Ré­en­clen­cher le suc­cès

L'Orne Combattante (SN) - - Sports - Sa­me­di 23 jan­vier (19 h 15). Thaon - La Fer­téMa­cé ; Saint-Georges L. - Bour­gué­bus. Di­manche 24 jan­vier (15 h). Cambes Plaine - Mon­de­ville.

Fer­tois et Léo­pards se­ront sur le pré ce sa­me­di pour se mettre à jour du ca­len­drier.

En match en re­tard, La Ferté-Ma­cé se rend à Thaon en es­pé­rant gar­der sa dy­na­mique af­fi­chée lors de ses deux der­nières ren­contres. No­tam­ment la pres­ta­tion abou­tie contre Flers.

« Ce match à Thaon se­ra to­ta­le­ment dif­fé­rent. Bien sûr on va sa­vou­rer la qua­li­fi­ca­tion… Reste que si on s’en sa­tis­fait, on risque d’être en suf­fi­sance et en dan­ger là­bas », aver­tit l’en­traî­neur fer­tois Sté­phane Pé­ri­net qui n’au­ra de cesse de mettre en garde ses joueurs.

Re­trou­ver les crocs

Après leur deuxième dé­faite de la sai­son, le 12 dé­cembre der­nier, les Léo­pards de SaintGeorges es­pèrent re­bon­dir. « Mais on ne sait pas d’où on en est, s’in­ter­roge Luc Ri­vrain. Pour le mo­ment on bri­cole en fai­sant un peu de salle ou en s’en­traî­nant sur des bouts de ter­rain. Seule cer­ti­tude ce sont les nom­breuses ab­sences pour bles­sures ou sus­pen­sions », confesse le coach des Léo­pards en pleine ex­pec­ta­tive.

Di­manche, l’autre ren­contre en re­tard des équipes mal clas­sées, Cambes-en-Plaine - Mon­de­ville, in­té­resse di­rec­te­ment La Ferté-Ma­cé qui peut pas­ser par toutes les éven­tua­li­tés.

Di­manche der­nier, le handball-club flé­rien a or­ga­ni­sé la coupe de Nor­man­die na­tio­nale se­niors hommes. Le ni­veau a été au ren­dez-vous avec la par­ti­ci­pa­tion de 3 équipes évo­luant en na­tio­nale 1 et de 2 for­ma­tions jouant en na­tio­nale 3.

Di­manche der­nier, la halle des sports a vi­bré au son du handball avec un pro­gramme al­lé­chant qui pro­po­sait un quart de fi­nale et les deux de­mi-fi­nales de la coupe de Nor­man­die. Les spec­ta­teurs ont rem­pli au fur et à me­sure les tri­bunes pour as­sis­ter à des ren­contres d’un ni­veau très spec­ta­cu­laire met­tant en scène soit des joueurs aux portes du handball pro­fes­sion­nel ou d’un ni­veau na­tio­nal plus que cor­rect.

« Cette jour­née fut un vif suc­cès pour l’or­ga­ni­sa­tion Flé­rienne qui va­lo­rise ain­si le Handball dans l’ag­glo­mé­ra­tion et per­met aux jeunes li­cen­ciés du handball Flers de voir gra­tui­te­ment du haut ni­veau Nor­mand » se sa­tis­fait le pré­sident flé­rien, Pas­cal Fu­ron.

C’est Fa­laise qui a ou­vert le bal en af­fron­tant en quart de fi­nale Rouen 76 uni­ver­si­taire. Le com­bat fut âpre entre ces deux for­ma­tions qui sont pen­sion­naires de na­tio­nale 3. La vic­toire fi­nale est re­ve­nue aux Fa­lai­siens sur le score de 34-31 avec une équipe qui évo­luaient pour le coup pra­ti­que­ment à do­mi­cile.

Fa­laise fait chu­ter Caen

Hors de ques­tion d’en res­ter là pour cette équipe qui voyait se dres­ser sur sa route en de­mi-fi­nale l’ogre Caen­nais qui oc­cupe ac­tuel­le­ment la pre­mière place de leur poule en na­tio­nale 1.

Fa­laise avait une carte à jouer lors de cette ren­contre puisque Caen HB ali­gnait leurs joueurs de na­tio­nale 3 avec seule­ment deux de na­tio­nale 1 en rai­son de l’équipe pre­mière qui était en tour­noi en Bre­tagne.

La par­tie fut in­dé­cise avec Fa­laise qui se dé­tache dans les 5 der­nières mi­nutes pour l’em­por­ter 31-27. Les Fa­lai­siens ren­con­tre­ront en fi­nale Rouen Ois­sel Mé­tro­pole vain­queur en de­mi­fi­nale de Saint-Va­le­ry-en-Caux sur le score de 36-25. Cette ren­contre op­po­sant le deuxième de na­tio­nale 1 (Rouen) au 7e a te­nu toutes ses pro­messes en terme de jeu avec une sa­tis­fac­tion de l’en­traî­neur Rouen­nais, Sté­phane Moua­lek.

« Cha­cun a rem­pli son rôle avec des in­ten­tions positives. Au fur et à me­sure du match, nos ro­ta­tions ont été plus nom­breuses que les leurs. De plus, la ren­trée de notre jeune gar­dien de 18 ans en 2e mi-temps a été sa­tis­fai­sante puis­qu’il a réus­si à haus­ser le ton sur les ti­reurs ad­verses. En terme de dé­fense, j’ai bien ai­mé notre 0-6 au dé­but de la par­tie et notre 1-5 de fin de match » ana­lyse cet en­traî­neur qui a été d’ailleurs joueur pro­fes­sion­nel de handball aux clubs de Cham­bé­ry, Vé­nis­sieux et du PSG-As­nière.

Croi­sée entre de­mi-centre et ar­rières, mon­tée de balles et re­pli dé­fen­sif ra­pide, re­la­tion de­mi­centre et pi­vot : tous ces in­gré­dients réunis ont fait la beau­té du jeu pour le plus grand plai­sir des spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.