Les Fosses d’en­fer vont re­naître, la bi­blio­thèque aus­si !

Res­tés vides de­puis no­vembre 2014, les lo­caux de l’an­cien mu­sée des Fosses d’en­fer vont bien­tôt rou­vrir au pu­blic. Une salle d’ex­po­si­tion, un ca­fé cultu­rel mais aus­si une bi­blio­thèque vont être créés. Coût des tra­vaux : 688 000 d’eu­ros.

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande - Au­drey Chevallier

Le lieu avait été mis en som­meil en no­vembre 2014. Le mu­sée des Fosses d’en­fer de­vrait rou­vrir à l’été 2017 mais, dans ce bâ­ti­ment de 300 m², exit la géo­lo­gie.

« L’es­pace va être to­ta­le­ment ré­amé­na­gé en salle d’ex­po­si­tion, bi­blio­thèque et ca­fé cultu­rel » , an­noncent Serge La­dan, maire de Saint-Ré­my-sur-Orne, et Di­dier Mal­haire, ad­joint.

Trois es­paces

Une bi­blio­thèque, ce­la fait plus de 5 ans que les Saint-Ré­mois avaient per­du leur es­pace de lec­ture, rue des Écoles. « Ce­la ré­pond à la de­mande des ha­bi­tants. Nous al­lons tra­vailler avec le dé­par­te­ment et avec les écoles afin d’amé­lio­rer le fonds exis­tant et de faire vivre l’en­droit. »

Sur 172 m², des livres bien sûr mais aus­si des CD, des DVD un es­pace nu­mé­rique où se tien­dront bien­tôt des ren­dez-vous pa­rents-en­fants, des heures du conte, des ren­contres… Tout ce­ci pren­dra place dans l’an­cien hall d’en­trée du mu­sée. Pour ce qui est de la ges­tion, la mu­ni­ci­pa­li­té compte em­bau­cher un agent et consti­tuer une équipe de bé­né­voles.

Un nou­veau bâ­ti­ment

À deux pas, là où se te­nait la salle de pro­jec­tion du mu­sée, un pôle cultu­rel ver­ra bien­tôt le jour. « Nous al­lons créer un es­pace de 145 m² dé­dié aux ex­po­si­tions, aux beauxarts aus­si bien le des­sin et la pein­ture que la sculp­ture » , dé­voile Di­dier Mal­haire. Ici, l’art se mê­le­ra aux ar­tistes qui tien­dront confé­rences et dé­di­caces. Des concerts sont éga­le­ment en pro­jet.

L’étage, au­tre­fois consa­cré au pas­sé mi­nier de Saint-Ré­my, res­te­ra à la dis­po­si­tion de la com­mune et des as­so­cia­tions.

Un lieu de vie, un lieu de culture

Ce rez-de-chaus­sée ac­cueille­ra éga­le­ment une bou­tique du ter­roir, un lieu de vente de pro­duits lo­caux et d’ob­jets en lien avec les ex­po­si­tions mais aus­si un point re­lais de l’of­fice de tou­risme. « Le cloi­son­ne­ment va dis­pa­raître pour lais­ser place à une grande salle. »

Pour com­plé­ter ce nou­veau lieu, les élus en­tendent don­ner vie à un ca­fé cultu­rel, com­pre­nant une salle de ré­cep­tion de 40 m² et une belle cui­sine. Où ? Dans un bâ­ti­ment de 130 m² flam­bant neuf à deux pas du bâ­ti exis­tant. « Le chiffre d’af­faires dé­ga­gé per­met­tra de payer les charges fixes. »

Pho­tos, casques… dans ce lieu trô­ne­ront les ves­tiges d’une époque ré­vo­lue. « Le pas­sé mi­nier trans­pa­raî­tra à tra­vers une ex­po­si­tion per­ma­nente qui cir­cu­le­ra dans le lieu » , note Serge La­dan. La ré­ha­bi­li­ta­tion des friches est pré­vue dans un se­cond temps. « À l’ho­ri­zon 2020, nous en sommes à la phase d’étude » , pré­cise le maire.

« Tout fonc­tionne en­semble. Une ter­rasse fe­ra le lien entre ces trois es­paces et ira jus­qu’à la li­mite de la voie verte », conti­nue Di­dier Mal­haire. Cette der­nière de­vrait ar­ri­ver d’ici la fin d’an­née dans la com­mune. Un vé­ri­table atout tou­ris­tique que les élus en­tendent mettre en avant.

« En pa­ral­lèle, nous al­lons créer, dans d’an­ciens bu­reaux, des sa­ni­taires, ac­ces­sibles de l’in­té­rieur et de l’ex­té­rieur de l’an­cien mu­sée. L’ob­jec­tif est d’of­frir aux ran­don­neurs, aux vé­té­tistes, la pos­si­bi­li­té de faire étape ici », ex­plique Di­dier Mal­haire. « C’est un ser­vice sup­plé­men­taire que l’on va ap­por­ter pour avoir un pôle vi­vant » , ajoute le maire qui en­tend être mo­teur. « Fé­dé­rer au­tour de cet axe, c’est un plus pour tout le monde. On a tout à créer et il faut que ce soit un pôle d’ex­cel­lence. »

Un pro­jet à 688 000 €

Si les plans ont été va­li­dés, les élus sont au­jourd’hui en re­cherche de sub­ven­tions car le coût glo­bal des tra­vaux est im­por­tant : 688 000 €. « SaintRé­my n’est pas riche, SaintRé­my a un pro­jet am­bi­tieux pour une com­mune qui doit se dé­ve­lop­per » , sou­ligne convain­cu le pre­mier édile.

Eu­rope, Ré­gion, Dé­par­te­ment, État, tous ont été sol­li­ci­tés. Le reste se­ra fi­nan­cé par les fonds propres ap­puyés par un em­prunt. « On es­saie de dy­na­mi­ser un ter­ri­toire qui, en terme de culture et de tou­risme, est dans une zone blanche. Si une col­lec­ti­vi­té est prête à s’en­ga­ger en ce sens, on ai­me­rait être sou­te­nu. »

« Dans l’idéal » , les tra­vaux de­vraient dé­bu­ter en juillet pour une ou­ver­ture es­pé­rée en juin 2017. « À la clé aus­si, trois em­plois pé­rennes : un à la bi­blio­thèque et à l’es­pace cultu­rel et deux pour la par­tie res­tau­ra­tion. » Le maire le pro­met : ce pro­jet d’en­ver­gure n’au­ra « pas d’im­pact sur la fis­ca­li­té » mais « sur le mieuxvivre » .

« Un pôle d’ex­cel­lence »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.