Deux ex-sa­la­riés de Ba­tillat re­lancent l’ac­ti­vi­té à Flers

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

Le conser­va­toire de Flers a pro­po­sé un concert de plus d’une heure au Fo­rum, ce sa­me­di 27 fé­vrier.

Le pu­blic a ré­pon­du pré­sent pour écou­ter dans un pre­mier temps l’en­semble de jazz ma­nouche com­pre­nant les grands élèves de la classe de gui­tare. Sous l’im­pul­sion du pro­fes­seur Maxence Le­feuvre, les per­sonnes pré­sentes ont voya­gé à tra­vers des par­ti­tions du com­po­si­teur Djan­go Rein­hardt.

En deuxième par­tie, les élèves d’Au­rore Lar­cher et Fran­çois Ron­del qui sont is­sus de l’ate­lier mu­siques ac­tuelles ont in­ter­pré­té des chan­sons prin­ci­pa­le­ment du ré­per­toire pop rock, ska et blues.

Une ré­com­pense pour ces der­niers qui ont réa­li­sé en amont un tra­vail en groupe et en au­to­no­mie. Le but de ce concert était d’ailleurs de rendre les élèves au­to­nomes dans leur pra­tique quo­ti­dienne.

Le conser­va­toire n’a pu que se fé­li­ci­ter de cette soi­rée. L’ate­lier mu­siques ac­tuelles, créé l’an­née der­nière, compte une ving­taine d’élèves par­mi les 380 ins­crits au conser­va­toire.

A l’ori­gine de ce pro­jet, des sta­giaires du centre de for­ma­tion Tra­jec­tio, rue Durr­meyer, à Flers, de tous âges ayant pour pro­jet de va­li­der leur di­plôme afin de de­ve­nir chef de rayon en ma­ga­sin.

Cette ini­tia­tive est me­née avec le sou­tien de l’as­so­cia­tion

Après plus de 70 ans d’ac­ti­vi­té, la so­cié­té d’ameu­ble­ment et de cui­sines Ba­tillat a fer­mé ses portes l’été der­nier à La Fer­rière-aux-Etangs. De­puis mar­di 1er mars, Oli­ver Ap­pert, un an­cien sa­la­rié de la so­cié­té, a créé son en­tre­prise, De­si­gn cui­sines & bains, à Flers, rue de Domfront.

« La so­cié­té Ba­tillat m’a cé­dé le fonds de com­merce de l’ac­ti­vi­té cui­sine » ex­plique le com­mer­cial qui a em­me­né avec lui dans l’aven­ture, une autre ex-sa­la­riée de Ba­tillat, San­drine Roi­nel.

L’op­por­tu­ni­té s’est pré­sen­tée au len­de­main de leur li­cen­cie­ment éco­no­mique. « Nous n’avons mal­heu­reu­se­ment pas pu re­prendre le site de la Fer­rière » .

À Flers, Oli­vier Ap­pert s’ap­puie sur les mêmes four­nis­seurs et les mêmes ré­fé­rences que Ba­tillat. « Nous pro­po­sons un ser­vice per­son­na­li­sé, vé­ri­ta- Mo­tiv’ tes idées née en 2014.

Les sta­giaires ont pu, ce mer­cre­di 24 fé­vrier, pré­sen­ter leur pro­jet aux agri­cul­teurs qui par­ti­ci­pe­ront à cette épi­ce­rie ble­ment sur me­sure » dé­taille le pa­tron aus­si bien dans le vo­let cui­sines, que pour les salles de éphé­mère. Il fut ques­tion de l’or­ga­ni­sa­tion des li­vrai­sons, de la con­ser­va­tion des den­rées ali­men­taires et de la com­mu­ni­ca­tion sur l’évé­ne­ment. bains, dres­sing, com­po­si­tion té­lé… La bou­tique est ou­verte du mar­di au ven­dre­di de 9 h à

Cette épi­ce­rie éphé­mère va ve­nir va­li­der leur di­plôme, mais elle va aus­si s’ins­crire dans le pro­jet d’ou­ver­ture d’un drive fer­mier à Flers, « Si l’ex­pé­rience s’avère concluante, alors pour­quoi pas, dans l’ave­nir dé­ve­lop­per un drive fer­mier, per­met­tant une meilleure tra­ça­bi­li­té des pro­duits et une meilleure vi­si­bi­li­té pour vous » , ex­plique les membres de l’as­so­cia­tion aux agri­cul­teurs pré­sents lors de la réunion.

L’épi­ce­rie ou­vri­ra dans les lo­caux de Tra­jec­tio, dans la zone in­dus­trielle de la Blan­char­dière, rue Durr­meyer, les jeu­di 10 et ven­dre­di 11 mars, de 9 heures à 19 heures et le sa­me­di 12 mars, de 9 heures à 18 heures. 12 h et de 14 h à 19 h. Le sa­me­di ou­ver­ture de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.