Le ca­len­drier des col­lectes de 2016 1 784 per­sonnes ont don­né leur sang, en 2015

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

L’ami­cale pour le don de sang bé­né­vole de Flers et sa ré­gion or­ga­nise chaque mois une col­lecte au rez- de- chaus­sée du Fo­rum de Flers.

2015 s’est ache­vée sur un bon bi­lan. « 1 784 don­neurs se sont pré­sen­tés aux col­lectes dont 199 pour la pre­mière fois » , se ré­jouit Charles-Hen­ri Gri­gy, le pré­sident de l’as­so­cia­tion.

« Nous avons eu 100 don­neurs de plus qu’en 2014 » , ajoute Claude Le­geard, vi­ce­pré­sident.

Ef­fet at­ten­tats

Le nombre de per­sonnes à don­ner leur sang a pro­gres­sé en 2015. « Nous es­pé­rons que cette ten­dance va conti­nuer » , confie Claude Le­geard. Certes, il y a bien eu un ef­fet at­ten­tats. Beau­coup sont ve­nus à la col­lecte du 20 no­vembre. « 250 per­sonnes se sont pré­sen­tées. Nous n’avons pu en prendre que 200 » , se rap­pelle Charles-Hen­ri Gri­gy. L’élan de so­li­da­ri­té a bien fonc­tion­né à Flers et s’est même re­por­té en par­tie en dé­cembre.

Tou­te­fois, la col­lecte du mois d’oc­tobre avait dé­jà eu du suc­cès avec 182 don­neurs contre 130, l’an­née pré­cé­dente. « Les trois der­niers mois ont été bons » , confirme Claude Le­geard.

Jan­vier pour­suit sur cette lan­cée avec 139 don­neurs. C’est cinq de moins qu’en 2015 mais 16 nou­velles per­sonnes se sont pré­sen­tées.

La col­lecte de Flers est une des plus im­por­tantes de l’Orne. « Don­ner son sang est un acte bien an­cré à Flers » , note Charles- Hen­ri Gri­gy qui rap­pelle tou­te­fois qu’il n’y a au­cune concur­rence entre lieux de col­lectes. Bien au contraire.

Un geste es­sen­tiel

Les bé­né­voles tiennent à re­mer­cier les don­neurs qui consacrent un peu de leur temps. Leur geste est es­sen­tiel. Dans le dé­par­te­ment, les be­soins sont de 500 poches par jour et le sang ne se garde que « 40 jours. Après, il doit être re­nou­ve­lé » , tient à sou­li­gner le pré­sident.

Pour don­ner, il suf­fit d’avoir entre 18 et 70 ans et pe­ser plus de 50 kg. Ceux qui viennent pour la pre­mière fois doivent pré­sen­ter une carte d’iden­ti­té. Une équipe mé­di­cale est pré­sente sur place et la Croix rouge s’oc­cupe de la col­la­tion. « Il ne faut pas être à jeun » , in­siste Charles-Hen­ri Gri­gy. Un homme peut don­ner six fois par an, une femme, quatre fois.

Pour un don de sang, il y en a pour 15 mi­nutes. En re­vanche, pour le plas­ma, dont la col­lecte se fait l’après-mi­di, il faut comp­ter 45 mi­nutes.

A no­ter que l’ami­cale pour le don de sang bé­né­vole de Flers et sa ré­gion compte 75 adhé­rents dont une tren­taine de membres ac­tifs. Par­mi les évé­ne­ments mar­quants de 2015, ils ont or­ga­ni­sé, en mars, le 28e con­grès ré­gio­nal de Basse-Nor­man­die qui a réuni plus de 200 per­sonnes. Le 19 juin, ils avaient éga­le­ment concoc­té une jour­née fes­tive à l’oc­ca­sion de la jour­née mon­diale du don du sang. 180 don­neurs y ont par­ti­ci­pé.

La pro­chaine col­lecte de sang est pro­gram­mée ven­dre­di 26 fé­vrier, de 10 h 30 à 14 heures et de 15 h 30 à 20 heures, au Fo­rum de Flers.

Et comme le rap­pelle Char­lesHen­ri Gri­gy, « c’est bien de don­ner son sang. Mais le mieux, c’est de re­ve­nir » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.