La com­mune nou­velle se rat­tache à La Cdc La Ferté/Saint-Mi­chel

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Mi­chel Mo­ri­ceau

Outre les dé­lé­ga­tions et com­mis­sions, le Con­seil mu­ni­ci­pal de lun­di a per­mis aux élus de choi­sir leur in­ter­com­mu­na­li­té de rat­ta­che­ment pour 2016.

Après la séance d’ins­tal­la­tion du 16 jan­vier, les élus fer­tois et de la com­mune dé­lé­guée d’An­toi­gny sont en­trés dans le vif du su­jet ce 1er fé­vrier, en dé­si­gnant les membres ti­tu­laires et sup­pléants de la com­mis­sion com­mu­nale des im­pôts di­rects, de la com­mis­sion d’ap­pel d’offres, de la dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic, des re­pré­sen­tants sié­geant au sein d’or­ga­nismes ex­té­rieurs. L’as­sem­blée a éga­le­ment en­té­ri­né à l’una­ni­mi­té la com­po­si­tion des huit com­mis­sions : An­toi­gny ; po­pu­la­tion-ur­ba­nisme ; pré­ven­tion et tran­quilli­té pu­blique, par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne ; fi­nances ; as­so­cia­tions spor­tives ; bâ­ti­ments com­mu­naux-tra­vaux ; in­for­ma­tion- com­mu­ni­ca­tion ; af­faires cultu­relles et vie lo­cale.

Mais, le su­jet fort de cette soi­rée était la pro­po­si­tion d’in­té­gra­tion de la com­mune nou­velle La Ferté-Ma­cé à la Cdc La Ferté/ St-Mi­chel. Le maire Jacques Dal­mont a rap­pe­lé que « lorsque la com­mune nou­velle est is­sue de com­munes conti­guës, membres d’une Cdc dis­tincte, son con­seil mu­ni­ci­pal doit dé­li­bé­rer dans le mois de sa créa­tion sur l’in­ter­com­mu­na­li­té dont elle sou­haite être membre » . Et Jo­sé Col­la­do a te­nu à pré­ci­ser : « le sché­ma de co­opé­ra­tion in­ter­com­mu- nale qui en­tre­ra en vi­gueur en 2017, c’est autre chose » .

Consi­dé­rant que la com­mu­nique his­to­rique d’An­toi­gny est membre de la Cdc du Pays fer­tois et la com­mune his­to­rique de La Ferté-Ma­cé, de La Ferté/ St-Mi­chel, il a été pro­po­sé que la com­mune nou­velle La Fer­téMa­cé in­tègre la Cdc La Ferté/ St-Mi­chel. Un choix ac­cep­té sauf trois abs­ten­tions de Sté­phane An­drieu, Chan­tal Leu­dière et Yves Jeanne. « Jus­qu’à l’en­trée en vi­gueur de l’ar­rê­té pré­fec­to­ral, a pour­sui­vi le maire, la com­mune nou­velle reste membre de cha­cune des Cdc d’ap­par­te­nance. Les conseillers com­mu­nau­taires res­tent membres de ces Cdc, et les taux de fis­ca­li­té conti­nuent de s’ap­pli­quer sur leur ter­ri­toire » . La com­mune nou­velle Ba­gnoles-de-l’Orne-Nor­man­die ayant éga­le­ment de­man­dé son rat­ta­che­ment à la Cdc La Ferté/ St-Mi­chel, les élus s’in­ter­rogent sur le scé­na­rio qui se­ra choi­si par le pré­fet.

Autres ques­tions

Suite à la ré­or­ga­ni­sa­tion du ser­vice de gar­dien­nage du ci­me­tière fer­tois, les ho­raires ont été re­vus. Du 1er avril au 31 oc­tobre : du lun­di au ven­dre­di, 8 h-19 h ; wee­kend et jours fé­riés, 9 h-19 h. Du 1er no­vembre au 31 mars : du lun­di au ven­dre­di, 8 h-17 h ; week-end et jours fé­riés, 9 h-17 h.

Après deux pro­po­si­tions d’achat qui n’ont pas abou­ti, la col­lec­ti­vi­té a fi­na­le­ment trou­vé des ac­qué­reurs pour la pro­prié­té si­tuée aux Prés Beau­vain : Do­rian Jac­que­line et Ca­thy Bi­tu, qui ha­bitent ac­tuel­le­ment ave­nue du Pré­sident Co­ty à La Ferté. Le prix de vente est de 100 000 €. Les frais d’agence et d’actes no­ta­riés sont à la charge de l’ac­qué-

reur.

Le maire a ex­po­sé les mo­da­li­tés du droit à la for­ma­tion des conseillers mu­ni­ci­paux. A ce pro­pos, Sté­phane An­drieu a sug­gé­ré de pou­voir uti­li­ser le fu­tur té­lé­centre, de la zone Beau­re­gard, pour des for­ma­tions à dis­tance, no­tam­ment avec l’Uni­ver­si­té de Caen. L’as­sem­blée a vo­té l’in­dem­ni­té de con­seil pour le Tré­so­rier de La Ferté, Mar­tine Ben­gui­gui, soit un peu plus de 1 000 €. Une in­dem­ni­té de bud­gets de 45,73 € a éga­le­ment été ac­cor­dée. En désac­cord sur ce der­nier point, Noëlle Poi­rier s’est abs­te­nue es­ti­mant que le tré­so­rier avait dé­jà un sa­laire fixe par l’Etat, « et on en re­met une louche. Ce mode de ré­mu­né­ra­tion est vrai­ment ar­chaïque » a-t-elle com­men­té. Le maire a fait va­loir que « mal­gré nos ser­vices, nous avons be­soin de ses conseils. Ce­la a été le cas avec la com­mune nou­velle et l’in­ter­co » . « Elle est aus­si la res­pon­sable de la lé­ga­li­té de nos fi­nances » a ajou­té Jo­sé Col­la­do.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.