5 g d’al­cool, même fic­tifs, dans le sang, re­lève d’une vé­ri­table ga­geure, et les exer­cices ont dé­mon­tré que même la ca­pa­ci­té à bien as­si­mi­ler les ins­truc­tions de base est al­té­rée. Grâce à ces ate­liers plus que réa­listes, ain­si qu’aux ex­pli­ca­tions qui ont aus­si dé­mon­tré l’in­éga­li­té des sexes face à l’ab­sorp­tion d’al­cool, tout comme le temps né­ces­saire (plus de 12 h !) pour re­ve­nir à un état nor­mal, les jeunes élèves ont pu ap­pré­hen­der de fa­çon com­plète et réa­liste que l’al­cool est un vec­teur de mé­faits in­dis­cu­tables, met­tant en pé­ril leur si­tua­tion pro­fes­sion­nelle, si­non da­van­tage.

*PIJ : Point in­for­ma­tion jeu­nesse

*ATMFC : As­sis­tant tech­nique en mi­lieu fa­mi­lial et col­lec­tif

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.