Confé­rence : Le Ti­tien, un peintre no­va­teur

Ghis­laine Des­champs ani­me­ra une confé­rence au­tour du peintre vé­ni­tien Le Ti­tien (1488-1576). Le maître du co­lo­ris !

L'Orne Combattante (SN) - - Loisirs -

Pro­fes­seur d’arts plas­tiques à la re­traite de­puis 8 an­nées, Ghis­laine Des­champs a en­sei­gné au col­lège Sé­vi­gné de Flers. De­puis plu­sieurs an­nées, elle anime des confé­rences, qui rem­portent un large suc­cès, à l’Uni­ver­si­té in­ter­âges à Flers, mais aus­si à Mont­se­cret-Clai­re­fou­gère, ain­si qu’à la mé­dia­thèque de Con­dé­sur-Noi­reau. De­puis 3 ans, elle a en­ta­mé un cycle sur l’his­toire de l’art. Le XIVe et le XVe siècles ont dé­jà été abor­dés. Le XVIe siècle est en cours. Le 9 mars, à la mé­dia­thèque de Con­dé-sur-Noi­reau, elle ani­me­ra une confé­rence sur Le Ti­tien, le maître de la clar­té chro­ma­tique.

Im­mense in­fluence

Le Ti­tien, peintre no­va­teur, à eu une im­mense in­fluence sur l’art eu­ro­péen. « Les ar­tistes du Moyen- Âge pei­gnaient sur des pan­neaux de bois. Le Ti­tien, lui, peint di­rec­te­ment sur toile, sans des­sins pré­pa­ra­toires. Il est consi­dé­ré comme le plus grand por­trai­tiste de son temps » , ex­plique Ghis­laine Des­champs. Gior­gio Va­sa­ri, un des bio­graphes du peintre, écrit qu’ « il n’y eut pas un seul sei­gneur de re­nom, ni un prince, ni une grande dame dont Ti­tien, en ex­cellent spé­cia­liste, ne fixât les traits » . Il de­vint, no­tam­ment, le peintre of­fi­ciel de l’em­pe­reur Charles- Quint. « Le Ti­tien im­pose éga­le­ment, après Gior­gione, la re­pré­sen­ta­tion de nus fé­mi­nins my­tho­lo­giques, telles Da­naé, Vé­nus et Ado­nis » , ajoute la confé­ren­cière.

Elle se li­vre­ra à l’ana­lyse brillante de la com­po­si­tion d’une ving­taine de ta­bleaux du maître vé­ni­tien. Dont Au­to­por­trait (1550-1562, Gemäl­de­ga­le­rie, Ber­lin) ; Le concert cham­pêtre (vers 1509, mu­sée du Louvre) ; Por­trait de Paul III avec ses pe­tits­fils (1545-1546, mu­sée Ca­po­di­monte de Naples), etc.

Ghis­laine Des­champs anime une confé­rence par mois. Et sa pas­sion de trans­mettre reste in­tacte. « La culture est un droit qui doit être ac­ces­sible à tous », conclut-elle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.