Le maire confirme la lé­ga­li­té de son élec­tion

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays -

Après les voeux adres­sés au per­son­nel mu­ni­ci­pal le 19 jan­vier (voir ci-des­sus), le maire de la com­mune nou­velle, Jacques Dal­mont, a re­nou­ve­lé l’exer­cice le 23 jan­vier, les adres­sant cette fois à ses ad­mi­nis­trés.

Suite à la re­mise en cause par un conseiller dé­mis­sion­naire d’An­toi­gny, de la va­li­di­té de la convo­ca­tion d’ur­gence pour l’ins­tal­la­tion du con­seil de la com­mune nou­velle, Jacques Dal­mont a confié tout d’abord en apar­té « qu’il n’y a au­cune illé­ga­li­té dans cette pro­cé­dure. Les deux conseillers mu­ni­ci­paux dé­mis­sion­naires à An­toi­gny en dé­cembre ne re­pré­sen­tant pas 1/3 des membres de ce con­seil, il a été consi­dé­ré par la pré­fec­ture comme com­plet, même ré­duit. Les trois autres dé­mis­sions à An­toi­gny ne sont in­ter­ve­nues qu’après l’en­voi de cette convo­ca­tion d’ur­gence. Ce qui, de l’avis de la pré­fec­ture, rend la pro­cé­dure tout à fait lé­gale et lé­gi­time. La dé­marche ad­mi­nis­tra­tive concer­nant la mise en place de la Com­mune Nou­velle en si­tua­tion d’ur­gence est donc re­con­nue va­lide et lé­gale par le Pré­fet ».

Bien vivre en­semble

Tran­si­tion, amé­lio­ra­tion, dé­ve­lop­pe­ment : cette de­vise pour­rait être le ré­su­mé du dis­cours, qui s’est em­ployé à être aus­si clair et com­plet au­près des ha­bi­tants qu’il le fut au­près du per­son­nel. L’ar­gu­men­taire a fait va­loir que ces bou­le­ver­se­ments en cours tra­vaillent à une seule fi­na­li­té : « L’évo­lu­tion de notre so­cié­té vers l’amé­lio­ra- tion du bien vivre en­semble, en ré­dui­sant les in­éga­li­tés, ce qui se­ra for­cé­ment bé­né­fique pour la vie quo­ti­dienne de cha­cun au­tant que pour l’éco­no­mie lo­cale » , a dé­cla­ré le maire. Dia­po­ra­ma à l’ap­pui, Jacques Dal­mont a pré­sen­té les ani­ma­tions et amé­lio­ra­tions dé­jà dis­po­nibles pour faire de la ci­té fer­toise un lieu de vie agréable et ani­mé : ani­ma­tions spor­tives et cultu­relles, ac­tions so­ciales et lo­ca­tives, no­tam­ment avec l’OPAH, qui ai­de­ra les pro­prié­taires et bailleurs à den­si­fier et amé­lio­rer la ca­pa­ci­té de lo­ge­ment en centre-ville, ce­ci pour re­lan­cer l’éco­no­mie lo­cale. La nou­velle si­gna­lé­tique ur­baine et le boom de fré­quen­ta­tion de La Grande Nou­velle ont éga­le­ment été évo­qués.

Cô­té pro­jets

Une col­la­bo­ra­tion ac­tive avec le Parc na­tu­rel Nor­man­die-Maine dans le do­maine de la tran­si­tion éner­gé­tique a en­suite été pré­sen­tée, ain­si que le po­ten­tiel in­dus­triel vec­teur d’em­plois, sur­tout concen­tré dans la zone de Beau­re­gard, avec une men­tion par­ti­cu­lière pour Ma­nu­vit et son ex­pan­sion. Cô­té ani­ma­tions, le Mar­ché du Ter­roir se­ra re­nou­ve­lé chaque 1er ven­dre­di du mois dès avril, et le Sa­lon de l’ha­bi­tat, les 6 et 7 fé­vrier, reste un fort pôle d’at­trac­tion et d’op­por­tu­ni­tés pour in­dus­triels, ar­ti­sans et par­ti­cu­liers.

Pour voir plus loin et plus grand, un rap­pro­che­ment avec Flers Ag­glo (ex CAPF) pour une in­ter­com­mu­na­li­té plus forte et mieux struc­tu­rée a été évo­qué, nou­veau lo­go com­mu­nal à l’ap­pui, en pré­sence de son pré­sident Yves Goas­doué.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.