40 per­sonnes s’in­forment sur Ra­phaël « On cherche des lo­caux dans les en­vi­rons de Flers »

L'Orne Combattante (SN) - - Condé Et Son Pays - Con­tact, Del­phine Bes­sière au 06 13 01 80 72 ou par mail : ti­tou­max@orange. fr

Mer­cre­di 3 fé­vrier, une qua­ran­taine de per­sonnes ont as­sis­té à la confé­rence sur Ra­phaël à l’au­di­to­rium de la mé­dia­thèque de Con­dé- sur- Noi­reau. Elle était pré­sen­tée par Ghis­laine Des­champs, pro­fes­seur d’arts plas­tiques.

Raf­fael­lo San­zio, dit Ra­phaël, fait son ap­pren­tis­sage au­près de son père, peintre de mé­tier, dans les pre­mières an­nées de sa vie. Il part en­suite à Pé­rouse où il se forme dans l’ate­lier du Pé­ru­gin. Vers 1500, Ra­phaël est dé­jà consi­dé­ré comme un maître à part en­tière, avec des oeuvres comme Spo­sa­li­zio. En 1504, il s’ins­talle à Flo­rence où il étu­die la tech­nique des peintres de son temps : Léo­nard de Vin­ci, Mi­chel-Ange…

Le pro­jet me­né par l’as­so­cia­tion Les pa­pillons bleus zé­brés avance.

Les pa­pillons bleus zé­brés a pour pro­jet de créer une école al­ter­na­tive. « Elle s’adapte à l’en­fant et non l’in­verse. Une école où les pa­rents dé­si­rent s’im­pli­quer (à titre bé­né­vole) au­tant que l’équipe édu­ca­tive pour don­ner un ave­nir se­rein aux en­fants ac­cueillis », ex­plique Del­phine Bes­sière

L’as­so­cia­tion compte ac­tuel­le­ment 30 membres.

Dès sep­tembre pro­chain

« L’école a pour but d’ac­cueillir tous les en­fants no­tam­ment les en­fants à haut po­ten­tiel avec ou sans trouble dé­fi­ci­taire de l’at­ten­tion, avec ou sans troubles dys, avec ou sans troubles du spectre au­tis­tique (sans dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle de type syn­drome d’As­per­ger). »

L’as­so­cia­tion veut ou­vrir son école dès sep­tembre pro­chain aux 2/3 ans, aux 3/6 ans en prio­ri­té et sui­vant les moyens fi­nan­ciers, un groupe classe avec des élèves de 7/10 ans.

« Il y au­ra de en­sei­gnants bi­lingues sen­sibles et for­més aux pé­da­go­gies pré­sen­tées et de mul­tiples in­ter­ve­nants ex­té­rieurs dont cer­tains se­ront bé­né­voles. »

14 en­fants ins­crits

Les frais de sco­la­ri­té ne sont pas en­core dé­ter­mi­nés, ce­pen­dant, ils se­ront dé­gres­sifs tout comme les frais d’ins­crip­tion.

« Dans le cas où nous par­ti- rions sans au­cun aide, les frais s’élè­ve­raient à 440 €/ mois sur 10 mois soit 4 000,00 € à l’an­née par en­fant. Nous sou­hai­te­rions que les goû­ters du ma­tin et de fin d’après­mi­di ain­si que les blouses pour les ac­ti­vi­tés ma­nuelles, les go­be­lets et les ser­viettes soient com­pris dans les frais de sco­la­ri­té. »

Pour le mo­ment, il y a 14 ins- crip­tions d’en­fants et Del­phine Bes­sière sou­haite agran­dir l’ef­fec­tif pour cette nou­velle école. « On ne sait tou­jours pas où mais pro­ba­ble­ment dans les en­vi­rons de Flers. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.