Un An­glais doit fixer sa ré­si­dence à Athis

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage et Suisse Normande -

une clé USB. Elle la re­met à sa di­rec­tion pour re­trou­ver son pro­prié­taire. Mais c’est avec stu­peur que l’équipe dé­couvre plus de 290 pho­tos por­no­gra­phiques de mi­neurs.

Grâce au fi­chier de ré­ser­va­tions, les en­quê­teurs re­trouvent ra­pi­de­ment l’iden­ti­té du précédent oc­cu­pant de la ca­bine et ap­pré­hendent un homme de 69 ans. Né en An­gle­terre, il vit prin­ci­pa­le­ment dans sa ré­si­dence se­con­daire à Athis-de-l’Orne. Il re­tourne près de Londres seule­ment pour ses soins contre le can­cer, dont il souffre de­puis trois ans.

« Il mi­ni­mise

les faits »

Les images, sur la clé USB, s’étalent sur une pé­riode de six mois. Ce­pen­dant, la pro­cu­reur Anne-So­phie Si­ri­nel­li pointe la pré­sence de dates sur les pho­tos qui re­mon­te­raient à 2013. En pro­ve­nance d’un site russe, les images ont été se­lec­tion­nées dans la « ru­brique kids » . Des en­fants de sexe fé­mi­nin, âgées de cinq à quinze ans, y fi­gurent dans des po­si­tions « las­cives, sug­ges­tives. Des pho­tos sen­suelles de jeunes filles dé­nu­dées » constate la juge. « Il n’est pas ca­pable d’ex­pli­quer pour­quoi il re­garde ces images, il mi­ni­mise les faits » pré­cise Anne-So­phie Si­ri­nel­li. Elle a re­quis dix-huit mois de pri­son dont huit mois avec sur­sis à l’en­contre du pré­ve­nu.

L’homme a fi­na­le­ment été con­dam­né à douze mois de pri­son en­tiè­re­ment as­sor­tis d’un sur­sis. Il a pour obli­ga­tions de fixer sa ré­si­dence à Athis-del’Orne, de se soi­gner et in­ter­dic­tion d’exer­cer des ac­ti­vi­tés au­près de mi­neurs. La clé USB et l’or­di­na­teur qui ont per­mis l’ex­trac­tion des images ont été confis­qués.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.