Des agents au con­tact de la po­pu­la­tion

L'Orne Combattante (SN) - - Condé Et Son Pays - Pour toute ques­tion : www.le-ren­cen­se­ment-et­moi.fr, www.condein­ter­com. fr ; ou en Mai­rie de Con­dé­sur-Noi­reau : Co­rine Al­lix 02 31 59 15 54.

Le pre­mier ren­dez-vous des férodistes avait lieu ce mer­cre­di 13 jan­vier à la salle so­cio-cultu­relle de Clé­cy. Avec un grand nombre de par­ti­ci­pants, 190 pré­sents au re­pas pro­po­sé par un trai­teur lo­cal.

Sous la bien­veillance de des pré­si­dents d’hon­neur, Georges Bri­quet et Mo­nique Du­mon­delle, les no­nas et oc­tos sont re­par­tis avec une boîte de gâ­teaux. Une tom­bo­la a fait éga­le­ment d’heu- reux ga­gnants.

Les pro­chains ren­dez- vous du cercle des re­trai­tés : thé dan­sant, 14 h, le 26 fé­vrier au mar­ché cou­vert de Con­dé-surNoi­reau ; 2 mars : re­pas bi­mes­triel, 12 h,, au même en­droit ; et du 18 au 23 juin : di­rec­tion la Bre­tagne avec le Club de l’ami­tié de Saint- De­nis- de- Mé­ré. Con­tact pour ren­sei­gne­ments ou adhé­sions : Da­niel Gau­din au 02 33 66 44 57.

Les ha­bi­tants de la com­mune « his­to­rique » de Con­dé-sur-Noi­reau sont concer­nés par l’opé­ra­tion de re­cen­se­ment 2016. Celle-ci se dé­rou­le­ra jus­qu’au 20 fé­vrier pro­chain.

13 agents

Chaque foyer pour­ra ré­pondre par in­ter­net ou via le ques­tion­naire pa­pier pré­vu à cet ef­fet. 13 agents sont char­gés d’ef­fec­tuer ce re­cen­se­ment.

Les agents re­cen­seurs ont ef­fec­tué une tour­née de re­con­nais­sance pour re­pé­rer les lo­ge­ments et aver­tir de leur pas­sage, chaque foyer ayant ain­si re­çu un cour­rier d’in­for­ma­tion lui pré­sen­tant l’opé­ra­tion et l’agent char­gé de son sec­teur.

Par In­ter­net

Ré­pondre par in­ter­net est la ma­nière la plus simple de se faire re­cen­ser.

Les agents re­cen­seurs se pré­sentent chez les per­sonnes à re­cen­ser pour leur re­mettre la no­tice sur la­quelle fi­gurent leurs iden­ti­fiants de connexion au site www.le-re­cen­se­ment-et-moi.fr.

Elles peuvent ain­si ré­pondre au ques­tion­naire en ligne.

Si les per­sonnes ne peuvent pas ré­pondre par in­ter­net, les agents re­cen­seurs leur dis­tri­buent les ques­tion­naires pa­pier, une feuille de lo­ge­ment et au­tant de bul­le­tins in­di­vi­duels qu’il y a d’ha­bi­tants, puis conviennent d’un ren­dez-vous pour ve­nir les ré­cu­pé­rer.

Les chiffres com­mu­ni­qués

La com­mune vé­ri­fie la bonne prise en compte de tous les lo­ge­ments re­cen­sés.

Après la col­lecte, le maire de la com­mune signe le ré­ca­pi­tu­la­tif de l’en­quête, et la com­mune en­voie les ques­tion­naires pa­pier à la di­rec­tion ré­gio­nale de l’In­see, les ré­ponses par in­ter­net ar­rivent di­rec­te­ment.

L’In­see pro­cède à la sai­sie et au trai­te­ment des don­nées, vé­ri­fie et va­lide les ré­sul­tats, et com­mu­nique les chiffres de po­pu­la­tion aux maires et au grand pu­blic.

Se­cret pro­fes­sion­nel

Les ré­ponses res­te­ront confi­den­tielles. Le nom et l’adresse sont néan­moins né­ces­saires pour être sûr que qu’un foyer et ses ha­bi­tants ne sont pas comp­tés plu­sieurs fois.

Ces in­for­ma­tions ne sont pas en­re­gis­trées dans les bases de don­nées. Toutes les per­sonnes ayant ac­cès aux ques­tion­naires (dont les agents re­cen­seurs) sont te­nues au se­cret pro­fes­sion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.