6 veaux mal­trai­tés

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage et Suisse Normande - Mi­chel Mo­ri­ceau

ra­conte Jean Tel­lier, stu­pé­fait de ce qu’il a dé­cou­vert et fait consta­ter par les gen­darmes de Briouze. Un 6e veau a été trou­vé dans un autre bâ­ti­ment dans les mêmes condi­tions.

« Quand je l’ai in­ter­ro­gé sur la si­tua­tion, il m’a dit qu’il ne pou­vait pas tout faire sur l’ex­ploi­ta­tion et qu’il avait mal au dos pour en­le­ver le fu­mier. Je lui ai fait re­mar­quer qu’il exis­tait des or­ga­nismes, comme les va­chers de rem­pla­ce­ment, pour pou­voir l’ai­der, mais il n’a pas ré­pon­du » .

A l’is­sue de cette pre­mière vi­site, l’en­quê­teur a don­né 48 heures à l’éle­veur pour se mettre en règle et dé­pla­cer les ani­maux. « Je suis re­ve­nu le mer­cre­di après-mi­di, mais la si­tua­tion n’avait pas vrai­ment chan­gé. J’ai donc sai­si à nou­veau la gen­dar­me­rie » . Une plainte a été dé­po­sée le 19 jan­vier.

Ai­dé par son frère

Mais, de­puis sa se­conde vi­site, les choses ont semble-t-il évo­lué. In­ter­ro­gé sur le su­jet ven­dre­di der­nier, le maire dé­lé­gué de La Sau­va­gère, Jean-Charles Cour­tois, a avoué qu’il était un peu sur­pris de cette si­tua­tion. « C’est un ex­ploi­tant qui est ins­tal­lé de­puis une tren­taine d’an­nées sur la com­mune. Il est à la tête d’une soixan- taine d’ani­maux qu’il soigne ré­gu­liè­re­ment » . Tou­te­fois, pour cette af­faire, il a confir­mé que « le né­ces­saire a été fait de­puis une di­zaine de jours. Il a été ai­dé par son frère pour chan­ger les veaux de bâ­ti­ments » .

Mal­gré plu­sieurs ten­ta­tives, nous n’avons pas réus­si à joindre l’éle­veur mis en cause.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.