Un ques­tion­naire sur les be­soins dans l’amé­lio­ra­tion de l’ha­bi­tat

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Re­pré­sen­ta­tions à la salle : 20 h 30, les ven­dre­dis 5 et 12 et 19 fé­vrier/ sa­me­dis 30 jan­vier, 6, 13 et 20 fé­vrier ; 15 h, di­manches 31 jan­vier, 7 et 14 fé­vrier. Ta­rif : 7€, jus­qu’à 12 ans 3 €. Ré­ser­va­tions au­près au ca­fé Le Syl­va­gé­rien ou au 02.33.37.17.

À quelques jours de la pre­mière re­pré­sen­ta­tion de la pièce « Sam Har­range », les 11 co­mé­diens se sont re­trou­vés à salle des fêtes, di­manche 24 jan­vier, pour la ré­pé­ti­tion gé­né­rale.

Afin d’être au plus près des condi­tions du spec­tacle, la coif­feuse et les deux bé­né­voles tech­ni­ciens étaient éga­le­ment pré­sents afin, d’une part, de pré­pa­rer les co­mé­diens en leur don­nant l’ap­pa­rence des per­son­nages qu’ils vont in­ter­pré­ter, et d’autre part pour les tech­ni­ciens, de syn­chro­ni­ser les dia­logues des co­mé­diens avec les ef­fets lu­mières et les brui­tages. Pour le mo­ment, au­cune per­sonne ex­té­rieure à la troupe n’a pu aper­ce­voir le dé­cor et les cos­tumes qui res­te­ront secrets jus­qu’à l’ou­ver­ture du ri­deau sa­me­di 30 jan­vier.

Avant les 3 coups, les co­mé­diens se sont ac­cor­dés un mo­ment de dé­tente en dé­gus­tant la ga­lette of­ferte à la troupe, comme chaque an­née, par Gi­no, le doyen du cercle. Cette an­née, le Cercle Theâtral de La Sau­va­gère re­créé en 1987 don­ne­ra sa 30e pièce. Une sur­prise étant une sur­prise, il fau­dra at­tendre quelques jours pour connaître ce qu’ils ont pré­pa­ré pour leurs spec­ta­teurs.

Cette an­née en­core, en plus du bar ou­vert avant la séance et lors de l’en­tracte, une vente de crêpes su­crées est or­ga­ni­sée au pro­fit des sor­ties sco­laires pé­da­go­giques de l’école élé­men­taire Pierre-Bour­ban de La Sau­va­gère. Im­pri­mante 3D. La mé­dia­thèque pro­pose une dé­cou­verte de l’im­pri­mante 3D, sa­me­di 30 jan­vier, à 14 h 30. La salle pour­ra ac­cueillir jus­qu’à 49 per­sonnes. Sui­vront des ate­liers pra­tiques en groupes de huit : mer­cre­di 3 fé­vrier (pu­blic ados), à 13 h 30 et à 16 h ; sa­me­di 6 fé­vrier (pu­blic ados/adultes), à 10 h 30 et à 15 h. Il est for­te­ment conseillé de ré­ser­ver : 02.33.37.47.67. Ate­liers pa­rents- en­fants. Au Centre so­cio­cul­tu­rel, 14 h-16 h, gra­tuit : mer­cre­di 3 fé­vrier, mo­de­lage, thème contes et lé­gendes ; mer­cre­di 24 fé­vrier, cui­sine. Con­tact : 02.33.14.14.83. In­fo lo­ge­ment. Per­ma­nen­cede l’ADIL de l’Orne jeu­di 4 fé­vrier, de 10 h à 12 h, à la Mai­son Bo­bot, salle 4. Sur ren­dez- vous. In­for­ma­tions ju­ri­diques, fi­nan­cières et fis­cales en ma­tière de lo­ge­ment, dé­li­vrées gra­tui­te­ment et de fa­çon neutre. Con­tact et ré­ser­va­tion : 02.33.32.94.76 ou http:// www. adil61. org/.

Ci­né dé­bat. Jeu­di 4 fé­vrier, à 20 h 30, l’as­so­cia­tion Ci­né­fer­té pro­pose salle Gé­rard-Phi­lipe, un dé­bat au­tour de l’ali­men­ta­tion avec le film Re­gards dans nos as­siettes de Pierre Bec­cu. A la suite de la pro­jec­tion, un dé­bat se­ra ani­mé avec l’as­so­cia­tion fer­toise Al­ter’ An­daines. Dans le cadre de cette soi­rée, une col­lecte ali­men­taire à des­ti­na­tion des Res­tos du coeur se­ra or­ga­ni­sée. Chaque spec­ta­teur peut donc ame­ner des den­rées non pé­ris­sables. Dans ce cas, la séance se­ra à 3 € contre 4 € sans den­rées. Ci­né opé­ra. Ven­dre­di 5 fé­vrier, 20 h, au ci­né­ma Gé­rard-Phi­lipe, Ci­né­fer­té pré­snete Le Ce­ne­ren­to­la. Con­tact : 02.33.37.52.81. Ate­liers cui­sine. Au Centre so­cio­cul­tu­rel, 10 h-13 h, pour adultes : ven­dre­dis 5 et 19 fé­vrier. Ta­rif : 2,50 €. Con­tact : 02.33.14.14.83. Re­pas concert. Sa­me­di 6 fé­vrier, 19 h 30, salle Vi­bra­tions, 30, rue Pierre-ne­veu, les as­so­ciai­tons AMLOS Mu­si­ciens en herbe et Lez’arts oseurs pro­pose un nou­veau re­pas -concert sur le thème Chan­tons pa­ris ! Ré­ser­va­tions : 06.07.30.03.47. So­cié­té de pêche. L’AAPPMA La Fer­toise tien­dra son as­sem­blée gé­né­rale di­manche 7 fé­vrier, à par­tir de 10 h, à la Mai­son Bo­bot. Vente de cartes 2016. As­sem­blée can­to­nale hi­ver­nale. Réunion pu­blique ven­dre­di 29 jan­vier, 10 h, salle des fêtes. Or­ga­ni­sa­teur : Grou­pe­ment de dé­fense sa­ni­taire de l’Orne. Réunion pour dé­battre de l’ac­tua­li­té sa­ni­taire.

L’au­dience so­len­nelle de ren­trée des Prud’hommes d’Ar­gen­tan a vu l’ins­tal­la­tion comme pré­sident, de Phi­lippe Con­nan, chef d’en­tre­prise à La Fer­téMa­cé.

Ven­dre­di ma­tin 22 jan­vier, en marge de la ren­trée so­len­nelle du tri­bu­nal de grande ins­tance d’Ar­gen­tan, avait lieu éga­le­ment celle du con­seil des Prud’hommes. Comme c’est la tra­di­tion pour cette ins­tance pa­ri­taire, après avoir of­fi­cié pen­dant un an, Florian Heude, du col­lège sa­la­rié, a cé­dé sa place de pré­sident à Phi­lippe Con­nan, col­lège em­ployeur.

Por­trait d’un pa­tron

S’il a des ori­gines bre­tonnes par ses grands-pa­rents, Phi­lippe Con­nan est né voi­là 63 ans à Pa­ris. De for­ma­tion com­mer­ciale, il est ar­ri­vé à la Ferté-Ma­cé en 1984. « J’ai été re­cru­té comme di­rec­teur-ad­joint chez MDP, une en­tre­prise créée dans les an­nées 60, spé­cia­li­sée dans la fa­bri­ca­tion de res­sorts de toutes sortes, pour de nom­breuses in­dus­tries. Pas­sé di­rec­teur voi­là une quin­zaine d’an­nées, c’est en 2012 que je suis de­ve­nu le prin­ci­pal ac­tion­naire de cette so­cié­té qui compte au­jourd’hui 60 sa­la­riés » .

En pa­ral­lèle de son tra­vail, Phi­lippe Con­nan est aus­si un grand pas­sion­né de ci­né­ma. Voi­là 12- 13 ans, il a re­joint l’équipe de bé­né­voles qui anime le ci­né­ma Gé­rard-Phi­lipe, et il pré­side de­puis 2013 l’as­so­cia­tion

Alors qu’une OPAH* est en pro­jet sur le Pays du Bo­cage, la Cdc La Ferté/ St-Mi­chel va adres­ser un ques­tion­naire aux pro­prié­taires bailleurs ou oc­cu­pants de son ter­ri­toire.

Une en­quête est lan­cée dans tout le Pays du Bo­cage en vue de la mise en place d’une OPAH en par­te­na­riat avec le GIP ADE­CO Pays du Bo­cage et le CDHAT. Les com­mu­nau­tés de com­munes concer­nées sont : le Pays d’An­daine, la Ferté/St-Mi­chel, le Pays de Briouze, le Dom­fron­tais, le Pays Fer­tois, le Bo­cage de Pas­sais, le canton de Tin­che­bray, le Bo­cage d’Athis-de-l’Orne.

« Cette ac­tion a pour but d’amé­lio­rer l’état des lo­ge­ments du parc pri­vé et ré­sor­ber l’ha­bi­tat in­digne et dé­gra­dé, ex­plique Noëlle Poi­rier, 1er ad­joint à La Fer­téMa­cé. Il est im­por­tant que les pro­prié­taires prennent

Ci­né­fer­té.

« Vi­ser l’ob­jec­ti­vi­té et le res­pect de la loi »

En 2010, le PDG a été sol­li­ci­té par d’autres em­ployeurs pour in­té­grer les Prud’hommes. « J’ai ac­cep­té car ce­la m’in­té­res­sait de dé­cou­vrir de l’in­té­rieur cette ins­tance où des pro­fes­sion­nels se jugent entre eux. J’ai sui­vi plu­sieurs for­ma­tions, mais, dans ce do­maine, il est né­ces­saire de s’in­for­mer en conti­nu car la lé­gis­la­tion évo­lue sou­vent » . Phi­lippe Con­nan a donc in­té­gré le col­lège em­ployeur, sec­tion en­ca­dre­ment [NDLR : les autres sec­tions étant in­dus­trie, com­merce, agriculture, ac­ti­vi­tés di­verses] dont il était le pré­sident jus­qu’à fin 2015. conscience que leurs mai­sons ou im­meubles doivent être sé­cu­ri­sées pour évi­ter d’oc­ca­sion­ner des dé­gâts chez les voi­sins » . Outre le fait de ré­ha­bi­li­ter les lo­ge­ments, le sou­hait est aus­si de : dé­ve­lop­per une offre lo­ca­tive de qua­li­té en adé­qua­tion avec les de­mandes spé­ci­fiques des po­pu­la­tions et des ni­veaux de re­ve­nus ; amé­lio­rer la qua­li­té ther­mique des lo­ge­ments en chauf­fage ou iso­la­tion ; adap-

A l’is­sue de l’as­sem­blée gé­né­rale du tri­bu­nal le 14 jan­vier, après avoir été élu vice-pré­sident de sa sec­tion, il a donc pos­tu­lé à la pré­si­dence du tri­bu­nal. Il of­fi­cie­ra pen­dant un an avec Florian Heude comme vi­ce­pré­sident. « Mon rôle est de gé­rer les af­faires en lien avec les gref­fiers. Dans 98 % des cas, ce sont des sa­la­riés qui ter les lo­ge­ments aux be­soins des per­sonnes âgées.

Des aides à la clef

Cette opé­ra­tion per­met, sous cer­taines condi­tions, d’at­tri­buer des aides fi­nan­cières in­ci­ta­tives par l’ANAH* pour amé­lio­rer une ré­si­dence prin­ci­pale ou res­tau­rer un lo­ge­ment des­ti­né à la lo­ca­tion. L’en­quête per­met­tra donc de dé­ter­mi­ner les be­soins, la na­ture des aides qui pour­raient at­taquent un em­ployeur. Il s’agit de vi­ser l’ob­jec­ti­vi­té et le res­pect de la loi » . Aus­si, pour 2016, Phi­lippe Con­nan en­tend « s’adap­ter à la loi Ma­cron et prendre en compte les évo­lu­tions du code du tra­vail qui vont en dé­cou­ler » . être pro­po­sés dans ce cadre. « La ré­ponse est im­por­tante car l’en­ve­loppe de cré­dits af­fec­tés à notre ter­ri­toire dé­pen­dra des ré­ponses ex­pri­mées » sou­ligne l’élue, qui met en garde : « Le do­cu­ment que les pro­prié­taires vont re­ce­voir dans la boîte aux lettres a été dis­tri­bué avec la pu­bli­ci­té. Il fau­dra donc re­gar­der de près pour en pas le je­ter ».

*OPAH : Opé­ra­tion pro­gram­mée d’amé­lio­ra­tion de l’ha­bi­tat

CDHAT : Centre dé­ve­lop­pe­ment ha­bi­tat et amé­na­ge­ment ter­ri­to­rial

ANAH : Agence na­tio­nale d’amé­lio­ra­tion de l’ha­bi­tat

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.