Ju­lien, Alexandre, Jé­ré­my et Jor­dan étaient tou­jours en­semble

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage et Suisse Normande -

Ils s’ap­pe­laient Ju­lien et Alexandre Pin­gault, Jé­ré­my Col­let et Jor­dan Bre­ton. Ils avaient une ving­taine d’an­nées et étaient in­sé­pa­rables. La page Fa­ce­book créée pour leur rendre hom­mage à tra­vers des pho­tos et des vi­déos, montre leur joie de vivre et de faire la fête. « C’était une bonne équipe, confie Da­niel Pré­vost, 1er ad­joint de Magny. Avec le maire, Da­niel Miette, nous sommes re­tour­nés voir les fa­milles. Elles ont be­soin d’être en­tou­rées » .

Pa­pa d’une pe­tite Lily, Ju­lien, 26 ans, avait te­nu le bar-épi­ce­rie du bourg de Magny jus­qu’en 2014, avant de de­ve­nir com­mer­cial. Un com­merce qu’avaient te­nu ses pa­rents et grands-pa­rents. « Il a joué au club de foot en 1997-1998, et 20022003, se sou­vient Ed­dy Fir­min, pré­sident de l’AS Magny. Son frère Alexandre, aus­si, en 2005-2006 » . Leur in­hu­ma­tion a eu lieu mer­cre­di. Ils étaient les seuls en­fants de Syl­vie Pin­gault, qui a dé­jà vé­cu la dis­pa­ri­tion tra­gique de son époux par le pas­sé, et qui, tra­gique coïn­ci­dence, tra­vaille à la base d’In­ter­mar­ché si­tuée à deux pas des lieux de l’ac­ci­dent. Jé­ré­my Col­let, qui ve­nait tout juste d’avoir 20 ans, laisse der­rière lui ses pa­rents, sa soeur, Aman­dine et sa com­pagne, Mon­taine. Il était mé­ca­ni­cien dans un ga­rage à Rânes et avait la pas­sion pour les belles mé­ca­niques. Pour ses ob­sèques ven­dre­di, à 10 h 30, un ras­sem­ble­ment de mo­tos et de voi­tures est pré­vu dans le bourg de Magny. Sa cré­ma­tion au­ra lieu à Sées. Quant à Jor­dan Bre­ton, 22 ans, il vi­vait à Gran­ville, mais son père ha­bite La Ferté-Ma­cé. Il avait un frère et une soeur, Sa­cha et Sa­man­tha. La cé­ré­mo­nie re­li­gieuse a lieu ce jeu­di 25 fé­vrier, à 14 h 30, à Don­ville-les-Bains, sui­vie de la cré­ma­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.