Der­nières ses­sions ce sa­me­di ta­guée

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage et Suisse Normande - Ins­crip­tions sur le site in­ter­net de la pré­fec­ture : www.orne.gouv.fr

Après les évé­ne­ments tra­giques qui ont mar­qué la France en 2015, de nom­breux fran­çais ont ex­pri­mé le sou­hait de connaître les gestes utiles pour sau­ver des vies. Le pré­fet de l’Orne et l’en­semble des ac­teurs de se­cours ont mis en place tout au long du mois de fé­vrier des ses­sions d’ini­tia­tion gra­tuites aux gestes qui sauvent. Ce sa­me­di 27 fé­vrier, les der­nières ses­sions sont pro­gram­mées dans l’en­semble du dé­par­te­ment.

Du­rant 2 heures, cer­tains gestes qui sauvent se­ront en­sei­gnés : aler­ter les se­cours, mas­ser, dé­fi­bril­ler, po­ser un gar­rot et trai­ter les hé­mor­ra­gies. Ils peuvent être pra­ti­qués lors d’ac­ci­dents de la vie cou­rante ou lors de si­tua­tions ex­cep­tion­nelles.

10h-12h centre de se­cours rue du col­lège

10h-12h centre de se­cours- 13 rue du roc

10h-12h centre de se­cours- 18 rue Louis Pas­teur

10h-12h centre de se­cours- route de Domfront

10h-12h centre de se­cours- rue Léon Le­lievre Mau­vaise sur­prise ce lun­di 22 fé­vrier pour la bou­lan­ge­rie Ma­rie Her­vé à Con­dé-sur-Noi­reau.

La vi­trine du com­merce si­tué au 1, ave­nue de la Gare a été en­tiè­re­ment ta­guée dans la nuit.

« On ha­bite au des­sus. Mon ma­ri qui com­mence tôt le tra­vail vers 2 h 30 du ma­tin a consta­té le préjudice », ex­plique la bou­lan­gère.

Sur la vi­trine, l’ins­crip­tion « Ca­nette pas fraîche » sui­vie d’un pré­nom, un nom et un nu­mé­ro de té­lé­phone. « On

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.